[Actu] Le récap jeux vidéos : semaine 37 (07/09 – 13/09)

Nouvelle session de mon récap hebdomadaire et non exhaustif de l’actu vidéoludique. Au programme de la semaine du 07 au 13 Septembre 2020, ça bouge du côté de chez Xbox, de nouveaux reports, et le retour d’Hyrule Warriors entre-autres.

Conférences

Ubisoft Forward

Le 10 Septembre dernier s’est tenu le second Ubisoft Forward de l’année. Parmi les grosses annonces qui en ont découlé : Immortals: Fenyx Rising (3/12/2020), le Remake de Prince of Persia : Les Sables du Temps (21/01/2021), un Remaster pour Scott Pilgrim vs The World, et Riders Republic (25/02/2021).

News

Xbox Series S + All Acces

La grosse annonce de la semaine fut sans nul doute l’officialisation de la Xbox Series S au prix de 299,99€. Version réduite (et dépourvue de lecteur disques) de la Series X qui elle, sera vendue à 499,99€. Les deux modèles sortiront le 10 Novembre prochain.

Mais pour ceux qui seraient réticents à payer les machines plein pot, le futur service d’abonnement Xbox All Access permettra de repartir avec la machine voulue et le Xbox Game Pass Ultimate permettant de jouer à de nombreux jeux Xbox pendant 2 ans. Aux tarifs de 34,99€/mois pour la Series X, et 24,99€/mois pour la Series S.

Xbox Game Pass + EA Play

D’ailleurs histoire de rester sur la firme de Redmond, on a appris dans la foulée que le service EA Play serait inclus dans le Game Pass sans surcoût supplémentaire dès la fin de l’année en cours.

Hyrule Warriors : L’Ère du Fléau

L’annonce surprise de la semaine chez la firme au plombier fut le reveal d’Hyrule Warriors : L’Ère du Fléau. Développé par Nintendo & Koei Tecmo et annoncé pour le 20 Novembre, il prendra place 100 ans avant les évènements de Zelda Breath of the Wild durant la chute du royaume d’Hyrule en compagnie de Link, Zelda, les autres « Champions » et probablement d’autres personnages jouables à annoncer.

Reports

Cette semaine aura aussi été marqué par deux reports de jeux attendus. Le premier est No More Heroes III qui devait sortir pour la fin de l’année pour finalement être décalé à l’année prochaine sans plus de précisions. Je ne pense pas avoir besoin d’en expliquer la raison..

Même schéma pour Kena : Bridge of Spirits qui figurait parmi les jeux de lancement de la PS5 pour être finalement reporté à une date ultérieure.

À la prochaine pour un nouveau récap !

[Wallpapers] Fournée du 12.09.2020

Hyrule Warriors : Age of Calamity (en 8K par ici)

Mecha Kingdoms Leona

Satorl March By Night by Orioto

The Last of us Part II by PatrickBrown

Manor Lords – Keyart by WojtekFus

A Voyager’s End by tigaer

Blade Runner The Gates by Ifreex

Eibsee (Allemagne)

Mononoke Forest

Gokyo Ri (Népal)

Holidays by JoeyJazz

EVA by Huang Fan

Fitz Roy (Patagonie)

Sanctum of control by Julian-Faylona

The Future by AnthonyPresley

Treasure planet III by ERA7

Valley by DominiquevVelsen

A world beyond by MaxDocker

The Shadow and the Flame (LOTR) by AnatoFinnstark

Jean (Genshin Impact) by raikoart

[Cinéma] Critique – TENET

Dernier film en date de Christopher Nolan qui met une fois de plus le temps à rude épreuve, voici mon avis sans spoilers sur TENET sorti le 26 Août dans les salles obscures françaises.

Nolan n’a pas l’temps

Ceux qui connaissent un tant soit peu la filmographie de Nolan savent qu’il a toujours eu une certaine obsession pour le temps. De la manière dont il s’écoule et dont il dessert le scénario. Au point d’en faire le thème central de films comme Memento et Inception que je ne spoilerai pas ici, mais que j’ai trouvé nettement plus limpides que ce TENET qui a tendance à se noyer dans son propre concept par moments.

