Bilan 2018 (4/4) – Récap Réseaux Sociaux et Conclusion

Bilan (1/4)(2/4)(3/4)

Ultime partie de mon Bilan 2018 consacré aux autres contenus que j’ai publié sur les Réseaux Sociaux où je suis présent mais pas ici. Toujours dans les mêmes thématiques que d’habitude. Conclusion globale en fin d’article.

Facebook

Articles FB

Posted by Nindo64 on Monday, October 1, 2018

Il y a quelques temps sur mon WordPress, je publiais chaque mois un article sur les sorties Jeux Vidéos sortant le mois concerné. Mais que j’ai laissé à l’abandon au fil du temps. Depuis peu, je me suis remis à en poster mais cette fois sur ma page Facebook avec ceux sortis en Octobre 2018 ci-dessus, mais aussi pour les mois de Novembre et Décembre.

Galerie Miifotos

Regroupement de mes meilleures Miifotos prises depuis l'application Miitomo ayant fermée le 9 Mai 2018

Posted by Nindo64 on Wednesday, December 26, 2018

Miitomo fut une des premières applications Smartphone made by Nintendo. Ayant tenu un peu plus d’un an et demi avant de fermer ses portes en Mai 2018. Tout se faisait à partir des Miis, les anciens avatars Nintendo de l’époque Wii / Wii U, et que l’on pouvait mettre en scène en créant des Miifotos. D’où l’album FB que j’avais crée pour l’occasion.

Twitter

J’ignore combien de tweets j’aurais posté en 2018, mais il y a deux Threads que j’ai trouvé intéressant de déterrer ici.

Mes 4 persos favoris des Animes

Mes 4 persos favoris des Jeux Vidéos

Instagram

Quelques publications de 2018 de mon Instagram que je fréquente depuis presque 2 ans maintenant.

SensCritique

Comme pour Insta, cela va faire 2 ans que je suis sur SensCritique. Voici quelques listes que j’ai crée cette année.

Conclusion

Je pense que 2018 fut une des meilleurs années concernant mon WordPress. Je n’ai peut être pas publié une énorme quantité d’articles, mais je suis satisfait de tout ce que j’ai produit. Articles Avis, Reportages, et surtout les Tests et Critiques Ciné que je n’ai pas pu faire en 2017.

Ce fut aussi une année extrêmement riche en nouvelles rencontres. Et j’ai espoir que 2019 aille encore plus loin sur cet aspect car j’ai déjà en tête de visiter de nouveaux lieux pour des Conventions et peut être plus encore.

En tout cas, je suis plus motivé que jamais et j’espère que vous serez toujours aussi nombreux voire plus à me suivre. À toutes et à tous, je vous souhaite une excellente année 2019. À très vite ! 🥂

Bilan 2018 (3/4) – Récap Cinéma / Animes / Séries

Bilan (1/4)(2/4)

3ème et avant dernière partie de mon Bilan annuel, cette fois centré sur le 7ème art avec mon degré d’appréciation des films que j’ai vu au ciné en 2018, mais aussi un avis rapide sur les séries et animes vus cette année. 🎬

Et comme pour le bilan JV, chacune des œuvres ici présentes peuvent faire l’objet d’un article dédié dans le futur.

Films de 2018

Top 5 films 2018 👍

5) Astérix : Le Secret de la potion magique [7/10]
4) Mission : Impossible – Fallout [8/10]
3) Les Indestructibles 2 [9/10]
2) Avengers : Infinity War [9/10]
1) Spider-Man : New Generation [9/10]

Flop 5 films 2018 👎

5) Ant-Man et la Guêpe [5/10]
4) Jurassic World : Fallen Kingdom [5/10]
3) Venom [5/10]
2) Tomb Raider [4/10]
1) Fullmetal Alchemist (Netflix) [4/10]

Mentions Honorables 👌

Black Panther [7/10]
Annihilation [7/10]
Ready Player One [6/10]
Deadpool 2 [7/10]
The Equalizer 2 [7/10]
Aquaman [7/10]

 

Animes vus en 2018

Devilman Crybaby

Anime de 10 épisodes ayant vu le jour en exclusivité sur Netflix en début d’année, et adaptation du manga éponyme et culte de 1972 par Go Nagai, ce fut pour moi un électrochoc

Pour me situer, je n’avais aucune connaissance de la mythologie Devilman avant de mater cette version. Mais ce que je peux en dire, c’est que c’est typiquement le genre d’anime qui non seulement ne plaira clairement pas à tout le monde, mais qui en plus n’est pas à mettre entre toutes les mains.

