[Reportage] Geek Faëries 2022

Après deux années blanches, les Geek Faëries ont fait leur retour au château de Selles-sur-Cher du 3 au 5 Juin 2022. Voici mon compte-rendu de ma 2ème visite en ces lieux.

Retour vers le passé

Pour moi revenir aux GF, c’est faire un double saut dans le temps. Un premier saut de plusieurs siècles dans le passé, avec cette ambiance médiévale qui fait tout le charme de ce festival en plein air. Et un saut beaucoup plus « proche » en 2019. L’année de la découverte et qui m’aura fait aimer les GF plus que je ne l’aurais cru. Au point où je n’avais qu’une hâte, c’était d’y retourner.

Et premier constat, ça n’a quasiment pas changé depuis. L’extérieur du château est toujours aussi beau. Et la disposition des grandes tentes, stands, et décors, est très similaire qu’auparavant. Tout comme la présence d’artisans que j’avais déjà croisé pour certains (j’en reparlerai plus bas). L’impression que très peu de temps se sont écoulés entre mes deux visites alors que ça fait déjà trois ans.

Parmi ces tentes, le retour de la Grande Tente Acule où se tenait différents shows, quiz, défilés, et conférences des invités présents. Parmi eux, des vidéastes vétérans des lieux comme Odieux Connard, Le SadPanda et e-penser.

Ainsi que des nouveaux venus tels que Monsieur Plouf qui est venu de très loin (d’Autriche) pour sa première édition. 🎮

On retrouvait la tente Gaming Force avec ses jeux retros sur d’anciennes consoles et d’anciens PC.

Certaines assos ont fait leur retour comme l’Association Poing d’Acier qui proposait diverses initiations médiévales comme le maniement de catapulte, et de tir à l’arc.

Et non loin de là, les Les Bretteurs de Saint Jean avec des initiations à l’escrime et à ce bon vieux trollball.

Une poignée de cosplays que j’ai pu croiser. Dont Makiyo K. no Sekai en Kairi, et Gaëlle Ireson – Make Up en Ciri. Ainsi que des Romains.

J’aurais vu deux nouvelles sculptures qui n’étaient pas présentes en 2019. Comme ces éléphants en céramique, et une fleur flottant sur des douves tellement vertes qu’on pourrait presque marcher dessus.

D’ailleurs en parlant d’eau, la soirée du Samedi fut particulièrement marquée par les torrents d’eau et orages qui ont déferlé dans la région et ailleurs en France. De quoi bien rafraichir après un soleil qui tapait fort la journée. Par chance pendant le déluge, j’étais déjà abrité avec des amis sous la grande tente du Pôle Jeux où s’y déroulent les JDR. Si c’était arrivé 24h plus tôt où durant la journée, ça aurait certainement compromis la bonne tenue du festival. Décidément les GF et la météo ça sera toujours une histoire compliquée.. 🌧

Artistes

Ce que j’aimais le plus aux GF, c’était la présence de nombreux artisans talentueux et l’authenticité de leurs créations. Et ça n’a pas changé d’autant plus que la plupart de ceux présents étaient déjà là en 2019. Voici ceux que j’ai vus et revus cette année.

Lowena Craft

L’Etoile de Verre

Chane

Shun Geek

Khalysta Farall

Fanélia

La Forge Pythoresque

Atelier de la Forgeciel – Dj3r0m Cosplay Props

Time Warp Shop

GloObule

L’Atelier du Chas Pitre

Et un WALLE fait par @gallica_miles

Conclusion

Globalement les Geek Faëries n’ont pas beaucoup changé en 3 ans. Mais ce n’est même pas un problème car c’était déjà très bien avant, et ça l’est toujours autant aujourd’hui. Une ambiance toujours aussi chaleureuse. Des stands qui font toujours autant rêver. Des animations toujours aussi intéressantes. Et des bénévoles toujours aussi dévoués.

