[Avis] Nintendo Direct du 9.02.2022

Le 9 Février à 23h heure française, s’est tenu le premier Nintendo Direct de 2022. Voici mon retour à froid sur un show de 40 min que je ne suis pas prêt d’oublier.

Mario Strikers:  Battle League Football (10/06/2022)

Je n’aurais jamais cru revoir cette licence un jour, et pourtant. Quel plaisir de revoir Mario et sa clique tâter du ballon rond à 8 vs 8 après 15 ans d’absence. Ça m’a l’air moins survolté que les opus Game Cube et Wii, mais j’espère que la qualité et le suivi seront au rendez-vous.

Splatoon 3 (Été 2022)

Pendant un court instant, j’ai vraiment cru voir une nouvelle map du mode horde de Splatoon 2. Alors qu’il s’agit bel et bien du troisième opus. Assez peu de changements à constater si ce n’est la présence de nouveaux ennemis aux noms toujours aussi « inspirés » et quelques nouvelles compétences comme la possibilité de lancer des œufs en direction de nos coéquipiers.

Kirby et le monde oublié (25/03/2022)

Plus j’en vois, et plus ce jeu me fait envie. Cette nouvelle présentation nous montre plus en détails la capacité signature de la boule rose qui est de copier les compétences des ennemis préalablement avalés. Une capacité qui évolue à un stade supérieur dans ce nouvel opus car Kirby peut aussi incarner des objets inanimés d’une manière assez « surprenante ». Comme une voiture ou un distributeur automatique, rien que ça. C’est ce que le jeu appelle le « Transmorphisme » (qui est aussi le nom d’une carte Yu-Gi-Oh) et ça me rappelle beaucoup le « Champimorphose » qui permettait à la casquette Cappy, de prendre possession des ennemis dans Super Mario Odyssey.

Portal: Companion Collection (2022)

Une fois de plus dans un ND, on n’aura pas échappé à la présence de portages divers et variés. Mais l’un d’eux m’aura interpelé plus que les autres. Cette collection regroupant les deux excellents Portal qui m’ont déjà bien retourné le cerveau sur PC. D’ailleurs le second volet avait fait l’objet d’un Test Rétro de ma part l’année passée.

Nintendo Switch Sports (29/04/2022)

Il fallait s’y attendre. Après l’incroyable carton de Wii Sports et Resort sur la console éponyme, la licence fait son grand retour sur Switch avec la présence dès le lancement de 6 disciplines. Parmi elles, celles que l’on connait déjà comme le Tennis, Bowling, et Chambara. Et les nouveautés que sont le Football, Badminton, et Volley. Le Golf quant à lui arrivera plus tard dans l’automne. Assez étonnant de le voir débarquer 5 ans après la sortie de la console. Il aurait été un parfait jeu de lancement à la place d’un 1-2 Switch pour ne citer que lui.

Metroid Dread – Mise à jour gratuite

L’un des plus gros cartons de la saga se dote d’une inattendue mise à jour gratuite incluant deux nouveaux modes de difficulté déjà disponibles. Le « Rookie Mode » rendant le jeu plus accessible, et le « Dread Mode » qui ne laisse pas le droit à l’erreur. Où le moindre dégât subi conduira à un Game Over de la même manière que si l’on se fait chopper par un E.M.M.I dans le jeu. De plus, un mode « Boss Rush » qui nous permettra de se refaire tous les boss du jeu sans repasser par l’histoire principale, arrivera en Avril.

Me concernant, je ne me sens pas particulièrement d’attaque pour ce nouveau mode de difficulté plus stressant qu’autre chose. Pour les boss en revanche c’est une autre histoire.

Mario Kart 8 Deluxe : Pass circuits additionnels

Avant dernière annonce du Direct et l’une des plus surprenantes, la venue d’un contenu additionnel payant pour l’increvable Mario Kart 8 Deluxe. Regroupant pas moins de 48 « nouveaux » circuits divisés en 6 vagues qui s’étaleront jusqu’à fin 2023. Et pour la modique somme de 24,99€ (ou inclus directement dans le pack additionnel du Nintendo Switch Online).