Déjà à cause du parti pris visuel avec les effets de déformation caractéristique au style de Masaaki Yuasa, et les dessins ultra simplistes avec la quasi absence d’ombres sur les personnages. Mais surtout à cause des nombreuses scènes de sexe plus ou moins justifiées et l’extrême violence de l’anime. Mais au-delà ce ça, cet anime pousse à la réflexion sur la nature même de l’humanité. Laissant fortement sous-entendre que les démons ne sont pas toujours ceux que l’on croit.

Et que ce soit au niveau de l’OST et de sa réalisation globale, c’est du tout bon. Encore aujourd’hui, j’ai un souvenir particulièrement marqué des 3 derniers épisodes de la série. En particulier le 8 qui fut certainement un des plus tristes, durs et émouvants qu’il m’ait été donné de voir depuis très longtemps.

My Hero Academia – Saison 3

2018 aura été l’année où j’aurais débuté l’anime My Hero Academia. Un Shonen très sympathique que l’on compare souvent aux ténors du genre comme Naruto en son temps. Même si pour ma part après 3 saisons de visionnées d’une traite, il est encore trop tôt pour en juger. Voici mon bilan de la Saison 3 avec spoilers.

Excellente première moitié de saison marquée par les événements du camp d’entrainement, le sauvetage de Katchan, et le combat dantesque entre All Might et All for One. En revanche, j’ai trouvé la seconde moitié moins marquante avec l’examen du permis provisoire. Et çe, malgré les moments de bravoure des élèves de la Seconde A (et des autres élèves), qui ne cessent de progresser et d’évoluer en tant que héros.

Saison clôturé avec brio par l’affrontement inévitable entre Deku et Katchan. Épisode qui fut un pur délice à regarder et magnifiquement réalisé. Je le mets au moins dans le Top 3 des meilleurs fights de la série.

En bref, une bonne saison même si pour moi la S2 est au-dessus. À l’heure où j’écris ces lignes, je n’ai pas encore lu les scans. Mais j’ai entendu dire que le meilleur est à venir.

Shingeki No Kyojin – Saison 3

Une Saison beaucoup plus calme que les précédentes. Chose dont on aurait pu se douter pour peu qu’on connaisse le déroulement de l’intrigue, et à l’opening beaucoup moins épique que ceux d’avant. Les affrontements contre des titans ont laissé place à des combats d’homme à homme, et les intrigues politiques ont pris le dessus. Un changement de ton qui peut surprendre, mais qui était nécessaire. Et cela permet de développer davantage l’univers et les personnages, et de se focaliser sur autre chose que des titans.

L’animation est toujours aussi irréprochable. Je pense notamment à l’épisode 2 avec la course poursuite entre Livai et une vielle connaissance à lui qui est superbement animée. Et l’épisode 9 qui en plus d’être l’un des plus épiques de la saison, aura donné lieu à une des scènes les plus dégoutantes de tout l’anime avec une certaine créature. Ceux qui l’auront vu sauront de quoi je parle.

Et quelle ne fut pas ma déception quand j’ai appris que cette saison initialement annoncée avec 24 épisodes, ne s’est terminée qu’au 12ème et ne reprendra qu’en Avril 2019 avec un teasing qui annonce beaucoup plus d’action. Et je peux vous dire que pour quelqu’un comme moi qui suis à jour sur les scans et qui sait à peu près ce qui risque d’arriver, j’ai hâte comme c’est pas permis.

 

Gurren Lagann (2007)

Anime que je voulais regarder depuis très longtemps. Et je n’ai pas été déçu du voyage même si j’ai eu du mal à accrocher durant les 7 premiers épisodes. Ce n’est qu’à partir du 8ème suite à un certain évènement, que le tout prend d’un coup une tournure inattendue et a commencé à me scotcher jusqu’à la fin.

Cet anime est la définition même de la démesure et de l’epicness. J’ai eu du mal à me remettre de l’affrontement final gargantuesque (terme à peine exagéré). Sans parler de cette animation virevoltante, son OST Rock’n Roll comme il faut, et ses personnages hyper attachants qu’on se surprend à aimer pour certains, et à détester pour d’autres. Un classique tout simplement.

Séries de 2018

De base je ne suis pas quelqu’un qui regarde énormément de séries. La seule que j’aurais regardé cette année était les 2 saisons de Westworld.

