[Reportage] Geek Faëries 2019

De la nocturne du Vendredi 7 Juin au Dimanche 9 Juin 2019, les Geek Faëries ont soufflé leur 10ème bougie autour du Château de Selles-sur-Cher. Festival français en plein air dédié à la culture du fantastique et de l’imaginaire, et plus particulièrement au Médiéval, à la Science-Fiction, et au Steampunk entre-autres.

1 mois après les festivités, je vous conte ici ma toute première venue en ces lieux durant ce 2ème week-end de Juin en compagnies de quelques compères à moi. Et je peux déjà vous dire d’emblée que ça ne sera pas la dernière.

Château imprenable

Photo provenant du site officiel du festival

Venir aux Geek Faëries, c’est un peu comme changer d’époque. Passer d’un environnement urbain avec les immenses Halls à toits fermés des autres conventions du genre, aux jardins à ciel ouvert d’un château datant de l’époque de la Renaissance, c’est agréablement dépaysant. Un cadre reposant que je n’avais encore jamais expérimenté jusqu’alors dans ce type d’évènements.

 

 

 

 

 

 

D’autant plus que la chance était du côté du festival cette année-là. Qui avait déjà connu deux annulations d’abord en 2013, puis en 2016 pour cause d’importantes inondations dans la région pour cette dernière. Cette fois-ci, c’est le vent qui a menacé la bonne tenue du festival en retardant l’ouverture de la nocturne du Vendredi. Mais plus de peur que de mal, les GF se sont déroulé sans encombre grâce au dévouement de l’organisation et des bénévoles qui ont fait leur maximum. Un grand merci à eux.

Les créateurs et créatrices avant tout

Les GF, c’est aussi l’une des plus belles lettres d’amour aux créateurs et autres artisans qu’il m’ait été donné de voir. Quasiment tous les produits exposés et en vente sur les stands y sont authentiques et faits-main (Craft en anglais). L’exact opposé des grosses conventions où les produits dérivés typiques que l’on retrouve un peu partout (lorsqu’il ne s’agit pas d’œuvres plagiées ou de contrefaçons) sont majoritaires.

Je n’ai pas pu tout voir, mais je vais essayer de référencer aux mieux tous ceux que j’ai vus en leur rendant honneur à travers cette longue succession de galeries. Avec un lien menant vers les réseaux respectifs de chacun d’eux.

Tout d’abord Lowena Craft, spécialisée dans le Cosplay, et surtout le Craft à l’image des cornes présentes sur cette photo entièrement faits main, et plus légères qu’elles ne le laissent paraitre.

 

 

De la création d’accessoires / pièces de costumes comme des armes, armures, brassards, holsters et bien plus encore chez L’atelier des Flammes Noires.

 

 

Le stand de Michiyo à gauche, artiste tatoueuse, illustratrice et fabricante de boucles d’oreilles et des plumes d’écriture. Et des livres des Editions Voy’el à droite.

L’Atelier Kitsune faisant dans la création de bijoux, figurines, accessoires Cosplay et autres sculptures.

Evhell.fr spécialisé dans les fanzines, et vendant leur BD New Game sur place.

 

 

Des plaques / supports de dédicaces et autres par l’Atelier de la Forgeciel, et inspirés de la pop-culture, du jeu vidéo et même de certains vidéastes comme e-penser et le crop-circle de Astronogeek.

 

 

Des fanarts de Dragibuz à gauche, et à droite des bijoux et autres de Wimey Wibbly Création.

 

 

À gauche L’Atelier du Chas Pitre (dont je valide le jeu de mot) spécialisé dans les accessoires et le cuir. Et à droite l’Atelier MinaMonster Factory qui fait dans les masques, prothèses et divers accessoires à inspiration animalière.

 

 

Des posters à gauche, et des « Cloches de curiosité«  par L’Étoile de Verre. Créatrice de bijoux et de cabinets de curiosités.

 

 

Le forgeron de la Forge Pythoresque, et ses différents travaux de métal dont la batarang de Batman entre-autres.

 

 

Quelques ébénistes étaient présents comme Panda d’Ebène à gauche. Faisant dans les meubles, cadres, accessoires, coques de smartphones en bois et plus encore. Tout comme Borek Rune de Bois à droite et ses mugs (vous l’aurez deviné) en bois.

Sorina-Chan, qui exposait des dessins, goodies et posters des emblèmes « geek » des maisons vus dans l’épisode Harry Potter du Joueur du Grenier.

 

 

Divers accessoires en cuir à inspiration Steampunk et Moyen-Âge de chez Time Warp Shop, à gauche. Et des montres gousset artisanales par Layloken. J’ai d’ailleurs acheté une de leurs montres que vous verrez dans mon pactole en fin d’article.

Le stand de Shun Geek, tenu au moment de la photo par Dounice Cosplay que j’avais croisé à la dernière FACTS en Belgique.

 

 

Charlotte Wolf de chez Chronicles of Utopia, site de publication de bandes dessinées, figurines et bijoux, en pleine session de peinture.