Un concept pourtant loin d’être inintéressant dans l’idée. Puisqu’il est non pas question de voyage dans le temps à proprement parler, mais  de « renversement temporel ». Présenté ainsi ça parait barbare mais le film prend bien le temps (peut-être trop même) de nous l’expliquer à travers ses personnages. Des explications aux faux airs de cours de physique et nécessitant d’être bien réveillé durant la séance au risque de ne rien capter. Au point où j’ai dû moi-même éplucher 2-3 articles et vidéos sur le net pour comprendre certains éléments du scénario, et voir les nombreux indices et détails qui m’ont échappé lors du premier visionnage.

Comme cette histoire avec le « carré de SATOR » qui est évoqué dans le film d’une manière assez subtile, et une théorie très intéressante sur le personnage de Neil qui pourrait expliquer certaines de ses actions, et son dévouement envers le Protagoniste.

Autant je ne suis pas contre les films qui poussent à une certaine réflexion et laissent libre court à l’interprétation du spectateur, autant dans le cas de TENET, je trouve que ça va beaucoup trop loin. Pour moi, un film et son seul visionnage devrait se suffire à lui-même pour en saisir les enjeux principaux. À moins qu’on veuille développer un autre regard sur la chose.

Toutefois fallait y penser, surtout quand un paquet de films ont déjà traité du voyage temporel avant ça. Au risque de se retrouver avec un bon nombre d’incohérences scénaristiques et faux-raccords visuels. Aussi perfectionniste que soit Nolan, il est probable que son film en ait fait les frais, mais ça ne m’a pas sauté aux yeux si c’est le cas.

Esthétique

En termes de réalisation et de photographie, TENET se situe dans le haut du panier des films de Nolan, et du genre en général. Le fait de l’avoir vu au Grand Rex de Paris la veille de sa sortie a beaucoup joué sur mon appréciation. Même si le son était un peu trop fort à mon goût mais bref. La plupart des séquences et scènes d’action sont de qualité et certaines m’ont fait penser à du James Bond dans l’esprit, surtout durant la première partie du film.

Comme la toute première à opéra que j’ai trouvé excellente sur ces aspects, avec un rythme effréné caractéristique du film, et la puissante musique de Ludwig Goransson qui accompagne l’action tout du long. Musique qui par moments fait penser à du Hans Zimmer, le partenaire musical habituel du réalisateur jusqu’ici.

D’autres scènes ont le mérite d’être assez originales dans leur exécution. Comme celle dans un certain avion, ou la « course poursuite inversée » sur une autoroute. À ma connaissance, aucun film avant lui n’avait été filmé de cette manière.

Seul point noir, « l’assaut final » que j’ai trouvé très brouillon et où j’ai décroché de l’action tellement ça partait littéralement dans tous les sens.

Distribution

Globalement le casting s’en tire avec les honneurs même si je ne me suis pas autant attaché aux personnages comme ce fut le cas dans un autre film de Nolan qu’était Interstellar par exemple. Avec John David Washington plutôt convaincant dans son rôle de l’autoproclamé Protagoniste. Robert Pattinson mystérieux mais excellent en tant que Neil, et dont sa prestation m’a encore plus donné envie de le revoir endosser le costume du Batman. Elizabeth Debicki très classe en tant que Katherine et qui a une évolution intéressante.

Celui qui m’a le plus marqué étant Kenneth Branagh endossant le costume du vilain. En incarnant un Andrei Sator (comme le carré du même nom tiens) effrayant et avec un accent Russe étonnant en VO connaissant ses origines Irlandaises. Même si vers la toute fin il frôle la caricature.

Conclusion

Bien qu’il ne soit pas mon préféré de la filmographie de Nolan, çe TENET est un film audacieux. Ce qui est à la fois sa force et sa plus grande faiblesse. La faute à un concept qui a défaut d’être original, m’a perdu à plusieurs reprises durant la séance. J’ai passé trop de temps à assimiler les nombreuses infos et comprendre ce qu’il se passait, au lieu de profiter du film comme il se devait. Toutefois, ça reste un long-métrage à voir au ciné au moins une fois ne serait-ce que pour profiter de la réalisation, surtout en ces temps qui courent. « Pour la postérité. »

[Avis] Super Mario Bros. 35th Anniversary Direct

Toujours sans crier gare (à croire que ça sera leur nouveau mode de communication à terme), la firme au plombier a lâché un Direct fêtant le 35ème anniversaire du moustachu à sa manière. Avec des compilations et portages d’anciens jeux Mario à destination de la Switch, et d’autres surprises. Des annonces qui pour certaines m’ont autant enthousiasmé qu’indigné, et sur lesquelles je reviendrai à travers cet article avis.