Et ce fut une pépite. Avec un univers immense qui laisse entrevoir des possibilités insoupçonnés. Une OST magnifique que l’ont doit au compositeur de génie qu’est Ramin Djawadi.  Et un casting d’exception avec la sublime Evan Rachel Wood (Dolores), le déterminé Jeffrey Wright (Bernard), l’effrayant Ed Harris (L’homme en noir), la dangereuse Thandie Newton (Maeve) et Monsieur Anthony Hopkins (Dr. Robert Ford), qui portent la série à eux seuls. Il faudra juste se faire au rythme assez lent, et au fait que plusieurs temporalités se côtoient au sein d’un même épisode. Ce qui peut rendre le tout compliqué à suivre si on a pas la timeline sous la main.

La première saison plaçait tranquillement toutes les pièces sur son échiquier jusqu’à son final en apothéose. Et la seconde, sortie en 2018, était très largement au dessus. D’ailleurs une Saison 3 a été annoncée même si je me demande bien comment ils vont nous raconter ça vu tout ce qui s’est passé dans la 2.

Autres

1 image de film par jour jusqu'à la fin du mois. Défi inspiré par la blogueuse Lillysteria http://www.lillysteria.com/2017/06/juin-le-mois-du-film.html

Posted by Nindo64 on Tuesday, January 30, 2018

Sur Facebook, j’avais relevé le défi de poster une image de film par jour pendant 1 mois, en prenant en compte les critères de l’image ci-dessous.

Et comme pour les Jeux Vidéos, j’avais réalisé un bingo mais cette fois sur les animes que j’ai déjà vus toutes années confondues. Ça me fait penser qu’il faudrait que j’en fasse un sur les films tiens.

À suivre dans la Partie 4, mon récap des RS (FB, Twitter, Instagram) et la conclusion.

Bilan 2018 (2/4) – Récap Jeux Vidéos

Bilan (1/4)

2ème partie du Bilan 2018 où je vais résumer mon année vidéoludique. Avec d’abord un avis rapide sur quelques jeux que j’ai terminé, et ce qu’il s’est passé autour du média pour moi. Chacun des jeux présents dans cet article peut potentiellement faire l’objet d’un futur Test. Je ne reparlerai donc pas de ceux dont j’ai déjà écrit un Test comme God of War et Shadow of the Tomb Raider.

Jeux sortis avant 2018

Uncharted 4 (PS4)

Épisode conclusif d’une saga débutée en 2007 sur PS3, çe Uncharted 4 est indéniablement un des jeux les plus aboutis techniquement sur cette génération de consoles. Pour moi, il n’a même pas à rougir face au dernier God of War et Read Dead Redemption 2 pourtant sortis deux ans après lui.

C’est aussi le meilleur épisode de la série. Il améliore et sublime tout ce que faisaient ses prédécesseurs. En termes de Gameplay, mise en scène, rythme, personnages (en particulier la relation Sam / Nathan), énigmes, et un souci du détail qui tient presque de la folie. Il n’y a que les gunfights que je n’ai pas trop aimés en grande partie à cause de leur difficulté assez inégale.

Thumper (Switch)

Jeu ressorti sur Switch en Mai de cette année, et que j’ai acheté en dématérialisé par pure curiosité. Et manifestement, je n’étais pas préparé à recevoir une telle rafale de claques.

Ce Thumper est bien plus qu’un jeu. C’est une expérience qui ne m’a pas laissé indemne. Imaginez un mélange entre un jeu de courses avec des tracés difformes et sans fin, et un jeu de rythme violemment infernal, mettant constamment nos sens et nos réflexes à rude épreuve. Mon extrait vidéo ci-dessous peut vous donner un aperçu de la chose.

Et si un jour l’aventure vous tente, prévoyez un bon casque ne serait-ce que pour profiter de l’ambiance sonore ahurissante. Par contre, il vaut mieux y jouer à petites doses sous peine de devenir fou. Et je le déconseille fortement aux épileptiques. Certainement une des expériences les plus grisantes qu’il m’ait été donné de faire en 2018.

NieR Automata (PS4)

J’avais déjà parlé de son OST mais pas encore du jeu en lui-même. Pour le moment je n’ai fait qu’une seule des trois fins qu’il propose, la [A] en l’occurrence. Et au vu de mon expérience plutôt satisfaisante sur ce titre, j’ai bien l’intention de le refaire en New Game+ avec les autres fins afin de voir tout ce qu’il a à offrir.

