[Bilan] Rétrospective 2021

2021 s’achève. Il est donc l’heure de passer en revue ce que j’ai pu produire cette année sur mon blog et ailleurs, et de faire un bilan plus personnel sur la manière dont j’ai vécu ces 365 jours.

Articles

Tests JV 🎮

Cette année j’aurais écrit cinq tests, soit autant qu’en 2020. Pour les jeux qui ne sont pas sortis en 2021, il y a eu Hollow Knight en Février, Portal 2 en Avril, et la version Wii de Zelda Skyward Sword en Juillet.

Les deux seuls jeux de 2021 que j’aurais testés étant NieR Replicant PS4 fin Mai et Metroid Dread en Novembre.

Critiques Ciné / Animes 🎬

La réouverture des cinémas courant 2021 m’a permis de sortir davantage de critiques cinés. Au point où j’en ai produit autant qu’il y a eu de tests JV. Mais sur les cinq, trois d’entre eux n’avaient pas pu sortir dans les cinés Français. Wonder Woman 1984 en Janvier, la Snyder Cut de la Justice League en Mars, et Godzilla vs Kong en Mai.

Pour le reste, l’ultime film 007 avec Daniel Craig qu’était Mourir Peut Attendre en Octobre, et le dernier article publié avant ce bilan Spider Man No Way Home.

Le seul anime qui a eu droit à une article est la première partie de Saison Finale de l’Attaque des Titans. Il va sans dire que la seconde partie aura droit elle aussi à sa propre review en 2022. D’ailleurs j’aimerais aussi reparler de séries en général.

Avis JV 💭

Chez PlayStation, on a eu le State of Play de Février qui aura vu des jeux tels que Sifu, Solar Ash, Returnal, Oddworld Soulstorm et Kena Bridge of Spirits. Et le Showcase de Septembre avec Project EVE, Forspoken, Alan Wake Remastered, GTA V sur PS5, Wolverine, Spider-Man 2 et God of War Ragnarok.

Du côté de chez Nintendo, le retour des Direct avec celui de Février qui aura montré Mario Golf: Super Rush, Project Triangle Strategy, Splatoon 3 et Zelda Skyward Sword HD. Et celui de Septembre avec Kirby et le Monde Oublié, le casting du Film Super Mario, Bayonetta 3, et la Console Virtuelle du Nintendo Switch Online avec son surplus d’abonnement.

Conférences / Shows JV 📺

2021 aura été l’année du retour de l’E3 mais dans une forme digitalisée. Précédé du Summer Games Fest en Juin dont j’ai donné mon avis en tir groupé.

Un autre tir groupé cette fois sur la Gamescom et l’Opening Night Live en Aout. Qui aura montré entre-autres Dying Light 2, AoE  4, Forza Horizon 5, Halo Infinite, DokeV, et Death Stranding Director’s Cut. Et mon avis sur les Games Awards de ce mois-ci qui auront élu It Takes Two en tant que GOTY 2021.

Reportages 📸

Le retour des conventions durant le dernier trimestre de 2021 avec trois de faites mais seulement deux qui ont donné lieu à un Reportage. La Made In Asia à Bruxelles en Octobre, et mon tout premier Hero Festival à Marseille en Novembre.

Tops 🏆

Trois Tops 10 liés au JV. Les jeux que j’attendais le plus en 2021 (un autre est prévu pour ceux de 2022), les jeux qui m’avaient le plus marqué durant l’E3 2021 + SGF, et les meilleurs trailers de Smash Bros en Décembre pour les 3 ans de Smash Ultimate.

Actu / Sorties JV 🗓

Pour les articles Actu JV que j’ai commencé à faire il y a bientôt 2 ans, j’en aurai publié moins d’une dizaine. Ce qui est moitié moins qu’en 2021. Selon la quantité d’actu, ce n’est pas impossible que ces articles hebdo se transforment en articles mensuels résumant l’actu du mois. En voici quatre échantillons : semaine 1 (4/01 – 10/01) ,semaine 2 (11/01 – 17/01), semaine 21 (24/05 – 30/05), semaine 39 (27/09 – 3/10).

Les calendriers des sorties JV auront fait leur grand retour en 2021. Recensant de manière quasi exhaustive les sorties majeures du mois concerné. Je suis content d’avoir tenu le rythme même si à l’avenir, je pense me restreindre à 20 jeux par article grand max. Ça m’évitera de me retrouver comme en Septembre avec une cinquantaine de jeux présents..