 

 

Série littéraire La Clef, par Fanélia. Illustratrice à qui l’on doit l’affiche du festival. Une bibliothèque vivante. Les groupes Mozilla et :Blogul. Et la boutique officielle du festival.

Parmi les illustrations de LordOver, une a retenu mon attention. Le fameux « Raptor Jésus » à gauche sur la photo.

 

 

Et pour finir le stand ANIGETTER. Association de maquettistes, papercrafters, modélistes et plus encore, qui exposaient en tant que pièce maitresse un Dalek Caan de la série Doctor Who plutôt fidèle à l’original.

 

 

Activités

Pas mal d’activités à faire sur place dans des thèmes plus ou moins proches des GF.

 

 

Comme de l’initiation au Troll Ball et au Combat à l’arme. Et du tir à la Catapulte Naine. Animés par L’Association Poing d’Acier et les Bretteurs de Saint-Jean.

 

 

On reste dans le cadre de l’initiation avec de l’escrime à gauche. Et un « cadavre exquis » à droite. Pour ceux qui n’en connaissent pas les règles, le but est de faire composer une phrase par plusieurs personnes différentes. Avec seulement un extrait de ce que les prédécesseurs ont déjà écrit. Ce qui donne au final une histoire sans queue ni tête, mais très drôle à relire dans son intégralité.

 

 

La MagikZone, investie par la Gazette du Sorcier dans les jardins intérieurs du château, avec un pôle d’animation Harry Potter et de l’initiation au Quidditch.

 

 

À gauche une des seules activités que j’ai eu à faire avec mon groupe d’amis aux GF. Un RP (Role Play) dans l’univers du Donjon de Naheulbeuk. Et on a tenté trop tard le Tiny Escape Game Saw – La Grotte. Où on doit s’y échapper en 15 min.

 

 

Nichée sous une grande tente, la zone Gaming Force. Qui comme son nom l’indique propose du gaming, ou plutôt retro-gaming (anciens jeux consoles) mais aussi retro-computing (anciens jeux PC). Parmi les jeux jouables, Mario Kart 64, Smash Bros Melee, Space Invaders et d’autres.

Plus proche des invités qu’ailleurs

La raison numéro un qui fait que les GF ne sont pas des festivals comme les autres, c’est la proximité entre les visiteurs et les invités de marque qui y sont présents. Ailleurs, ces mêmes personnes sont pris d’assaut durant des séances de dédicaces qui sont souvent les seuls (courts) moments où il est possible de leur parler directement.

 

 

Mais ici, qu’il s’agisse des habitués des lieux comme Un Odieux Connard, LinksTheSun, Le Sad Panda, Bob Lennon, et même David Goddenough Seb du Grenier avec qui j’ai pu discuter au calme durant une bonne vingtaine de minutes, tous sont beaucoup plus accessibles que nulle part ailleurs à ma connaissance.

 

 

 

 

 

Chacun des invités animaient leur propre conférence (hilarantes pour certaines) au sein de la « La Grande Tentacule ». Encore un autre jeu de mot avec « tente » et « acule » décidément. Avec ci-dessus, Korben qui parlait de Web le Dimanche.

Et le Samedi soir on a pu assister à un concert du groupe de rock Geek Kickban. Qui célébrait leur 10ème venue aux GF en musique.

Cosplays

Beaucoup de Cosplays de tous univers de croisés, mais très peu que j’ai pris en photo.

Ceux du défilé-concours Cosplay organisé par Shun Geek. le Samedi.

Quelques Avengers avec deux Dr. Strange, Captain America, War Machine et Loki pour ceux que j’ai reconnus.

 

 

Et pour finir en beauté, un duo sanglant des Sister Repentia de Warhammer 40k interprétées par Aeon Cosplay et Mineya Curiosity, et qui ont manquées de peu de m’exécuter sur la place publique… ☠

Pactole

Avant de conclure, mes photos de tout ce que j’ai récupéré et acheté durant le festival. Avec le poster du festival, un fanart de Sorina-Chan et un pin’s de Fanélia offerts à tous les visiteurs. La montre gousset de la boutique de chez Layloken présentée plus haut. Un verre en plastique offert (avec caution) par le restaurant du festival. Ainsi qu’une tasse et une pièce souvenir achetés sur le stand de la boutique officielle de Selles-sur-Cher.

 

 

 

 

 

 

 

Conclusion

Pour être honnête, les GF ne m’ont jamais intéressé jusqu’au moment où mes compères de voyage m’en ont parlé. Aujourd’hui, je les remercie du fond du cœur pour m’avoir fait découvrir l’un des meilleurs festivals geek français que j’ai pu faire jusqu’à présent. Une ambiance chaleureuse et conviviale comme nulle part ailleurs. Des activités originales et plutôt variés. Une ode à la création et à l’artisanat. Une proximité inédite avec des personnalités du web et de YouTube. Et surtout une organisation et des bénévoles dévoués comme jamais. Encore une fois, à tous ces gens ainsi qu’à ceux que j’ai croisés, un immense merci et à l’année prochaine je l’espère !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.