Ça m’aurait fait mal que la crise sanitaire inflige le coup de grâce à ce festival que j’aime beaucoup. Une bouffée d’air frais qui est vitale en ces temps qui courent. Merci à celles et ceux qui rendent encore ça possible, et aussi à tous ceux avec qui j’ai partagé le séjour. À l’année prochaine espérons-le ! 🤞

[Reportage] Bordeaux Geekfest 2022

Du 27 au 29 Mai 2022, le Bordeaux Geekfest fit son retour au Parc des Expositions de cette même ville après 3 ans d’absence. Voici mon compte-rendu de ma toute première visite le Vendredi et Samedi en étant accrédité.

Contexte

Le Bordeaux Geekfest (abrégé BGF) est le fruit de la collaboration entre l’asso Mandora et l’agence LENNO, organisant divers évènements dans la région de la Nouvelle Aquitaine. Les plus connus étant l’Angers Geekfest qui a déjà eu lieu en Avril dernier, et Animasia qui se tiendra en Octobre prochain et se situant au même endroit que le BGF.

D’ailleurs en parlant du lieu, le BGF occupe les 13 000m² du Hall 3 du Parc des Expos situé au fin fond du parking. Selon l’allure, il faudra compter 10 à 15 min de marche depuis l’arrêt du tramway jusqu’à l’entrée de ce Hall.

Et là j’en viens à mon premier grief envers ce salon. Le problème n’étant pas la marche en elle-même, mais plutôt le trajet se faisant quasiment en ligne droite, sur un trottoir large comme 2 individus, et ne faisant qu’un avec la route. Je pense qu’une bordure de trottoir plus surélevée ou même des barrières n’auraient pas été de trop ne serait-ce que pour des raisons de sécurité. En tant que piéton, c’est pas le chemin le plus idéal.

Quant au salon en lui-même, j’ai trouvé la répartition plus que correcte. Chaque zone avait son thème et ses stands dédiés. Avec des espaces pour les jeux vidéo, jeux de plateaux, créateurs de contenu, boutiques, catering, artistes et etc. Déception tout de même pour la pelouse extérieure face au lac qui était très restreinte et bordée de barrières.

De plus, malgré les 30 000 visiteurs présents cette année, j’ai trouvé qu’il y avait paradoxalement peu de monde à l’intérieur. Même le Samedi, le salon restait largement praticable durant la matinée après l’ouverture. Les allées étaient suffisamment espacées pour qu’on puisse circuler sans se marcher dessus. Et ça fait un bien fou.

La culture geek au féminin

Cette année le BGF a rendu hommage à sa manière aux figures féminines réelles ou fictives ayant marqué l’histoire et la pop-culture. Je pense notamment à certaines scientifiques, autrices, actrices, dessinatrices, héroïnes et j’en passe, sans qui la culture geek aurait eu un visage bien différent.

Parmi les expositions mettant en avant cette thématique, celle des Geekstoriens avec une reconstitution de l’armure et de la monture de Jeanne d’arc. Un personnage incontournable des livres d’histoire, qui demeure la représentation la plus connue d’une femme au combat, et inspirera un nombre indéfini d’héroïnes de tous horizons.

Non loin de là, une autre expo du Club Arthur Dent avec de multiples fresques murales dédiées aux femmes ayant fait avancer la science au même titre que leurs homologues masculins plus connus. Comme Caroline Herschel, Marthe Gautier, Hedy Lamarr, Ada Lovelace, Françoise Barré-Sinoussi, Marie Curie, Barbara Mcclintock ou encore Rosalind Franklin.

Et je me permets de rajouter un nom qui me tient à cœur et ne figurant pas dans l’expo, Margaret Hamilton. Une informaticienne américaine qui joua un rôle crucial durant la mission Apollo 11. Car c’est en grande partie grâce à elle que l’humanité a pu faire ses premiers pas sur la Lune. 🌕

Artistes

Au fil des conventions, j’ai pu voir un certain nombre de stands d’artistes tous plus talentueux les uns que les autres. Et la zone des jeunes créateurs de ce BGF m’a particulièrement marqué sur cet aspect. Avec des créations de très grande qualité et parfois inédites. Voici quelques-uns que j’ai retenus.