Musiques / OST 📀

Pour les 4 ans de la sortie de Zelda Breath of the Wild en Mars 2021, je lui ait consacré un article sur sa bande-originale. Et j’ai profité de la période creuse du mois d’Août pour un nouveau challenge musical de 30 jours réparti sur 3 articles, mais cette fois sur la saga Metroid  (1/3), (2/3), (3/3).

Divers

Pour la première fois en 2021, j’aurais publié un article tuto / guide sur ce blog. Il s’agissait des 10 commandements à respecter en convention datant de Septembre.

Art / Galeries 🎨

Deux dessins cette année et pas des moindres. D’abord Guts de Berserk en Janvier (quelques mois avant le décès de l’auteur Kentaro Miura), et la star de la NBA LeBron James en Mai. J’espère pouvoir dessiner davantage en 2022.

Pour les galeries de Wallpapers et Fanarts, une spéciale Berserk cette fois en hommage à  Miura. Et pour le JV, une spéciale E3 2021, des Artworks Smash Bros, et une spéciale Metroid Dread.

Et pour les galeries photos, le 20ème article cosplays, et mon unboxing du collector de la muerte Metroid Dread.

Fan-made / DIY

Autre type de galeries mais cette fois regroupant les créations faites à la main type « DIY » (Do It Yourself) par des fans. Avec les sculptures JV en bois par Pigminted. Les dioramas de Gamer Nostalgia. Des boites de jeux en relief par Dylan Greene. Et une version miniature de l’ile de Célesbourg de Zelda Skyward Sword.

Vidéos diverses

Et pour finir, quelques vidéos en vrac regroupant d’autres créations « numériques » toujours réalisés par des fans. Dont des jeux recrées dans le jeu Dreams sur PS4 et dans l’Atelier du Jeu Vidéo sur Switch. Un fan-game de Metroid Prime en 2D. Et un crossover entre Portal et Little Nightmares.

Réseaux Sociaux

Facebook

Mon premier Top 1 sur Pac-Man 99 sur Switch.

Un post spécial pour célébrer les 10 ans d’existence de ma page FB.

Et mon petit album photo de la convention restante dont je n’avais pas parlé ici. Ma première Geek Days à Lille début Décembre.

Twitter

« Désolé »

Mon tweet le plus marquant de 2021 est sans nul doute celui datant du Nintendo Direct de Février. Où j’avais repris le speech d’Eiji Aonouma vers la fin du Direct juste avant qu’il dévoile Zelda Skyward Sword HD, en déclarant que ce n’était « pas encore le moment » pour voir Breath of the Wild 2.

Entendre ça à propos d’un jeu dont on n’avait pas eu de nouvelles depuis l’E3 2019, c’était rageant. Et visiblement je n’étais pas le seul à le ressentir puisque à ce jour, mon tweet a été retweeté presque 400 fois, cité plus de 70 fois, et a comptabilisé près de 2000 mentions j’aime. C’est le tweet le plus populaire que j’ai jamais posté depuis que j’ai un compte Twitter.

Autre tweet qui aura bien moins percé, celui célébrant les 35 ans de la saga Metroid avec des photos de ma petite collection d’objets et de jeux de la saga.

Dans un tout autre registre, un thread retraçant la croissance d’un Manguier que j’ai fait germé début Avril. Une croissance qui fut fulgurante mais stoppée net par cette période hivernale. 🌱

Instagram

2021 c’était aussi les 35 ans de la saga Zelda à laquelle j’ai rendu hommage de la même manière que Metroid mais avec un peu plus d’objets et de jeux présents à l’écran.

Une photo de moi en « équilibre » sur l’œuvre « street-art » éphémère de @jr au Trocadéro.

En pleine contemplation de la Dune du Pilat près du bassin d’Arcachon. 🏜️

Entre deux journées à la Made in Asia, photos de mon passage à l’Atomium situé juste en face.

YouTube

En Août dernier, j’ai pu venir à bout du Panthéon d’Hallownest qui est le défi ultime de Hollow Knight. Il s’agit d’un mode « boss rush » regroupant 42 boss du jeu qu’il faut battre à la chaine sans mourir. Défi que j’ai immortalisé avec cette vidéo posté sur mon YouTube retraçant mes deux derniers combats contre le Vaisseau Pur et Radiance Véritable.