Une chose qui m’a un peu dérouté au début mais que j’ai trouvé astucieuse, c’est l’alternance de Gameplays différents. Tantôt on est en vue de dessus et on joue comme dans un shootem up. Tantôt en vue à la 3ème personne à dégainer les combos comme dans un beat’em all classique. Le tout aussi bien dans les airs que les pieds sur terre. D’ailleurs les combats sont dynamiques et très impressionnants pour ceux contre les plus puissants ennemis.

Le background et les personnages (boss compris) sont très travaillés et ont une réelle profondeur. 2B figure déjà dans mon Top 10 des meilleures héroïnes des jeux vidéo.

Xenoblade Chronicles 2 (Switch)

Un opus dans la directe lignée de ses prédécesseurs (même si j’ai trouvé le 1er sur Wii plus marquant), et que je mets dans le haut du panier des jeux Switch et des JRPG en général.

J’en retiendrai son excellente OST. Des protagonistes et antagonistes attachants et hauts en couleur. Une superbe  direction artistique avec des environnements plutôt variés mais hélas assez inégaux en termes de superficie. Une mise en scène de haute volée durant les cinématiques.  Un système de combat assez complet, avec une interface plus accessible et moins bordélique que dans Xenoblade Chronicles X sur Wii U.

Par contre, j’ai moyennement apprécié le côté aléatoire de la manière de chopper les lames même avec des cristaux rares. L’aspect technique qui pique les yeux particulièrement en mode portable. Et une difficulté assez inégale avec des combats presque ingérables même avec plusieurs niveaux en plus. Jimmy le Confiscateur, c’est à toi que je pense…

Jeux sortis en 2018

Detroit Become Human (PS4)

Mon premier contact avec ce jeu date de la Paris Games Week 2017. Mais j’étais loin de me douter à ce moment-là, de tout ce qu’allait me faire vivre ce jeu une fois en ma possession l’année d’après.

Premier jeu made in Quantic Dream que je termine, et je peux d’ores et déjà dire qu’il fut une de mes expériences les plus marquantes, et émouvantes de 2018. Très peu de jeux vidéo qui m’auront fait vivre une expérience similaire. Me faire passer par autant d’émotions différentes. En plus de cette sensation pesante d’avoir entre ses mains le destin des 3 protagonistes. Même si tout ne n’est pas passé comme je l’aurais voulu pour eux.

Chaque choix, minime ou non, calculé ou pas, peut avoir d’énormes conséquences pour la suite des évènements. D’un rien, tout peut très facilement basculer, et c’est ce que ce jeu fait avec brio. Mais c’est aussi ça qui rend le tout grisant car on a l’impression de vivre l’histoire à la place des androïdes Markus, Kara et Connor. À refaire de mon côté avec d’autres choix scénaristiques.

Splatoon 2 : Octo Expansion (Switch)

Un an après avoir acheté Splatoon 2 day-one avec la Switch, j’ai pu jouer à son extension Solo. Et je dois dire que cela valait le coup et le coût car c’est certainement le meilleur solo de la série pour moi. À tel point que je regrette que le solo de base ne soit pas de cette trempe.

Ce DLC comporte 80 niveaux à difficulté variable et se renouvelant constamment. Un coup on devra pousser une boule d’un bout à l’autre d’un stage. Un autre on devra éliminer un certain nombre d’ennemis en un temps limité. Et parfois on aura même droit à des défis comme de la sculpture où il faudra reproduire une forme en tirant sur les bonnes caisses. J’ai beaucoup aimé son ambiance et esthétique très rétro / vintage, ses clins d’œil à la série et d’autres licences, et son humour omniprésent.

D’ailleurs, on y apprend énormément de choses sur l’univers de Splatoon dans ce Octo Expansion. Tout ça pour dire que les fans de la licence auraient tort de passer à côté.

Sonic Mania Plus (Switch)

Bien que le jeu originel soit sorti en 2017, j’ai volontairement attendu l’année suivante pour le découvrir avec sa version « Plus ». Que j’ai beaucoup apprécié malgré le fait que je n’ai que très peu joué aux épisodes 2D de l’ère Megadrive dont il s’inspire allègrement.

Ce que je trouve beau avec cet opus, c’est que c’est littéralement un jeu fait par un fan, pour les fans. Il suffit de voir les innombrables clins d’œil et références aux anciens Sonic et même à d’autres jeux (coucou le Puyo Puyo). Le Gameplay et le feeling qui est aussi vif et nerveux qu’à l’époque. Le level-design de certains niveaux plus que correct. Et la bande son de très bonne facture avec des thèmes à l’ancienne et d’autres remixés pour l’occasion (Studiopolis, Stardust Speedway, Lava Reef, etc…). Pour le coup, comme le dit la fameuse expression, c’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures soupes.