Faire du neuf avec du vieux

C’est la spécialité de Nintendo. Particulièrement durant cette ère Switch où on ne compte plus le nombre de portages d’anciens jeux de la firme. Pour le meilleur et aussi pour le pire comme on va le voir ici.

Game & Watch Super Mario Bros (13/11/2020)

Avec d’abord cette Game & Watch intégrant Super Mario Bros que probablement personne n’attendait, et qui coûtera 59,99€. Un sympathique hommage à cette toute première console portable de chez Nintendo imaginée par feu Gunpei Yokoi, et l’une des plus anciennes de l’histoire du jeu vidéo.

Super Mario 3D World + Bowser’s Fury (12/02/2021)

Vient ensuite l’annonce que je voyais déjà venir. Super Mario 3D World qui revient sur Switch. Un des rares gros jeux de la Wii U qui n’était pas encore passé par la case portage, et dont le contenu additionnel que sera Bowser’s Fury demeure encore mystérieux à ce jour. Un opus que j’ai bien apprécié et toujours en ma possession, mais que je ne me vois pas refaire pour autant.

Super Mario Bros. 35 (01/10/2020)

Un Battle Royale sur un jeu comme Tetris 99 c’était déjà étonnant, mais l’adapter sur un Mario Bros contre 35 autres joueurs ? Pour le coup, je suis moins emballé par cette version qui reprend du tout au tout le même système que celui du puzzle-game Russe. À la différence près qu’au lieu d’empiler des briques, il faudra finir le niveau avant les autres et leur balancer des obstacles en piétinant les ennemis sur le chemin.

Mario Kart Live: Home Circuit (16/10/2020)

Cette annonce m’a bluffé. Avoir Mario Kart dans son salon et en Réalité Augmenté, même dans mes rêves les plus créatifs je ne l’aurais pas imaginé. Par contre il faudra une pièce d’une taille respectable et être prêt à mettre la centaine d’euros là-dedans. Je le ressens comme le Nintendo Labo d’il y a deux ans et plus récemment les LEGO Super Mario. Des concepts intéressants mais de luxe, dont je doute de la pérennité et dont j’en suis pas la cible.

Super Mario All Stars (Disponible)

Celui-là j’étais pas étonné de le voir non plus. D’autant plus qu’il était déjà sorti sur Wii pour le 25ème anniversaire (à un prix exorbitant pour ce que c’était). Cette fois-ci, je trouve que la pilule passe mieux en le rendant directement accessible aux abonnés au NSO. Pour la petite histoire, c’est avec cette compilation sur SNES que j’ai découvert les Mario y a plus de 20 ans maintenant. Un de mes tous premiers jeux vidéos.

Super Mario 3D All-Stars (18/09/2020)

Quelle est la suite logique à une compil 2D sur SNES ? Une compil 3D sur Switch pardi ! Voilà qui a mis fin aux rumeurs insistantes à son sujet qu’on se farcit depuis le début de l’année. Ça sera donc Super Mario 64, Super Mario Sunshine et Super Mario Galaxy premier du nom qui seront portés sur l’hybride de Nintendo. Trois jeux que j’aime énormément et que je connais par cœur, mais qui méritaient un meilleur traitement.

Autant pour les épisodes Gamecube et Wii il y a une amélioration en termes de netteté et de format d’image. Autant pour l’épisode N64, c’est du foutage de gueule. C’est le même jeu au pixel près et à la résolution près. C’était trop difficile de faire un Remake digne de ce nom ? D’autant plus que ça a déjà été fait avec Super Mario 64 DS. C’est pas comme si on se l’était déjà farci sur les Consoles Virtuelles de la Wii et Wii U

En admettant que c’est un parti-pris et que l’objectif était d’altérer le moins possible l’expérience de base, pourquoi ne pas avoir opté pour un style comme celui d’Unreal dans la vidéo du dessus ? Personnellement, je trouve que ça rend tellement mieux que toutes ces tentatives de remakes à l’UE4 qui manquent cruellement d’âme. Honnêtement, SM64 aussi exceptionnel soit-il, a sacrément vieilli surtout au niveau du gameplay. Si y a bien un jeu qui aurait mérité une refonte, c’était celui-là.

