[Reportage] Japan Party 2018

Le Week-end du 14 au 15 Avril 2018 s’est tenu la 8ème édition de la Japan Party au sein de l’Espace Chevreul à Nanterre. Petite convention annuelle organisée par l’association Imagin’ Con et consacrée aux mangas, jeux vidéo, pop-culture et différentes cultures de l’imaginaire.

Je vais donc-vous conter ma toute première visite du Samedi en ces lieux. Et autant vous le dire d’emblée, j’ai bien l’intention d’y retourner à l’avenir.

Contexte

En comparaison des autres salons plus connus dans le thème, celui-ci n’est certainement pas le plus grand avec ses 2500m². Ce qui est 10 fois plus petit qu’une Paris Manga en termes de superficie. Mais est-ce un problème pour autant ? Non et ce pour plusieurs raisons.

La principale étant que ce salon donne la possibilité de revenir n’importe quand du moment qu’on a payé l’entrée. Pas de « sortie définitive » sauf si la fermeture est imminente. Ça évite ainsi qu’un trop grand monde s’entasse dans un même endroit, rendant le salon plutôt praticable malgré sa modeste taille.

Le parc André Malraux avec vue sur le quartier de La Défense

Certes, ce n’est pas le seul à proposer ça, mais cette JP à l’avantage de se trouver à proximité du parc André Malraux. Une extension du salon qui compense très largement avec sa petite superficie. Le cadre idéal aussi bien pour se ressourcer que pour faire des shootings cosplay pour ceux qui en ont la possibilité. Sauf que cela pose (et a posé si j’en crois le passé) un problème majeur. Combien d’individus en profitent pour passer leur journée au Parc sans poser un pied au salon ?

Une fréquentation toute relative

Y avait presque plus de monde dehors que dedans

Comprenez-moi bien que je ne suis pas là pour juger qui que ce soit, chacun ses raisons. Et je pense que les cosplayers en ont des bonnes à rester dehors car non seulement ça facilite les shootings photo, mais en plus cela leur évite de prendre le risque d’abimer leur costume à l’intérieur pour les plus fragiles.

Mais ça serait dommage de ne pas soutenir une si petite structure ayant bien plus à offrir, qui ne doit son existence qu’aux donateurs de l’asso Imagin’ Con et ceux qui paient l’entrée. Surtout que le billet est compris entre 7€ et 9€ selon le type (et 15€ pour le Week-End). Ce qui est loin d’être cher quand on connait les tarifs des conventions d’aujourd’hui allant de 10 à 25€ selon les jours..

L’ambiance au rendez-vous

Gros point fort du salon, l’ambiance. Chaleureuse, conviviale et festive. Là aussi la taille à du jouer sur cet aspect. J’ai eu l’impression de me sentir plus proche des exposants, du staff (qui sont tous bénévoles) et des gens que d’ordinaire dans ce genre d’événements. Puis entre les différents concerts, concours de bouffe, karaokés et le concours cosplay sur la scène principale, pas le temps de s’ennuyer.

D’ailleurs en parlant d’exposants, la majeure partie des produits mis en avant étaient des créations artisanales faites main. Une authenticité qui change des sempiternels t-shirts, katanas, et autres accessoires “geek” et “otaku” qui se clonent de salon en salon.

Jeux Vidéos & Tournois

Plan de la Japan Party

Rattachée au hall principal, se trouvait une petite zone (à gauche sur le plan) où 4 salles étaient regroupées.

Le “Monde de l’audio” dédié aux séries audio (Chez Le Psy / Reflets d’Acide). La salle « Mini Party » où se tenait des conférences. La “Salle Zen” qui justifie à elle seule le “Japan” dans le nom de la convention avec ses objets, pâtisseries et autres produits importés directement du pays du soleil levant. Et celle où j’aurais passé la majeure partie de mon temps, “L’univers Zelda”.

Le coin Jeux Vidéos du salon où en plus de pouvoir admirer quelques créations, bouquins et autres goodies sur cette saga, proposait de jouer à quelques titres plus ou moins rétro comme le premier Sonic The Hedgehog sur une authentique Megadrive.