Le moins que l’on puisse en dire, c’est que cette annonce a fait jaser. Beaucoup se sont plaint du recyclage et du manque de prises de risques vis à vis de la licence. Et trouvaient absurde de sortir un DLC aussi tardif sur un jeu vieux de 5 ans (et qui de base est un portage d’un jeu Wii U vieux de 8 ans), incluant des circuits déjà connus. Et là je me permets de faire l’avocat du Diable.

D’une part, je ne considère pas ce MK8D comme un simple portage. Certes les circuits sont identiques entre les deux versions, mais y a des différences notables en termes de gameplay et surtout la présence d’un véritable mode bataille dans la version Switch.

D’autre part, je trouve ce DLC relativement correct en termes de rapport qualité prix. On parle quand même de 25€ pour 48 circuits supplémentaires. C’est autant que le jeu de base qui vaut 45€ actuellement. Après pour ceux qui n’ont pas la version Deluxe et qui seraient tentés par le DLC, la note est un peu plus salée.

Et si on revient un peu en arrière, le DLC de la version Wii U était lui-même bien généreux de mon point de vue. Pour rappel, il s’agissait de 2 packs à 8€ l’unité (ou 12€ pour le pack des 2) regroupant chacun 3 personnages, 4 véhicules, et 8 circuits. Franchement on a fait bien pire en termes de DLC.

De toute manière, je ne m’attendais pas à voir le très réclamé Mario Kart 9 de sitôt. Le Deluxe se vend encore par camions aujourd’hui, et cette annonce ne risque pas de calmer les ventes. Là c’est sûr, la nouvelle itération attendra la prochaine génération de consoles Nintendo.

Xenoblade Chronicles 3 (Septembre 2022)

Et pour finir, l’annonce (pas si surprenante mais qui fait bien plaisir) de Xenoblade 3. Qui à l’air de faire suite à l’opus sorti fin 2017, et en même temps au premier opus sur Wii récemment remastérisé sur Switch.

De ce que le trailer nous a montré, on est en terrain connu. La marque de la fabrique de cette saga est reconnaissable entre mille avec un sentiment de gigantisme plus présent que jamais, des panoramas à tomber par terre, et des titans d’une taille sans commune mesure.

Reste à voir ce qu’il proposera d’abord en termes de gameplay. Même si j’espère ne plus jamais revoir ce système de « lames » à chopper aléatoirement introduit dans XC2, et avec un taux de drop infinitésimal pour les plus rares. Mais là où je l’attends le plus, c’est sur son scénario. Il ne fait aucun doute que par certains décors, certains objets, et certains personnages présents à l’écran, que XC3 est lié à ses prédécesseurs. Reste à voir comment.

Conclusion

Ça fait très longtemps qu’un Nintendo Direct ne m’aura pas autant enthousiasmé. Sachant que pour une fois, j’avais mis mes principales attentes de côté pour simplement me contenter de ce que Nintendo avait à nous proposer.

Et on peut dire qu’on a été gâtés cette fois-ci. Avec pas mal de jeux pour tous les goûts et aux styles variés avec une dominance pour les JRPG d’hier et d’aujourd’hui. Ainsi que des licences qui sont revenues d’entre les morts.  Cela augure une année 2022 déjà solide pour Big N, sachant qu’il reste encore les jeux prévus pour la fin de l’année à montrer. Bayonetta 3 et  Zelda Breath of the Wild 2, c’est à vous deux que je pense tout particulièrement.

Pour vous dire, j’ai presque envie de refaire mon Top 10 des plus grosses attentes JV de 2022 en incluant les jeux de ce Direct. Et de vôtre côté, qu’avez vous retenu de ces annonces ?

[Avis] The Game Awards 2021

Le 10 Décembre au milieu de la nuit a eu lieu la traditionnelle cérémonie des Games Awards qui comme à son habitude, clôt l’année vidéoludique en récompensant les jeux les plus marquants de 2021. Bien que n’ayant pas regardé ce show  tardif en live, voici le récap suivi de mon avis sur les prix décernés, ainsi que les annonces qui m’ont interpellé.