Surtout quand chez Nintendo, t’as déjà Wind Waker HD sur Wii U et Xenoblade Chronicles DE sur Switch qui ont été complètement revus visuellement, et chez la concurence les Spyro Reignited Trilogy, les Crash Bandicoot Insane Trilogy, Mafia Definitive Edition qui sort à la fin du mois, ou encore Shadow of the Colossus PS4 que j’ai fini récemment. De la pure fainéantise de la part de Nintendo sur ce coup-là.

D’ailleurs il est où le Galaxy 2 ? C’est pas la place qui devait manquer sur la cartouche pourtant. À moins que comme pour 3D World, il sortira à part plus tard.

Nintendo et les jeux à durée déterminée

Je tiens à finir sur un point concernant tout ce dont j’ai parlé. Le fait que la plupart des produits de çe Mario 35th seront retirés de la vente après Mars 2021. Pourquoi en arriver là ? Alors certes passé une certaine date il ne devrait plus y avoir de raisons de fêter les 35 ans de Mario, mais cela justifie t’il pour autant une pratique aussi dérangeante ? On parle quand même de produits déjà en quantité limité, qui ne seront plus disponibles ni en physique, ni en dématérialisé.

Je trouve que c’est un manque de respect de leur part car c’est comme si ils nous disaient « Achètes maintenant où sinon y en auras plus ! » Va falloir se préparer d’avance face aux éternels rapaces qui vont spéculer tout ça à prix d’or…

Voilà pour tout ce que j’avais sur le cœur concernant ces annonces de Nintendo qui m’ont laissé un goût « doux-amer ». En tout cas, bon anniversaire à ce bonhomme qui aura changé la face du jeu vidéo à tout jamais. 🎂

[Actu] Le récap jeux vidéos : semaine 35 (24/08 – 30/08)

Nouvelle session de mon récap hebdomadaire et non exhaustif de l’actu vidéoludique. Au programme de la semaine passée du 24 au 30 Août 2020, les sorties PS+ et Xbox Gold du mois de Septembre, la cérémonie d’ouverture de la Gamescom 2020, et le retour de Call of Duty entre-autres.

Conférences

Gamescom 2020 : Opening Night Live

Le 27 Aout, Geoff Keighley a animé l’Opening Night Live de la version digitale de la Gamescom 2020. Cérémonie dont j’ai écrit un article Avis dessus.

Future Games Show – 28/08/2020

Le lendemain le 28 Aout à 21h a eu lieu la seconde édition du Future Games Show présenté par les comédiens David Hayter et Debi Mae West (respectivement Solid Snake et Meryl Silverburgh de la saga MGS). Près d’une quarantaine de jeux déjà connus pour la plupart ont été présentés durant ce show de 2h.

News

 

Du 28 au 30 Aout s’est tenue la ZLAN 2020 remporté par le duo de streamers @Skyyart et @SlideLabricot

Le premier trailer du prochain Call of Duty : Black Ops Cold War a été révélé. Prenant place durant l’époque de la Guerre Froide comme le titre du jeu l’indique, cet opus développé par les studios Treyarch et Raven Software et prévu pour le 13 Novembre,  sera la suite directe du premier Black Ops  sorti 10 ans plus tôt.

Sorties 

Xbox – Games With Gold

  • The Division : Du 01/09 au 30/09 sur One
  • The Book of Unwritten Tales 2 : Du 16/09 au 15/10 sur One
  • de Blob 2 : du 01/09 au 15/09 sur 360
  • Armed and Dangerous : Du 16/09 au 30/09 sur Xbox

PlayStation Plus

Disponibles du 01/09 au 05/10 :

  • Playerunknown’s Battlegrounds
  • Street Fighter V

Autres sorties (liste non exhaustive)

25/08 : Madden 21 (PS4, One)

25/08 : No Straight Roads (PS4, One, PC, Switch)

25/08 : Street Power Football (PS4, One, PC, Switch)

27/08 : Final Fantasy Crystal Chronicles Remastered Edition (PS4, Switch)

27/08 : Surgeon Simulator 2 (PC)

27/08 : Tell me Why – Episode 1 (One, PC)

28/08 : Captain Tsubasa : Rise of New Champions (PS4, PC, Switch)

28/08 : Project CARS 3 (PS4, One, PC)

28/08 : Wasteland 3 (PS4, One, PC)

À la prochaine pour un nouveau récap !