Venir à bout de ce Panthéon final fut de très loin la chose la plus difficile et éprouvante que j’ai jamais réalisé dans un jeu vidéo. Ceux qui l’ont déjà tenté ou même réussi savent de quoi je parle. Il faut un mental d’acier, une patience à toute épreuve, et connaitre le pattern des boss sur le bout des doigts. Certainement mon plus grand accomplissement vidéoludique de 2021 🏆

SensCritique

Avant de conclure, quelques listes que j’ai crée cette année sur mon SensCritique qui a 5 ans d’existence.

Conclusion

Une fois encore, ce fut une très bonne année pour mon blog qui va sur ses 7 ans d’existence en 2022. Même si mes stats en termes de vues sont légèrement inférieures à 2020, je suis content de ce que j’ai pu produire et c’est le plus important. J’avais pourtant moins de temps à y consacrer que l’année passée. La cause étant la reprise d’une activité salariée suite à une très longue période de recherche après la fin de mes études supérieures. Un changement de situation auquel j’ai réussi à m’adapter et qui ne m’aura pas empêché d’être aussi productif qu’avant. En tout cas la volonté d’écrire est toujours présente et j’espère que cela durera encore un peu. J’ai encore pleins de projets en tête pour celui-ci.

Plus généralement, j’espérais fin 2020, que 2021 soit sous de meilleurs auspices. Une année qui à son terme, s’est révélé être objectivement un peu meilleure même si on est encore loin d’être tirés d’affaire de ce bazar sanitaire. Et ce malgré l’arrivée d’un vaccin quasi obligatoire qui est loin de faire l’unanimité. C’est fou de se dire qu’on n’en voit toujours pas le bout après 2 ans de COVID. Même si j’essaie de positiver en me disant qu’on a passé le plus dur et que quoiqu’il arrive, le meilleur reste à venir.

À toutes et à tous, merci d’avoir été présents et je vous souhaite la meilleure année possible pour 2022. En ce moment plus que jamais, prenez soin de vous et des vôtres. À très vite !

[Guide] Les dix commandements en Convention

2020 fut une année blanche pour les conventions de manière générale. Beaucoup ayant été reportés voire carrément annulés. Chose qui tend un peu à changer en cette seconde moitié de 2021. Avec un certain nombre de festivals qui ont repris, et d’autres qui vont reprendre un peu partout en France et ailleurs. L’occasion pour moi d’en reparler, mais sous une toute autre forme.

Et ce sera à la manière des fameux Dix Commandements. De par mon expérience personnelle des conventions en tant que visiteur, j’ai concocté une liste de 10 règles à appliquer en termes de savoir vivre, hygiène, matériel et autres. Tout ce qui permettra de passer un bon moment pour soi et pour les autres. Ça change un peu de ce que je fais d’ordinaire mais j’espère que vous apprécierez.

1. Ta propre nourriture tu apporteras

En convention, la bouffe est souvent plus chère qu’ailleurs voire hors de prix. Donc afin d’éviter de se taper un sandwich de « luxe » sur place, autant ramener le sien. En plus ça nous épargnera les longues files devant les stands dédiés. Et attendre alors qu’on est déjà affamé, il n’y a rien de pire.

Exception faite si on voudrait manger quelque chose de chaud, ou une spécialité d’une région ou pays en particulier. Mais il faudra toujours garder à l’esprit que le même plat coûtera toujours moins cher dans un restaurant à l’extérieur de la convention qu’en son sein.

2. T’hydrater tu devras

Un point qui vient en complément de la bouffe précitée. Prévoyez plusieurs bouteilles de 50cl ou plus si possible. On ne plaisante pas avec la déshydratation. Surtout en convention où on est amenés à beaucoup marcher et se dépenser, et où il peut faire très chaud aussi bien dehors que dedans.

De nos jours, beaucoup de halls sont climatisés. Ce qui évite de ressentir une chaleur étouffante en intérieur. Mais dans le cas contraire ou en extérieur, vigilance. Un malaise est vite arrivé, et pas qu’en convention.. 🚈

3. Les autres individus tu respecteras

Certainement le commandement le plus important de tous. Déjà valable pour la vie de tous les jours même si c’est pas toujours gagné, le cas des conventions est un peu plus particulier. Car certains individus ignorants ou immatures se permettent tout et n’importe quoi. Comme par exemple toucher de manière inappropriée des cosplayeurs ou cosplayeuses sans leur consentement. D’où le slogan « Cosplay is not Consent ». Les prendre en photo sans leur permission ou durant leurs moments de pause. Faire des commentaires désobligeants sur leurs costumes ou leur physique. Bref la liste est longue. Tout ça pour dire que le respect c’est primordial et ça devrait être placardé partout.