Super Mario Party (Switch)

Pour moi c’est un épisode assez inégal. La faute d’abord à des plateaux trop petits où soit il ne s’y passe pas grand-chose, soit tout le temps la même chose. Mais aussi à cause d’une gestion du choix de mini-jeux en mode plateau qui est totalement à revoir. Pour vous dire, l’autre jour j’ai fait un plateau en 10 tours. Il y a donc au moins 10 mini-jeux qui peuvent tomber. Et malgré ça, j’ai quand même réussi à en avoir 2 qui retombent 2 fois

Sachant que sur les 80 mini-jeux, certains sont exclusifs à des modes de jeu précis et on ne les verra jamais en plateau. Comme ceux de l’Excursion en Rafting, et de la très amusante Scène Rythmique. Et concernant les modes de jeu, certains sont très intéressants comme la Route des Défis, d’autres sont totalement à oublier comme le mode Online.

C’est dommage car les mini-jeux en eux-mêmes s’en tirent pas trop mal et exploitent avec brio les Joycons aussi bien pour la reconnaissance de mouvements que pour les vibrations HD. D’ailleurs le facteur chance est toujours aussi présent car pour la seconde anecdote, moi et un ami on s’est fait battre en 2v2 au nombre d’étoiles à la fin de la partie, alors qu’on avait gagné à presque tous les mini-jeux.

En tout cas, j’espère du contenu en plus à venir ne serait-ce que pour ajouter davantage de plateaux, et enfin trouver une utilité à ces « points Mario Party » qui s’accumulent sans que je ne sache quoi en faire…

Hitman 2 (PS4)

La dernière fois que j’avais joué à un Hitman remonte à 2012 avec l’opus Absolution que j’ai beaucoup apprécié à l’époque. Et voilà que 6 ans plus tard, je retrouve l’Agent 47 avec des sensations de jeu bien familières. À la différence que l’aspect infiltration est poussé beaucoup plus loin et que le jeu nous propose une liberté absolue sur la manière d’appréhender une mission ou de venir à bout de ses cibles.

D’ailleurs, les environnements (immenses pour certains) où se déroulent les missions, sont des leçons de game-design à eux seuls. Il y a tellement de possibilités, d’opportunités, de costumes à dérober, d’easter-eggs, tellement de tout pour mener sa mission à bien que ça en est presque effrayant. Les développeurs qui ont conçu ce titre ont eu une imagination débordante. La seule chose qui pêche étant l’IA qui a un comportement tout sauf réaliste.

À l’heure où j’écris ces lignes, il doit me rester 2-3 missions de la trame principale. Mais à la louche, je dois avoir au moins 15-20h de jeu au compteur. Et vu sa rejouabilité de dingue, je pense être très loin d’en avoir fait le tour.

Super Smash Bros Ultimate (Switch)

Autant le dire d’emblée. Ce Super Smash Bros Ultimate est non seulement très bon, mais en plus de cela un incontournable de la Switch. Son Gameplay est certainement un des meilleurs de la série. Plus vif, plus punitif et plus technique qu’avant.

En termes de contenu, il fait toujours honneur à la réputation de la saga. Avec une OST encore plus démentielle de 849 musiques. 103 stages avec des anciens qui ont été complètement retravaillés visuellement. Et 73 personnages en plus de tous ceux qui ont vu le jour dans la série. Son mode Classique en plus d’être unique à chaque perso, est de loin le meilleur de la saga même si j’aurais aimé autre chose à la place de l’espèce de mini-jeu précédant l’affrontement final dans ce mode

Mais malgré ça,  ce n’est pas le meilleur épisode de la série pour moi. Tout simplement à cause de son mode Aventure (fini à 100% de mon côté) qui m’a refroidi. Autant sur la forme, je le trouve bien conçu avec cette carte à explorer, des passages à débusquer par ci par là, ses innombrables clins d’œils à d’autres licences et etc. Autant dans le fond je l’ai trouvé ultra répétitif et même frustrant car c’est juste un enchainement de combats pour obtenir des esprits et rien de plus. Je préférè encore l’Émissaire Subspatial de Brawl de ce côté là.

