[Actu] Le récap jeux vidéos : semaine 2 (11/01 – 17/01)

Nouvelle session de mon récap hebdomadaire et non exhaustif de l’actu du jeu vidéo. Au programme de la semaine (chargée) du 11 au 17 Janvier 2021, des reports, les 25 ans de Pokémon, et un nouveau jeu Indiana Jones pour ne citer que ça.

Reports

Hogwarts Legacy

Cette semaine aura été celle des reports en tous genres. Le plus marquant était celui du jeu Hogwarts Legacy: L’Héritage de Poudlard initialement prévu pour 2021, qui sera finalement repoussé à l’année prochaine. Un report que les développeurs ont justifié par la volonté de prendre plus de temps afin de créer la meilleure expérience de jeu possible pour les fans de la saga Harry Potter.

Riders Republic

Vient ensuite Riders Republic. Le jeu de sports extrêmes d’Ubisoft Annecy qui ne sortira plus le 25 Février 2021 comme annoncé, mais « plus tard » dans l’année.

Super Nintendo World

Dernier report de la semaine et pas des moindres, le Super Nintendo World qui n’ouvrira pas ses portes au public le 4 Février 2021 en raison de l’état d’urgence sanitaire déclaré dans la préfecture d’Osaka le 13 Janvier. Une nouvelle date sera annoncée dès lors que la situation commencera à se débloquer.

Teasers / Trailers

25 ans de Pokémon

2021 marque le quart de siècle d’existence d’une des franchises les plus populaires et lucratives du jeu vidéo. Adaptée par la suite en animes, mangas, jeux de cartes et autres qui ont connu (et connaissent toujours aujourd’hui) un succès sans précédent. À l’occasion, la Pokémon Company a marqué le coup avec ce trailer de célébration qui annonce une collaboration prochaine avec l’artiste Katy Perry.

New Pokémon Snap

Le nouveau jeu de safari photo Pokémon refait parler de lui avec un trailer nous montrant la faune et la flore des iles de la région de Lentis, et cette fois accompagné d’une date de sortie. New Pokémon Snap débarquera sur Switch le 30 Avril 2021, et dores et déjà dispo en précommande.

The Medium

À une dizaine de jours de sa sortie le 28 Janvier 2021, The Medium s’illustre avec un trailer cinématique nous plongeant directement dans l’ambiance assez peu rassurante de cette première exclue de nouvelle génération de chez Microsoft.

 

Super Mario 3D World + Bowser’s Fury

Le 12 Février 2021 sortira sur Switch le remaster du jeu Wii U Super Mario 3D World. Le tout accompagné de l’extension Bowser’s Fury qui a eu droit à sa propre vidéo de présentation. Mettant en scène le plombier et Bowser Jr, parcourant tous les deux un monde inédit dans l’objectif de faire face à un Bowser terrifiant et hors de contrôle. Un mode photo ainsi qu’un mode en ligne pour le multi à 4 seront de la partie.

Un jeu Indiana Jones par Machines Games

 

On a appris via un teaser sur le compte twitter de Bethesda, qu’un nouveau jeu Indiana Jones était en chantier par le studio responsable des derniers Wolfenstein. Jeu qui sera réalisé en collaboration avec le label LucasFilm Games nouvellement crée. Plus d’infos à venir prochainement.

À la prochaine pour un nouveau récap !

[Cinéma] Critique – Wonder Woman 1984

Après de multiples reports dus à la situation sanitaire, c’est finalement le 25 Décembre 2020 en plein Noël que sort Wonder Woman 1984. Et qui pour la première fois dans le média, aura bénéficié d’une sortie simultanée à la fois sur une plateforme de streaming (HBO Max), et au cinéma dans les rares salles pouvant l’accueillir. Voici ce que j’ai retenu des dernières aventures de Diana Prince qui sont loin de m’avoir enthousiasmé…

Avant-propos

Pourtant, je trouve que le premier Wonder Woman sorti 4 ans auparavant et déjà chapeauté par Patty Jenkins, fait partie des meilleurs films de l’univers cinématographique de DC aux côtés de Man of Steel, Aquaman et le tant décrié Batman v Superman : L’Aube de la justice dont j’ai déjà parlé il y a quelques années. D’ailleurs, c’est dans ce dernier qu’on avait aperçu la guerrière Amazone pour la toute première fois dans un film. Et qui avait déjà marqué les esprits malgré son temps d’apparition assez court.