Les toiles de Handfabdream 🎨

Les créations miniaturisées de Orpalle

Des accessoires et costumes avec d’abord ceux de Try Hard Workshop

Et ceux de Fx Predator, où j’ai pu voir un raptor éclore de son œuf en direct 🦖

Et mon coup de cœur, les toiles brillantes de The Flying Deer réalisés avec une ancienne technique d’imprimerie nommée letterpress.

Jeux Vidéos

L’espace jeux vidéo fut celui où j’aurais fait le plus d’activités. Avec des jeux autant rétro que récents. À commencer par un tournoi (que je n’ai pas gagné) sur Mario Kart 8 Deluxe le Samedi. Organisé par le TCT Tagazoo Club de Talence.

J’ai également participé à de multiples quiz JV. D’abord ceux de l’ami vidéaste Mister Flech (que je n’ai pas gagné non plus) avec pour thème Nintendo. Puis le Quiz des Gamers qui apparemment est un incontournable du BGF, où l’objectif était de reconnaitre les personnages de jeux vidéo qui défilaient à l’écran. Vu le thème du salon cette année, il s’agissait naturellement de personnages féminins.

Autant la première manche de ce quiz ne m’avait pas posé de problèmes, autant je n’ai pas fait long feu durant la seconde sombrement intitulée « Dark Quizz ». Les personnages à trouver étant trop obscurs pour le commun des gamers. À part pour ceux qui ont une très grande culture vidéoludique comme l’ami vidéaste Sire Red qui a remporté ce quiz (et celui de Flech) haut la main. Et il parait qu’il n’en est pas à son coup d’essai..

En tout cas à défaut d’avoir été victorieux, je me suis bien amusé et c’est le principal.

Et je n’ai pas pu résister à l’envie de m’asseoir à nouveau sur le Gamer of Thrones de Materiel.net. 4 ans après celui de la Paris Games Week 2018. Un trône qui aujourd’hui vaut littéralement de l’or vu la pénurie actuelle de composants électroniques.

Cosplay

Et avant de conclure, une poignée de cosplays croisés dans le salon 🎭

Black Panther : @captaininfinity153

Cheetah : @kat.alinee – Harley Quinn : @melouquinn  – Joker : The Joker of Cosplay
Peacemaker : Captain Dijoe – Shuri : @seletpoivre – Starfire : @hummingbird_cosplay Wonder Woman : Lisa Psychos’play

Les participants du concours cosplay de Samedi sur la scène. La vidéo intégrale par pierre DreamCosMod est disponible à cette adresse

Les gagnants :

#1. Lily & Shinosan Cosplay – Alice 🥇
#2. @portecles.cosplay – Kirito 🥈
#3. @dory_fantasy – Gumi Vocaloïd 🥉

Conclusion

Ce premier Bordeaux Geekfest pour ma part fut satisfaisant. J’ai apprécié la disposition des stands, les diverses activités liées au gaming, les cosplays, et la zone des jeunes créateurs avec des œuvres qui valaient le détour.

La seule chose m’ayant vraiment dérangé étant le fait de devoir traverser tout le parking des Expos pour y entrer. Alors que l’accès à la foire de Bordeaux qui se déroulait au même moment dans le gigantesque Hall 1, se situe en face de l’arrêt du tram.

En tout cas j’y retournerai très certainement. Soit pour un futur BGF, soit pour Animasia que je n’ai pas encore fait. Un grand merci à l’orga pour l’accréditation, et aussi à tous les copains Bordelais que j’ai côtoyé durant ce week-end prolongé ✌️

Vous pourrez retrouver toutes mes photos du BGF 2022 sur mon album FB