Nominés & Lauréats

Jeu de l’année 2021

Gagnant : It Takes Two

  • Deathloop
  • Metroid Dread
  • Psychonauts 2
  • Ratchet & Clank : Rift Apart
  • Resident Evil Village

Meilleur game-design

Gagnant : Deathloop

  • It Takes Two
  • Returnal
  • Psychonauts 2
  • GAME
  • Ratchet & Clank : Rift Apart

Meilleure narration

Gagnant : Marvel’s Guardians of the Galaxy

  • Deathloop
  • It Takes Two
  • Life is Strange : True Colors
  • Psychonauts 2

Meilleure direction artistique

Gagnant : Deathloop

  • Kena : Bridge of Spirits
  • Psychonauts 2
  • Ratchet & Clank : Rift Apart
  • The Artful Escape

Meilleure bande sonore

Gagnant : NieR Replicant PS4

  • The Artful Escape
  • Cyberpunk 2077
  • Deathloop
  • Marvel’s Guardians of the Galaxy

Meilleure ambiance sonore

Gagnant : Forza Horizon 5

  • Deathloop
  • Ratchet & Clank : Rift Apart
  • Resident Evil Village
  • Returnal

Meilleure performance

 

Gagnant : Maggie Robertson (Lady Dimitrescu dans Resident Evil Village)

  • Erika Mori (Alex Chen dans Life is Strange : True Colors)
  • Giancarlo Esposito (Anton Castillo dans Far Cry 6)
  • Jason Kelley (Colt Vahn dans Deathloop)
  • Ozioma Akagha (Juliana Blake dans Deathloop)

Meilleur impact pour le média

Gagnant : Life is Strange : True Colors

  • Before Your Eyes
  • Boyfriend Dungeon
  • Chicory : A Colorful Tale
  • No Longer Home

Meilleur suivi

Gagnant : Final Fantasy XIV

  • Apex Legends
  • Fortnite
  • Genshin Impact
  • COD Warzone

Meilleur jeu indépendant

Gagnant : Kena : Bridge of Spirits

  • 12 Minutes
  • Death’s Door
  • Inscryption
  • Loop Hero

Meilleur jeu mobile

Gagnant : Genshin Impact

  • Fantasian
  • League of Legends : Wild Rift
  • Marvel Future Revolution
  • Pokémon Unite

Meilleur support communautaire

Gagnant : Final Fantasy XIV

  • Apex Legends
  • Destiny 2
  • Fortnite
  • No Man’s Sky

Meilleure innovation dans l’accessibilité

Gagnant : Forza Horizon 5

  • Far Cry 6
  • Marvel’s Guardians of the Galaxy
  • Ratchet & Clank : Rift Apart
  • The Vale : Shadow of the Crown

Meilleur jeu VR / AR

Gagnant : Resident Evil 4

  • Hitman 3
  • I Expect you to Die 2
  • Lone Echo II
  • Sniper Elite VR

Meilleur jeu d’action

Gagnant : Returnal

  • Back 4 Blood
  • Chivalry II
  • Deathloop
  • Far Cry  6

Meilleur jeu d’action / aventure

Gagnant : Metroid Dread

  • Marvel’s Guardians of the Galaxy
  • Ratchet & Clank : Rift Apart
  • Resident Evil Village
  • Psychonauts 2

Meilleur RPG

Gagnant : Tales of Arise

  • Cyberpunk 2077
  • Monster Hunter Rise
  • Scarlet Nexus
  • Shin Megami Tensei V

Meilleur jeu de combat

Gagnant : Guilty Gear Strive

  • Demon Slayer
  • Melty Blood : Type Lumina
  • Nickelodeon All-Stars Brawl
  • Virtua Fighter V Final Showdown