Divers

Ici, je vais illustrer quelques faits marquants et autres événements survenus en 2018 concernant les JV. Et dont j’ai parlé sur les autres réseaux mais pas ici.

 

 

Et le premier fut l’obtention de la totalité des 900 Korogus sur The Legend of Zelda: Breath of the Wild. 🍃 Ce qui m’a permis de compléter ce jeu à 100%. J’espère juste ne plus jamais revoir ce genre de système à l’avenir…

 

 

Si 2017 était l’année de la Switch, 2018 aura été pour moi celle de la PS4. J’ai enfin franchi le pas avec l’édition limitée du dernier God of War. D’ailleurs…

J’ai obtenu mon tout premier platine d’un jeu PlayStation sur ce même titre. Après plus de 80h de jeu si j’en crois la courte vidéo récapitulative de mon expérience PS4 ci-dessous.

 

Une petite mode avait eu lieu cette année sur Twitter, c’était les bingos. J’en avais concocté un sur les Jeux Vidéos avec pas moins de 48 cases remplies. Le but pour les autres étant de cocher les jeux qu’ils avaient eux aussi faits.

Cette année, j’ai fait la sympathique découverte de l’Extra Life Café à Paris. Qui regroupe comme son nom l’indique un café, mais surtout une salle d’arcade et une salle de lecture avec d’innombrables BD et Mangas à disposition. J’y suis allé à plusieurs reprises pour des tournois sur Mario Kart 8 Deluxe, Super Mario Party et pas plus tard qu’hier sur Super Smash Bros Ultimate.

 

 

Et enfin, ce que je considère comme le plus gros accomplissement JV de l’année. Plus de 4 ans après sa sortie, j’ai pu terminer l’intégralité des défis de Super Smash Bros sur Wii U. Chose qui était d’une difficulté dépassant toutes mes espérances (en particulier celui encadré en jaune qui m’a pris plusieurs heures).

À suivre dans la Partie 3, mon récap des films, animes et séries vus en 2018.

Bilan 2018 (1/4) – Récap Articles

Pour la 4ème année de suite, on fait le bilan calmement, en se remémorant chaque inst… Pardon, de tout ce qui s’est passé en 2018 sur mon site et ailleurs concernant les thèmes récurrents que sont les Jeux Vidéos, le Cinéma et les Animes / Mangas. Le tout en 4 parties.

La première que vous vous apprêtez à lire, reviendra sur les gros articles publiés cette année et quelques chiffres. Le second parlera des jeux que j’ai faits en 2018 mais dont je n’ai pas parlé ici. Même topo pour le 3ème mais sur les films, séries et animes vus. Et le dernier retracera quelques faits marquants et autres contenus publiés sur mes autres réseaux.

PS : Si vous avez capté la référence au début du 1er paragraphe, dites-le moi 😉

OST / Tests JV

En début d’année, j’ai publié ma toute première Critique d’OST de Jeux Vidéos avec celle de NieR Automata qui pour moi est un pur chef d’œuvre. J’ai par la suite publié deux Tests dont celui du très bon God of War et du sympathique Shadow of the Tomb Raider.

Critiques ciné

Trois Critiques Ciné auront vus le jour en 2018. Tous étant des films de super-héros issus de l’univers Marvel avec le plutôt rafraichissant Black Panther, l’épique Avengers : Infinity War et le très moyen Venom.

Reportages

Cette année aura été celle de ma toute première Japan Party en Avril. Qui fut une des meilleures conventions que j’ai pu faire en 2018. Malheureusement, on ne la reverra plus dans sa forme actuelle avant 2020.

Suite à ça, je me suis fait une rétrospective sur mes 10 ans de venue à la Japan Expo. Suivi par le traditionnel Reportage annuel sur l’édition de 2018 en Juillet.

En Août, j’ai pu me rendre à la Gamescom 2018 [Partie 1] [Partie 2] en Allemagne, marquant ma 2ème venue d’affilée au plus grand salon de Jeu Vidéo européen.

Fin Octobre fut une période plus chargée que d’habitude en matière de salons. La raison étant que j’en ai fait 3 en une seule semaine. D’abord la Paris Manga #26 où j’y suis allé déguisé en Marty McFly. Puis 5 jours plus tard à la Comic Con Paris 2018 que je n’avais pas refaite depuis 2 ans.

Et la Paris Games Week 2018 faite 1 jour avant et 1 jour après cette même Comic Con. PGW que j’ai refaite le Lundi de la semaine suivante pour le Xbox Fanfest. Et qui fut le dernier article publié en 2018 avant ce bilan.