Suite à ça je n’avais qu’une envie, c’était de la revoir dans son propre film. Un opus que j’ai bien apprécié avec une Gal Gadot charismatique qui incarnait brillamment Diana. Sa romance avec Steve Trevor plutôt réussie et assez touchante. Une photographie de qualité avec à la fois la dépaysante ile de Themyscira, et l’atmosphère de la Première Guerre Mondiale assez bien retranscrite. Mais sans être irréprochable avec certains personnages caricaturaux, et un dernier acte qui m’a presque sorti du film tant il allait loin dans la surenchère.

Au-delà de ça, c’était à sa sortie un des rares films où une super-héroïne était mise au premier plan. Surtout à une époque où les films du genre sont majoritairement masculins dans leurs castings principaux. Si Diana peut à son tour servir de modèle et d’inspiration pour la gente féminine, ça ne peut être que bénéfique. Puis quand je repense aux catastrophes qu’étaient Catwoman et Elektra, je me dis qu’on revient de loin. En tout cas c’est ce que je croyais avant de voir ce WW84 qui m’a grandement déçu.

Distribution

La première grosse déception se situe au niveau du casting, ou devrais-je dire de la manière dont jouent certains acteurs. Le plus flagrant étant Pedro Pascal en tant que Maxwell Lord. Le « méchant » principal qui en fait des caisses comme c’est pas permis. Et qui au fil du film devient une caricature de lui-même.

Vient ensuite le cas de Kristen Wiig aka Barbara Ann Minerva. Passant du cliché de la « geek » aux lunettes maladroite mais attachante, à une Cheetah sans aucune saveur et avec des effets-spéciaux dégueulasses me rappelle l’horrible film Cats.

Concernant Gal Gadot, bien que je la trouve toujours irréprochable en tant que Wonder Woman, ce film ne la dessert pas à sa juste valeur. Beaucoup de cabrioles pas nécessaires en particulier durant la séquence en Égypte. Des actions incohérentes de sa part. Ainsi qu’un speech final interminable et niais au possible.

D’ailleurs Barbara et Diana ont eues leur lot de moments très gênants malgré elles. J’ai arrêté de compter le nombre de fois où elles se sont fait aborder très lourdement, reluquer, et même agresser par des hommes. Je pense qu’on aurait pu se passer de ce genre de scènes qui pour moi n’apportent rien au film. Surtout à une époque où les femmes essaient de lutter contre ça.

Le dernier personnage que j’évoquerai est celui qu’incarne Chris Pine. Un Steve pas trop mauvais et fidèle à sa personne. Même si j’aurais préféré que les bandes-annonces, affiches et autres pubs, nous aient gardé la surprise d’un retour que j’ai trouvé très discutable malgré les raisons évoquées dans le scénario. Car désamorçant totalement l’enjeu dramatique du premier volet. En revanche, j’ai trouvé pertinent l’inversion des rôles entre lui et Diana. Dans le premier opus, cette dernière qui avait vécu exclusivement sur l’ile des Amazones, avait tout à découvrir du monde extérieur par l’intermédiaire de Steve.

Près de 70 ans plus tard, c’est Diana à son tour qui lui montre les années 80 durant des scènes assez drôles montrant à quel point Steve est aussi ébahi que paumé face à un mode de vie et une technologie qui le dépasse, ou presque. Après il faut se mettre à sa place. Si nous faisons un tel saut dans le temps depuis 2021, pas sûr qu’on trouverait nos repères facilement dans un monde qui aura drastiquement changé.