4. De l’argent liquide tu amèneras

Même si de plus en plus de stands acceptent la carte bleue, il y aura toujours des exceptions. Dans le doute, avoir une certaine quantité d’argent liquide sur soi est toujours pratique. Ne serait-ce que pour éviter les files d’attentes devant les distributeurs de billets qui sont systématiquement pris d’assaut.

5. Tes appareils électroniques tu rechargeras

La veille au soir ou au pire le jour même, toujours s’assurer que nos équipements électroniques soient chargés à 100%. Ça serait dommage de tomber en rade de batterie à la mi-journée sans avoir la possibilité d’immortaliser des souvenirs en photos ou vidéos, et surtout de ne pas pouvoir contacter ses proches en cas d’urgence. Dans ce cas, une autre solution serait de ramener une batterie externe. Chargée à bloc elle aussi.

Cela vaut également pour les appareils photo numériques. Pas seulement pour la batterie mais aussi pour le stockage. Ne plus avoir de place sur sa carte SD ou pire encore l’avoir oubliée, ça peut réduire à néant des shootings de prévus.

6. Ta visite tu planifieras

Arriver en convention les mains dans les poches sans avoir fait de repérage au préalable, ou sans s’être renseigné sur le programme ? Mauvaise idée. C’est le meilleur moyen de tourner en rond, et surtout de potentiellement se perdre. Des plans et plannings sont à disposition soit en papier au sein même du festival, soit en PDF sur le site internet dédié, soit dans l’application s’il y en a une. Le but étant de connaitre la disposition des halls avec les évènements s’y relatant, et établir des points de rendez-vous pour les groupes.

De plus, il est vivement conseillé de s’y prendre à l’avance (et non pas la veille au soir) pour les billets. Certaines conventions ont un nombre limité de places aussi bien dans la billetterie en ligne qu’aux guichets.

7. Propre tu demeureras

L’un des points les plus négligés à mon sens. C’est très désagréable de se tenir à proximité d’un individu à l’odeur corporelle forte pour le dire poliment. Et c’est encore pire lors d’un « Free Hug« … Pour éviter ce désagrément, douche recommandée juste avant de débarquer en convention, suivi d’un coup de déodorant ou de parfum si nécessaire. De plus, un p’tit coup d’eau sur un visage dégoulinant de sueur fait le plus grand bien.

8. De quoi t’occuper tu emporteras

À moins d’aller dans une convention plus modeste ou durant un jour moins fréquenté, il est difficile d’échapper à une file d’attente et ce peu importe la raison. Pour y rentrer, faire des achats, des dédicaces, jouer à des jeux vidéos, et etc. Certaines files pouvant même durer plusieurs heures. Afin de rendre l’attente moins pénible, l’idéal est de prévoir de quoi tuer le temps en ramenant des bouquins, une console transportable (chargée au préalable), ou regarder des films ou séries sur son smartphone ou sa tablette. L’attente paraît aussi moins longue quand on est accompagné.

9. Bien chaussé tu seras

Si vous ne voulez pas passer la journée ou la finir avec de grosses douleurs aux pattes, évitez les chaussures aux semelles fines où les talons (à moins que ce soit pour du cosplay). Ils n’absorberont pas suffisamment les chocs causés par les milliers voire dizaines de milliers de pas qu’on sera amenés à réaliser en convention. Privilégiez plutôt des baskets ou tout ce qui sera bien plus confortable à chausser. Vos pieds vous remercieront.

10. Et enfin en convention tu t’amuseras

Aller en convention sans profiter des activités présentes, c’est comme aller dans une fête foraine sans faire d’attractions. Non seulement ça n’a pas la même saveur, mais en plus de ça c’est beaucoup moins fun. Et le fun est le maitre mot de de commandement final. Surtout dans un lieu aussi vivant et chaleureux que les conventions. Où l’on côtoie des individus partageant les mêmes passions que nous dans une ambiance festive nous faisant oublier le quotidien le temps d’une journée.

Les activités à faire varient d’un salon à l’autre mais ça pourra être du jeu vidéo, du jeu de plateau, du jeu de rôles, des tournois, des sessions photos, des spectacles, des masterclass, ou pour les plus patients des dédicaces. D’où l’intérêt de connaitre le plan et le programme en amont afin de ne rien louper (cf. commandement n°6).

Voilà pour mes 10 commandements. Si vous avez d’autres conseils pour passer une bonne convention n’hésitez pas à le dire dans les commentaires 😉