Avis JV

Trois grosses actus du Jeu Vidéo de chez Nintendo m’auront poussé à donner mon Avis. L’annonce du surprenant Nintendo Labo en Janvier. Le Nintendo Direct du 14 Septembre marqué entre-autres par l’annonce de Luigi Mansion 3, l’arrivée de Marie de Animal Crossing dans Smash Ultimate, et les détails sur le Online payant effectif depuis cette période. Online qui a fait l’objet d’un article à part entière une semaine plus tard.

Conférences / Shows JV

Comme chaque année, j’ai couvert l’E3 2018 à ma manière en donnant d’abord mon avis sur les conférences E3 des constructeurs tels que EA, Xbox, Bethesda / Devolver Digital / Square Enix, Ubisoft, PlayStation et Nintendo.

J’ai par la suite donné mon avis sur les jeux présentés sous la forme d’un Top 10 de ceux qui m’ont marqué durant cette édition.

Et l’année vidéoludique s’est clôturée par la cérémonie des Games Awards 2018 qui a sacré God of War en tant que jeu de l’année.

Art & Galeries

En Février j’ai publié 2 grosses Galeries Photos. La première portait sur le Street Art dans les Jeux Vidéos. Et la seconde sur les consoles customisées qui a eu un succès phénoménal puisque c’est l’article le plus vu en 2018. Mais j’en reparlerai plus bas.

Pour les Fanarts, j’ai rendu hommage à Xenoblade 2 avec une galerie dédié. Ainsi qu’à Filip Hodas avec ceux sur la Pop-Culture. J’ai aussi publié mon dernier dessin en date du trophée de la Coupe du Monde de Football.

Et enfin niveau Wallpapers, deux grosses fournées sur le Marvel Cinematic Universe et sur les jeux de l’E3 2018.

Divers

D’Avril à Juillet fut diffusé sur YouTube la série animée Sonic Mania Adventures tirée du jeu éponyme. Dans la catégorie « nos internautes ont du talent », un premier à publié en Novembre, une vidéo d’animation de grande qualité et très drôle intitulée Super Mario Castle Crashers. Un second est allé jusqu’à créer de toute pièces, un manuel d’utilisation imprimable pour Super Smash Bros Ultimate.

Statistiques

Jusqu’ici, j’en avais encore jamais parlé sur mon WordPress. Silence que je vais rompre ici même en évoquant quelques chiffres divers et variés concernant aussi bien l’année 2018 que depuis sa création en Juillet 2015. En revanche, je ne parlerai pas du nombre de visites globales sur une année et depuis le début. Pour le moment, je préfère garder cette information pour moi.

Tout d’abord, ce tableau qui illustre quelques statistiques que je trouve intéressantes à comparer. Comme le nombre d’articles publiés par année, avec un record à 85 en 2016. Le nombre de commentaires et de mentions J’aime qui ne font qu’augmenter d’année en année. Et enfin le nombre de mots écrits dans les articles sur une année.

En faisant la somme, cela donne un total de 220 articles, 95 commentaires, 118 mentions J’aime et 120 597 mots depuis le commencement. Reste à voir comment le tout évoluera dans les années à venir.

Et pour finir, cette capture qui montre les 10 articles qui ont été les plus consultés en 2018. Dans le top 3, ma galerie de Consoles customisées qui a été vue plus de 200 fois. Le très récent fan-made sur le manuel imprimable de Smash Ultimate vu plus de 160 fois. Et mon reportage annuel sur la Japan Expo 2018 consulté plus de 80 fois.

À suivre dans la Partie 2, mon récap des jeux faits en 2018.

3 ans de Wordpress ! 🎂

One (cake) for all !

Le 16 Juillet 2018, mon WordPress a soufflé sa 3ème bougie. Que je célèbre (légèrement) à la bourre à travers ce traditionnel article Anniversaire. L’occasion pour moi de faire un bilan mi-parcours de cette année sur mon site, et évoquer mes projets à venir pour celui-ci.

Baisse de régime ?

Force est de constater que j’ai été largement moins actif cette année que les précédentes. Non pas à cause d’un manque de motivation puisque l’envie est toujours là, mais plus à un manque de temps qui n’est pas aidé par une année compliquée en terme d’études, ainsi que ma vie sociale et mes activités extérieures qui prennent le pas.