Mais le fait marquant de ce salon pour moi fut le tournoi Super Smash Bros 4 ayant eu lieu en ces lieux et auquel j’ai participé de 14h à 17h30. Bien que ce fut mon tout premier tournoi sur ce jeu, j’ai pu arriver non sans mal jusqu’en demi-finales. Hélas mon main Fox a échoué aux portes de la finale face à un certain Matthieu et son Lucas et également lors de la petite finale face à Mao et son Daraen. Les concernés se reconnaîtront. Merci à eux, aux participants et surtout au staff pour ce tournoi palpitant.

Cosplay & Rencontres

Pour finir, on va comme d’habitude parler cosplay. Et même si j’en ai pris très peu en photos, tous étaient de qualité. Les deux qui vont suivre ont particulièrement retenu mon attention, car ayant pour origine commune The Legend of Zelda: Breath of the Wild.

Urbosa par Orfea Nera cosplay

La Grande Fée par Darcy Cosplay

Mention spéciale à Soo Cosplay. Une amie et cosplayeuse de talent sublimée en photo par GEQ Photography incarnant une version « Work In Progress » de Maya du jeu de tir Borderlands. Et qui m’a gracieusement offert 2 prints de ses anciens cosplays (visibles dans le pactole final en fin d’article).

Pour finir avec les photographes cosplay que j’ai (re)croisé, d’abord Mickaël qui gère la page Just call me Micka, et qui fait du bon boulot.

Et enfin juste avant de quitter le salon, j’ai été interpellé par un follower de longue date. Un certain Yohann Franco, photographe cosplay qui tient une page à son nom et qui est la toute première personne à m’avoir appelé par mon pseudo en dehors des réseaux sociaux. Pour le coup ça m’a fait tout drôle. Allez jeter un œil à ses travaux.

Conclusion

Pactole final

La Japan Party est un petit salon qui a tout des plus grands. Avec une excellente ambiance, pas mal d’animations et un superbe parc accessible à tout moment. Mais le mieux pour en profiter est d’y aller soit accompagné, soit dans l’optique d’y retrouver des gens sur place car on en fait très vite le tour.

En tout cas, je remercie chaleureusement le staff, et tous ceux que j’ai croisé aussi bien durant le tournoi Smash que dans le reste de la convention. À l’année prochaine!

Reportage Photos : Mondial de l’Automobile 2016

mondial-automobile-2016-affiche

Le Samedi 8 Octobre 2016, je me suis rendu au Mondial de l’Automobile au Parc des expositions Porte de Versailles à Paris. Un salon bisannuel consacrée aux nouveautés en matières de bolides, et que j’ai déjà visité auparavant.

Contrairement aux autres articles Reportages que j’ai l’habitude de faire, et racontant ma journée en détail dans des conventions, ici ca sera essentiellement un regroupement de photos de ce que j’ai pu voir au Salon de l’Auto. Je ne suis pas assez calé en automobile pour en parler comme je le ferais pour la Japan Expo ou la Paris Games Week. Mais en tout cas, bon visionnage ! 😎

img_20161008_150218 img_20161008_150408 img_20161008_150615

img_20161008_151055img_20161008_151233img_20161008_151930

img_20161008_153911

img_20161008_154733 img_20161008_160036 img_20161008_160045 img_20161008_160205

img_20161008_163551 img_20161008_163905 img_20161008_164333 img_20161008_164941

Reportage : Paris Comics Expo 2016

12983248_1048747941853481_8190222261474132709_o

Du 15 au 17 Avril 2016 s’est déroulé la 4e édition de la Paris Comics Expo. Un des salons français dédié aux Comics et à la “Pop Culture” Américaine (Science Fiction, Comics, Séries, etc…). C’est en plein cœur du Parc Floral de Vincennes dans le 12e arrondissement, que j’ai pu m’y rendre pour la première fois de 15h à 18h. Un salon dont je n’attendais pas grand chose, mais qui s’est révélé au final plutôt sympathique à arpenter.

Japan Expo & Comic Con 2012

En réalité, j’ai déjà visité une convention aux allures similaires par le passé. C’était la Comic Con de Paris, du temps où elle se déroulait dans les mêmes locaux que la Japan Expo à Villepinte (93). Jusqu’au jour où ces deux là se sont séparés pour ne former qu’un seul salon chacun.