Meilleur jeu familial

Gagnant : It Takes Two

  • Mario Party Superstars
  • New Pokémon Snap
  • Super Mario 3D World + Bowser’s Fury
  • WarioWare : Get It Together

Meilleur Jeu de stratégie / simulation

Gagnant : Age of Empires IV

  • Evil Genius 2
  • Humankind
  • Inscryption
  • Microsoft Flight Simulator

Meilleur jeu de sport / course

Gagnant : Forza Horizon 5

  • F1 2021
  • FIFA 22
  • Riders Republic
  • Hot Wheels Unleashed

Meilleur jeu multijoueur

Gagnant : It Takes Two

  • Back 4 Blood
  • Knockout City
  • Monster Hunter Rise
  • New World
  • Valheim

Meilleur premier jeu d’un studio indépendant

Gagnant : Kena : Bridge of Spirits

  • The Artful Escape
  • The Forgotten City
  • Sable
  • Valheim

Meilleur jeu eSport

Gagnant : League of Legends (2009)

  • Call of Duty
  • Counter-Strike : Global Offensive
  • Dota 2
  • Valorant

Mon Avis

Avec 3 prix dont celui du GOTY 2021, c’est It Takes Two qui s’est imposé cette année. Jeu auquel je n’ai pas encore touché mais qui apparemment a séduit de très nombreux duos de joueurs. Le fait que ce soit un jeu de ce style qui remporte la mise au lieu des triples A habituels est aussi inédit que plaisant.

De toute manière, je n’ai pas grand-chose à redire concernant l’attribution des lauréats. Bien plus équilibrés cette année. Que ce soit Kena, Deathloop, Forza ou FF XIV qui ont tous eu 2 prix chacun, ils ne l’ont pas volé dans leurs catégories respectives. Et je suis très content que Metroid Dread ait eu droit à son prix lui aussi. Pas en tant que GOTY certes, même si ça aurait été beau pour le retour de la licence. Hélas, ça aura été le seul moment où Nintendo aura fait parler d’eux durant le show. Car en termes d’annonces pures, ce fut le néant les concernant.

Mais là où j’ai un souci, c’est pour la catégorie « choix des joueurs » qui aura récompensé Halo Infinite face aux même jeux nominés pour le GOTY dans la dernière manche. Faudra m’expliquer la logique d’avoir inclus  un jeu qui est sorti la veille de la cérémonie. Surtout quand des jeux de 2021 qui ne figurent même pas parmi les nominés auraient bien mérités d’être là. Comme Lost Judgment chez les meilleurs RPG, ou encore Hitman 3 parmi les meilleurs jeux d’action.

De toute manière, le véritable intérêt de ce show pour moi ce ne sont pas les prix, mais les annonces.

Pour les gros titres, j’ai d’abord retenu le futur Sonic Frontiers qui a l’air de prendre une orientation totalement différente des anciens opus. Laissant de côté les rails à pleine vitesse pour un monde ouvert dont on n’a vu que les environnements. Vient ensuite A Plague Tale Requiem qui nous a enfin montré du gameplay et que j’attends toujours autant. Et Hellblade 2 qui s’est montré durant un gameplay de 6 min à écouter impérativement avec un casque pour profiter au mieux de l’ambiance sonore.

Chez les indés, le retour de 2 jeux qui m’avaient marqués à l’E3 2021. D’abord l’enchanteur Planet of Lana qui nous a offert le plus beau trailer de ces Games Awards. Puis Sommerville toujours aussi intriguant. Et la petite surprise qu’était Have A Nice Death qui me rappelle furieusement un certain Hollow Knight dans ses mécaniques.

Pour finir, je me suis pris une claque monumentale devant cette vidéo de la démo The Matrix Awakens. Une démonstration technique de l’Unreal Engine 5 dans l’univers de Matrix qui me donne enfin l’impression d’être passé à une nouvelle génération. Une démo gratuite et déjà testable sur une PS5 et Series X.

C’est tout pour moi concernant ces Games Awards. N’hésitez pas à me dire à votre tours quels sont vos jeux de l’année 2021 😉