D’ailleurs, je n’ai rien à redire quant à la retranscription de cette époque. Du style vestimentaire de la populace, en passant par les marques de voitures, décors colorés, contexte historique de la Guerre Froide et j’en passe. On s’y croirait. Ce qui m’amène à dire que l’esthétique globale du film est très bonne même si je regrette de ne pas avoir vu davantage l’ile de Themyscira.

Musique

Autre point qui m’a étonnamment déçu, la bande-son de ce WW84. Déçu non pas par sa qualité qui est loin d’être mauvaise quelques thèmes accrocheurs dont ceux de l’intro du film à Themyscira. Mais déçu car j’en attendais bien mieux du compositeur qui n’est autre que Hans Zimmer. Globalement, j’ai trouvé sa composition assez impersonnelle et peu marquante. J’ai même préféré le fameux thème de Wonder Woman dans les anciens films du DCU qu’ici.

La pierre de la discorde

Si toute l’intrigue ne tournait pas autour d’un certain objet, je pense sincèrement que le film aurait été bien plus intéressant. Ça aurait évité que son scénario demeure une aberration constante. Pour m’expliquer, je vais devoir spoiler légèrement.

L’objet en question est une pierre magique qui aurait la capacité d’exaucer les vœux de la personne qui la tient entre ses mains. Une version moderne de la lampe du Génie d’Aladdin, mais sans le Génie. Ce qui fait qu’on a quasiment aucune limite en termes de vœux car on peut souhaiter tout et n’importe quoi.

Le premier problème que pose cette pierre est d’abord sa propre existence. Ses pouvoirs sont beaucoup trop puissants pour que le commun des mortels puisse s’en servir. Presque tout ce qui se passe durant le film que ce soit le retour de Steve, le changement de personnalité de Barbara, le bordel monstre dans le dernier acte du film, c’est à cause de cette pierre. C’est comme si on avait gravé « facilité scénaristique » dessus.

Second problème et qui m’aura fait halluciner à plusieurs reprises, c’est ce que les gens font de cette pierre durant le film. Sans déconner il n’y en a pas un seul qui n’aura pas fait un vœu purement égoïste ou matériel. Et c’est là que je me dis que le méchant du film, ce n’est ni Maxwell, ni Barbara. C’est l’humanité toute entière qui finit par se mettre elle-même en danger à cause de ses choix stupides.

Pour prendre un autre exemple mais issu d’un autre univers cinématographique, cette pierre rend ringarde le Gant de l’Infinité de Thanos. En y réfléchissant bien, ses pouvoirs sont les mêmes mis à part qu’il n’y a pas de gemmes à rassembler, son usage n’est pas unique, et le tribut à payer est bien moins lourd à son utilisation. Tout ça pour dire que si les gens avaient une once de logique, l’intrigue aurait pu se conclure en un vœu ou claquement de doigts.

Conclusion

Je ne comprends pas comment on a pu en arriver là. Surtout après un premier volet qui à côté, était encourageant sans être parfait. Ce film est tellement incohérent dans son propos qu’il n’est même pas raccord avec ceux du DCU qui sont censés le suivre. Je ne vois pas comment on aurait pu passer sous silence tous les événements abracadabrantesques survenus dans ce WW84.

En plus du casting qui est loin de briller, et du scénario qui n’a pas dû être relu, c’est aussi un film beaucoup trop long pour ce que ça raconte et qui met bien 1h à démarrer. Comportant beaucoup de scènes sans intérêt aussi bien pour le déroulement de l’intrigue que sur le plan purement visuel.

Ça me fait mal de dire ça mais vous attendez la réouverture des cinémas en France pour aller le voir, vous pouvez passer votre chemin.