D’ailleurs, le PCE devait initialement avoir eu lieu en Novembre de l’année dernière. Mais la trop grande concurrence avec le Comic Con situé au Grande Halle de la Villette dans le 19e (que je n’ai pas fait, mais dont j’ai eu vent de très mauvais retours) s’étant déroulé un mois plus tôt, a contraint les organisateurs à repousser l’édition pour Avril 2016. N’y connaissant rien aux Comics à part les films, et ayant le strict minimum de connaissances en matière de séries et Science Fiction, je me suis laissé guider par ma curiosité.

Contexte

Snapchat-5160469584794441633

Concernant la situation géographique du salon, il était logé au fin fond du Parc Floral de Paris. Un parc urbain et jardin botanique chargé d’histoire, situé dans le Bois de Vincennes. N’y étant pas retourné depuis ma plus tendre enfance, j’ai pu (re)découvrir ce cadre magnifique, dépaysant, et surtout reposant. Idéal pour se ressourcer après une longue journée, et avec en bonus la compagnie d’oiseaux plutôt extravagants pour certains. Un contexte pareil, ça n’a pas de prix. Par contre atteindre le salon, il faudra compter au moins dix bonnes minutes de marche selon l’entrée du parc choisie.

Snapchat-4428805210792034367

Rien à voir donc avec son ancienne localisation qu’était l’Espace Champerret, en plein 17e. Néanmoins, le salon est assez praticable malgré ses 8000m² (en comparaison, c’est 7,5x moins que la superficie du Paris Games Week 2015), et le monde présent lors de ma visite du Samedi (20 000 visiteurs au total sur les 3 jours). Probablement l’un de ceux où j’ai le moins galéré à me déplacer. Mes dernières PGW, Paris Manga et Japan Expo, attirant toujours plus de monde d’année en année, ont été un calvaire de ce coté là. Par contre on en fait très vite le tour. L’après-midi que j’ai passée là bas a largement suffi.

Snapchat-2716375635559301671

Rien de particulier à signaler au niveau de l’organisation, c’était correct aussi. Et chose inédite, des visiteurs et même des Cosplayers ont pu s’essayer à une séance d’hypnose qui s’est révélée plutôt efficace pour le peu que j’en ai vu.

Produits dérivés

Par contre une fois dedans c’est Comics Shop Land, même si le ratio produits dérivés / Comics est assez équilibré. Et même les objets issus d’autres secteurs, n’ayant à priori pas trop leur place dans ce type de salon (mangas, jeux vidéos) sont en minorité. On peut dire que globalement, c’est un salon qui porte bien son nom.

Pour le coté goodies, on y retrouve tout les produits typiques présentés en convention. Les classiques t-shirts, figurines, épées, mais aussi des posters allant d’une dizaine jusqu’à quelques centaines d’euros pour les dédicacés (comme Tom Cruise posé au sommet de la Burj Khalifa durant le tournage de MI4). J’espère que les plus fans et les plus collectionneurs ont suffisamment mis de coté…

Et c’est pareil du coté des artistes avec des créations souvent impressionnantes (dioramas, papercraft, maquettes), dont la simple vision d’une toile magnifique sur fond de Star Wars m’a calmé dès que j’ai vu son prix de vente, 400€

Snapchat-3583800109621940945

Urban Comics

Et pour le coté Comics, le choix était extrêmement vaste. Beaucoup de stands en vendaient des plus ou moins rares. Mais le “cœur” de tout ça, c’était Urban Comics.

Éditeur spécialisé dans l’univers de DC depuis 2012, ils ont eu droit à leur propre stand à la PCE avec de très nombreux bouquins à disposition. Par exemple, l’intégrale en tomes de Watchmen de 1987 par Alan Moore (d’ailleurs je recommande le film de Zack Snyder de 2008), était dispo à une somme non indiquée en rayon mais que je n’avais pas vue venir en caisse, 30€

Mais un vendeur visiblement surpris qu’un néophyte comme moi s’intéresse à un monument des comics, m’en a gentiment conseillé un de Batman et un autre de Superman pour débuter (visibles dans le pactole en fin d’article), qui furent tous deux les premiers comics que j’ai jamais achetés. En plus de ça, 2 statues impressionnantes de taille et de détails, à l’effigie des 2 pointures du film Batman V Superman, faisaient régner l’ordre et la justice. En bref, un très beau stand.