 

De plus, le fait que publie moins d’articles est aussi dû au fait que je suis beaucoup trop bavard à l’écrit ceux-ci me prennent plus de temps à écrire qu’avant. Trop de temps même. Le dernier God of War par exemple. Le jeu est sorti fin Avril, et mon Test est paru plus d’un mois après le 1er Juin. Ma Critique Ciné sur Black Panther c’est encore pire, car publiée 2 mois après le film sorti mi-Février. C’est extrêmement frustrant pour moi car ça met un gros coup de frein à ma productivité. Et vous n’imaginez même pas le nombre d’articles que je n’ai pas pu poster à cause de ce problème.

 

La seule solution que j’ai trouvée pour le moment (et qui marche assez bien pour peu que j’ai du temps devant moi), c’est de me mettre moi-même la pression pour pondre un article « béton » moins d’une semaine après un événement. Comme je l’ai fait pour le Nintendo Direct du 8 Mars (2 jours après) et le film Infinity War (1 semaine après). Je sais pertinemment que je ne devrais pas faire ça, surtout que ce n’est pas ma façon de procéder. À cause de ce que je considère à la fois comme une de mes plus grandes qualités et un de mes pires défauts, mon coté perfectionniste qui fait que je publie rien tant que le rendu n’est pas 100% satisfaisant à mes yeux. Quitte à ce que ça prenne des plombes.

Puis bon il faut voir le bon côté des choses aussi. L’année dernière je n’avais publié ni Tests, ni Critiques Ciné, et même pas la nouveauté de cette année, les critiques d’OST comme celle de NieR Automata en début d’année.

De toute manière, je pense revoir totalement ma manière de faire des articles à l’avenir. Quitte à ce qu’ils soient beaucoup plus courts qu’avant. J’ai la chance de jouer, voir, et lire pas mal d’œuvres dont j’aimerais beaucoup parler, mais qui m’est impossible à cause de tout ce que je vous ai dit en amont.

Projets

Concernant mes prochaines conventions, je me rendrais à la Gamescom dans un mois tout pile pour la 2ème année de suite. Une édition 2018 qui sera un peu spéciale pour moi. Puisque j’ai eu l’honneur d’avoir un badge presse pour le salon en tant que blogueur après avoir fait moi-même la démarche sur leur site internet. Je ne vous cache pas que quand j’ai vu le mail de confirmation, j’ai hurlé de joie. Avoir ce type d’accréditation pour un salon aussi prestigieux que celui-ci, c’est une consécration pour moi. Mais je vous en reparlerai le moment venu. Et si article Reportage il y aura, ça ne sera pas avant Septembre-Octobre.

Ma présence à la Paris Manga du 20 au 21 Octobre reste toutefois à déterminer. En revanche, c’est quasi certain que je serais à la Paris Games Week 2018 la semaine d’après. Si j’y vais, ça sera la 9ème fois d’affilié depuis que le salon existe.

 

Pour ce qui est des gros articles à venir, j’ai envie de donner mon avis sur des mangas ou des animes. Chose qui n’est pas encore faite ici et que j’aimerais rectifier. Surtout que je me suis mis récemment à My Hero Academia et vient tout juste de démarrer la saison 3 de l’Attaque des Titans.

D’ailleurs en parlant d’animes, la série d’articles Avis sur Naruto Shippuden annoncée lors du bilan des 2 ans est toujours prévue, pour une date indéterminée… À la base, je voulais la poster l’année dernière juste après la fin de l’anime 10 ans après sa première diffusion. Et pour vous dire la vérité, le projet est déjà bien avancé, mais loin d’être prêt non plus. Je ne vais pas m’avancer sur une éventuelle date, mais le moment venu vous en serez avertis.

Je prévois aussi de futurs articles Top dont j’ai déjà quelques sujets en tête. Et j’aimerais beaucoup refaire un article type « 30 Days [Insérer thème ici] Challenge » comme je l’ai fait avec les Jeux Vidéos l’année dernière sur le blog.

Conclusion

Vous l’aurez compris, j’ai besoin de changement. Et surtout de faire un petit break estival afin de me remettre les idées en place. Car si je continue ainsi et que je laisse la frustration s’accumuler, je vais finir par me dégoûter moi-même du blogging. Mais je ferais tout pour que ça n’arrive pas.

Et comme toujours, je tiens à remercier toutes les personnes qui prennent le temps de lire, aimer et commenter mes articles ici ou sur les autres réseaux. Même si vous faites partie de la majorité silencieuse et que je ne vous vois pas, je pense à vous. Prenez soin de vous et à bientôt. ✌