[Actu] Le récap jeux vidéos : semaine 1 (4/01 – 10/01)

Nouvelle session de mon récap hebdomadaire et non exhaustif de l’actu du jeu vidéo. Au programme de la semaine passée du 4 au 10 Janvier 2021, le rachat d’un studio par Nintendo, un Direct pour Monster Hunter Rise, et l’AGDQ 2021.

Nintendo rachète Next Level Games

Studio canadien connu pour avoir développé entre-autres les jeux de foot Mario Strikers sur GameCube et Wii, et les deux derniers Luigi’s Mansion sur 3DS et Switch, Next Level Games deviendra la propriété de Nintendo à compter du 1er Mars 2021. Et même si le coût du rachat n’est pas encore connu à l’heure actuelle, c’est la plus grosse acquisition de studio par Big N depuis Monolith Software (saga Xenoblade) en 2007.

Monster Hunter Digital Event

Le 7 Janvier 2021 a eu lieu le premier Monster Hunter Direct de l’année entièrement consacré a l’opus Rise toujours prévu le 26 Mars prochain sur Switch. Au programme, une présentation de Goss Harag, la nouvelle créature de l’Archipel de Glace. La possibilité de piloter des monstres (des Wyvernes ici) grâce au Filoptère. Ainsi que des infos sur sa démo jouable depuis Vendredi dernier, et qui le sera jusqu’au 1er Février à 9h. Démo qui contiendra un didacticiel complet, et 2 missions jouables qui ne permettront pas plus que 30 tentatives max.

Awesome Games Done Quick (AGDQ) 2021 Online

Du 3 au 10 Janvier 2021 s’est tenu l’AGDQ 2021. Le marathon caritatif annuel de début d’année dédié au speedrun de jeux vidéos de toutes époques. Cette édition Online aura levé près de 2,75 millions de dollars pour la lutte contre le cancer. Pour consulter la liste des jeux qui ont été joués ainsi que leurs speedrunners, c’est par ici. Et pour voir les runs en question sur Youtube, par .

Un jeu Tomb Raider annulé refait surface

En 2006, le studio Core Designs préparait un remake sur PSP du tout premier jeu Tomb Raider pour le 10ème anniversaire de la franchise à l’époque. Un projet qui fut annulé au détriment du Tomb Raider : Anniversary par Crystal Dynamics cette fois, et sorti l’année d’après. Cependant, la première version a refait surface récemment grâce au boulot d’Ash Kapriyelov qui l’a même rendu jouable.

À la prochaine pour un nouveau récap !

[Top] Mes 10 plus grosses attentes JV de 2021

En cette nouvelle année qui débute, voici mon Top 10 des jeux que j’attends le plus en 2021. Sous réserve qu’ils ne soient pas reportés comme c’était le cas l’année passée.

#10. Hitman 3 (20/01/2021)

Je commence avec le jeu dont la date de sortie est la plus proche de tous ceux de mon top. La suite directe d’un des meilleurs jeux jeux d’infiltration que j’ai pu faire en 2018, et dont j’ai hâte de voir ce qu’il proposera de neuf en termes de méthodes assassinat, d’environnements, et de costumes 🦆

#9. NieR Replicant ver.1.22474487139… (23/04/2021)

Vient ensuite le Remaster du NieR Replicant de 2010. Que j’attends d’une part car j’ai bien aimé NieR Automata dont je n’ai pas encore fait toutes les fins. Et d’autre part parce que c’est un opus qui m’est inconnu. Cette ver.1.22474487139 me semble idéale pour le découvrir dans les meilleures conditions.

#8. Resident Evil 8: Village (Avril 2021 ?)

À ce jour le seul jeu Resident Evil que j’ai terminé est RE4 sur Game Cube. Ayant beaucoup aimé ce dernier, j’avais envie de découvrir les autres dans la foulée. Et ce 8ème opus en fait partie avec une ambiance qui me plait bien, et des décors qui m’ont l’air assez variés et originaux. Notamment avec ce château qui ne m’inspire rien de bon.