Retour vers mon passé

Snapchat-4154669542175701280

Bien que je n’avais pas fait énormément d’activités, au moins une en valait la chandelle. Si vous avez déjà visionné la trilogie Retour Vers Le Futur (1985-1990) par Robert Zemeckis (et si ce n’est pas encore le cas, foncez de suite la voir nom de Zeus !), vous devriez savoir que dans l’épisode 2, le Doc et Marthy remontent le temps de 30 ans dans le futur. Dans le film, ils atterriront le 21 Octobre 2015. Une date qui demeura culte dans l’histoire de la Pop Culture.

Snapchat-5129642230418098616

À cette occasion, une DeLorean grandeur nature et entièrement aménagée, fut mise à disposition des curieux pour la modique somme de 5€ (30€ si vous voulez repartir avec la casquette de Marty) En compagnie de ce bon vieux Biff Tannen, qui m’expliqua les différentes parties et fonctionnalités du bolide, je me suis permis de choisir moi même la date de destination ci-dessus.  Et la première m’étant venue à l’esprit était ma date de naissance. 😎

Suite à ça, j’ai pu poser avec Biff, Marty (et sa casquette) et le Doc pour la plus funky des séances photos. Merci à eux pour ce moment de franche rigolade. Pour ceux qui veulent la louer, allez jeter un œil sur leur site ou leur page FB, où y a même des photos assez « improbables » issues du salon. D’ailleurs, un invité très spécial était monté dans cette DeLorean avant moi juste sous mes yeux, pendant que je faisais la queue…

Invités

Il s’agissait de Giancarlo Esposito aka Gustavo « Gus » Fring dans la série Breaking Bad (que je recommande chaudement). Un des invités prestigieux que le salon a accueilli avec Ray Park (Darth Maul dans Star Wars), Andrew Scott (Moriarty dans Sherkock, « C » dans 007 Spectre),  et d’autres.

20160416_154127_Night

Coté artistes, on retiendra entre-autres la présence des auteurs à l’origine du personnage de Harley Quinn dans Batman,  Bruce Timm et Paul Dini. Autant dire que la PCE n’a pas fait les choses à moitié en invitant pas mal de pointures dans le milieu. Mais pas eu le temps pour des dédicaces, surtout que j’ai eu vent que certaines files d’attentes pouvaient durer plusieurs heures

La Force est grande…

Cette année, la Guerre des Etoiles fut largement représentée. Bien plus que d’habitude pour ce genre de salon. L’épisode VII sorti en Décembre dernier a eu son p’tit effet. Des droïdes en surnombre, aux Galeries d’arts dédiées aux personnages clés de la saga en passant par les Cosplays, les décors et j’en passe. Tout a été aménagé pour mettre des étoiles (pas noires hein) dans le cœur des fans. Moi, je ne me considère pas en tant que tel, même si j’apprécie beaucoup la trilogie originale (1977-1983) de Georges Lucas, et la reprise du flambeau par J. J. Abrams avec Star Wars 7.

Cosplay

Ceux qui suivent régulièrement mes articles savent que j’ai une grande admiration pour le Cosplay, même si je n’en pratique pas personnellement. Tous les mois en moyenne, je leur rend hommage en postant une galerie leur étant dédié.  Je vais en faire de même sur cet article, avec une galerie de ceux que j’ai croisés durant cette PCE. Si ils ont une page, je mettrai un lien dans la description de leur photo respective.

À ce niveau la j’ai été servi. Des amateurs à ceux qui ont déjà une certaine expérience, nombreux furent les Cosplayers venus (de très loin pour certains) représenter fièrement leur sagas favorites. Mention spéciale au Show Cosplay du Samedianimé par « Captain » Han Jones, qui en plus de mettre l’ambiance, laissait défiler des Cosplayers plus talentueux les un que les autres. Même les invités du salon se prêtaient au jeu en les rejoignant sur la scène principale.

 

Conclusion

Malgré le peu de temps que j’ai passé là bas en solo, je garderais un très bon souvenir de cette première visite du Paris Comics Expo. Un cadre dépaysant, une très bonne ambiance, la liberté de mouvements, des invités de marque, une vitrine variée et cohérente avec le thème du salon, des Cosplays réussis, le stand de la DeLorean…Bref vous m’aurez compris. Allez, le seul point ou je pourrais pester est le prix du billet presque excessif (16€) compte tenu de la petite taille du salon. Sinon pour une convention dont je n’attendais rien au départ, je fus agréablement surpris. Et j’ai carrément envie d’y retourner l’année prochaine.  Vive la Pop Culture !

 

Merci de m’avoir lu 😎