#7. Biomutant (2021 ?)

Cela va faire quatre ans depuis sa première annonce à la Gamescom 2017. Depuis, j’ai moi-même eu l’occasion d’y jouer à la Paris Games Week 2019 pour un résultat certes encourageant, mais qui m’aura laissé sur ma faim. Le jeu n’était pas encore prêt et ça se sentait. Raison pour laquelle je garde toujours un œil sur lui en attendant une possible sortie en 2021 même si rien n’est moins sûr.

#6. Dying Light 2 (2021 ?)

Celui-là à défaut d’avoir pu y jouer, je l’avais vu tourner de mes yeux à l’E3 2019. Depuis, silence radio. Jusqu’à très récemment où un des développeurs a annoncé que ce second opus referait parler de lui en 2021. Ce qui devrait me laisser le temps d’enfin entamer le 1er opus.

#5. God of War : Ragnarok (2021 ?)

Il est tout naturel que j’attends de pied ferme cette suite d’un de mes jeux préférés de la PS4. Même si le doute reste permis quant à une sortie en 2021 quoiqu’en dise les développeurs. On verra bien ce qu’ils nous montrerons du jeu cette année.

#4. Deathloop (21/05/2021)

Le studio Arkane est derrière, donc c’est forcément un jeu que j’attends. Reste à voir ce que donnera ce Dishonored dans l’âme à la sauce FPS, et avec des boucles temporelles mortelles.

#3. Horizon II: Forbidden West (2021)

L’année dernière à la même période, je commençais tout juste Horizon Zero Dawn que j’avais bien apprécié au final. J’en attends donc pas mal de cette suite qui a l’air de s’inscrire dans la même lignée, et que je vois tout à fait sortir en 2021 contrairement à d’autres.

#2. Kena : Bridge of Spirits (2021)

Le coup de cœur de mon classement. Ambiance, direction artistique, personnages, bande-son, tout me plait dans cette production du studio Ember Lab dont j’ai hâte d’en voir plus, et poser les mains dessus.

#1. The Legend of Zelda : Breath of the Wild 2 (2021 ?)

Lui j’espère de tout cœur qu’il sortira en 2021. Pour la simple et bonne raison que cette année marquera les 35 ans de la saga. Que Nintendo laisse ses éventuels Remasters et autres compilations de jeux Zelda au placard. Le meilleur cadeau qu’ils pourront nous faire est de sortir BotW 2 cette année. Il serait temps car on n’a encore rien vu du jeu depuis ce trailer de l’E3 2019.

Ça sera tout pour mes dix plus grosses attentes vidéoludiques de 2021. Quelles sont les vôtres ? 😉

[Sorties] Janvier 2021

Liste non exhaustive des grosses sorties du premier mois de cette nouvelle année 🎮🎆

Xbox – Games With Gold

  • 1er au 31 Janvier : Little Nightmares (One)
  • 16 Janvier au 15 Février: Dead Rising (One)
  • 1er au 15 Janvier : The King of Fighters XIII (360)
  • 16 au 31 Janvier : Breakdown (Xbox)

PlayStation Plus

Disponibles du 5 Janvier au 1er Février :

  • Maneater (PS5)
  • Shadow of the Tomb Raider (PS4)
  • Greedfall (PS4)

Autres sorties

14 Janvier : Scott Pilgrim vs. The World: The Game – Complete Edition (PS4, One, Switch, PC)

20 Janvier : Hitman 3 (Tous supports)

26 Janvier : Cyber Shadow (PS4, One, Switch, PC)

26 Janvier : Stronghold Warlords (PC)

28 Janvier : The Medium (Series X, PC)

28 Janvier : Olija (PS4, One, Switch, PC)

29 Janvier : Gods Will Fall (PS4, One, Switch, PC)

29 Janvier : Atelier Ryza 2 : Lost Legends & the Secret Fairy (PS4, PS5, Switch, PC)