[Avis] Nintendo Direct du 24.09.2021

Après la coupure de 2020 puis son retour en début d’année 2021, la firme au plombier a renoué avec ses bonnes vieilles habitudes avec le traditionnel Nintendo Direct du mois de Septembre. Voici donc mon ressenti à froid sur ce Direct de minuit d’une durée de 40 minutes, avec les annonces m’ayant marqués dans le bon comme le mauvais.

Kirby et le monde oublié (Printemps 2022)

L’une des meilleures surprises de ce Direct fut certainement le prochain jeu de la boule rose. Se voulant bien plus ambitieux que ses prédécesseurs et s’orientant pour la première fois dans la série vers un jeu en 3D mêlant aventure et plateforme. Un tout qui me rappelle très fortement Super Mario Odyssey qui aura 4 ans le mois prochain. Assez surprenant de voir cet univers si « mignon » de base, dans un monde post-apocalyptique comme celui-ci. À deux doigts de le renommer « The Last of Kirby : Part I » rien que pour ça. Dommage que l’annonce avait fuité peu de temps avant le Direct.

Castlevania Advance Collection

Déjà annoncé il y a quelques jours, la compilation regroupant les trois Castlevania sortis sur Game Boy Advance est disponible. Parmi eux, Harmony of Dissonance, Aria of Sorrow, et le seul opus auquel j’ai (beaucoup) joué, Circle of the Moon. Une compilation qui sera certainement mienne, même si je trouve dommage le fait qu’Aria soit le seul opus a avoir les textes en français. C’est aussi l’occasion d’avoir un premier aperçu des jeux GBA sur Switch en attendant une potentielle inclusion future dans sa console virtuelle. Mais j’en reparlerai plus bas.

Film Super Mario (2022)

Annoncé il y a pas mal de temps déjà, c’est Shigeru Miyamoto en personne qui est venu reparler du film d’animation 3D Super Mario. En officialisant sa sortie pour l’année prochaine, et surtout en officialisant le casting qui aura fait beaucoup d’émules. En même temps, y a de quoi se questionner en voyant que Charles Martinet la voix régulière du plombier depuis plus de 25 ans, ne doublera même pas son personnage fétiche. À la place, c’est Chris Pratt qui donnera la voix au moustachu. Un choix étonnant même si je n’ai rien contre cet acteur en particulier. De toute manière, on en jugera à la sortie du film que j’irais très certainement voir.

Splatoon 3 (2022)

Absent à l’E3, le prochain Splatoon a refait parler de lui durant de Direct en montrant de manière plus concrète ce que donnera le gameplay avec des nouvelles armes dont une permettant de se prendre littéralement pour Spider-Man (d’ailleurs ce plan du trailer m’a rappelé le film d’animation Into the Spiderverse). Ainsi que son univers avec le nouveau hub central et un mode solo qui a l’air de ramener du beau monde. À voir si ça suffira à relancer la hype sur cette saga 5 ans après le second volet.

Bayonetta 3 (2022)

1386 jours. Soit presque 4 ans. C’est la durée du silence radio entre l’annonce de Bayonetta 3 aux Games Awards 2017, et le trailer de Vendredi dernier. Une attente interminable au point où c’était devenu un running gag relayé quotidiennement par le compte @DailyBayonetta qui n’a pas manqué de célébrer l’évènement.

En tout cas ça fait du bien de revoir cette licence qui n’a l’air d’avoir rien perdu de sa vivacité et de sa mise en scène spectaculaire. Avec une Bayonetta fringuante dont j’adore le nouveau look et la nouvelle coupe. Même si j’aurais aimé avoir été plus impressionné sur le plan visuel. La Switch est quand même capable de bien mieux que ça après tout ce temps. Mais bon ça n’est pas le plus important car le jeu à l’air d’envoyer du pâté, et c’est tout ce qu’on lui demande.

Nintendo Switch Online – N64 & Megadrive

Pour finir, je casse l’ordre chronologique des annonces du Direct en touchant 2-3 mots sur l’évolution du service Online de la Switch. Qui verra l’arrivée prochaine des jeux Nintendo 64 et Megadrive. D’ailleurs ça fait tout drôle aujourd’hui de voir le carton de ce pad SEGA avec un logo Nintendo dessus. Quelle époque..

Sur le moment je m’étais dit qu’il était temps après 4 ans d’existence de la Switch, de voir sa console virtuelle s’étoffer davantage. Sauf que j’allais très vite déchanter en apprenant que ces jeux ne seraient pas inclus dans l’abonnement de base, mais dans un autre à part et au tarif encore inconnu à ce jour. Personnellement je trouve cette pratique scandaleuse. Surtout quand à côté t’as des services comme le Xbox Game Pass ou le PS Now qui te donnent accès à un énorme catalogue de jeux sans payer un supplément sur l’abonnement.

Franchement, autant ressortir les consoles virtuelles de la gamme Wii (ou la N64 elle-même) si on les possède encore. Même si sur ces supports, les jeux NES coûtent 5€ à l’unité, les jeux GBA 7€, les jeux SNES 8€, et 10€ pour ceux de la N64. Certes c’est pas donné si on commence à accumuler beaucoup de jeux, mais l’avantage c’est qu’il nous appartiendront pour toujours. Et je crains que l’arrivée probable des jeux GBA, N64 et autres sur Switch, fassent encore gonfler le tarif de l’abonnement.

Après pour ceux qui n’ont pas ou plus les anciennes consoles, ça peut effectivement être une bonne alternative pour découvrir ces titres de manière légale et sans passer par le marché bien trop coûteux du retrogaming.

Me concernant, je n’ai pas clairement pas envie de payer un surplus pour un service que je ne trouve toujours pas à la hauteur alors qu’il est effectif depuis 3 ans.  Le jeu en ligne est loin d’être parfaitement stable, et il est toujours impossible d’envoyer des messages privés à ses contacts ou de faire du chat vocal depuis la console. D’autant plus que la dernière MAJ de la console à certes rendue enfin compatible les casques Bluetooth, mais pas les micros intégrés..

Conclusion

Ce Nintendo Direct doit énormément au prochain Kirby et à Bayonetta 3 qui ont sensiblement relevé le niveau d’une conférence qui aurait clairement manqué de fulgurance sans eux. Et j’ai moyennement apprécié que les leaks de ces deux jeux aient été relayé par la plupart des gros sites de jeux vidéo. Ça me surprend de Nintendo qui jusqu’à présent, ont toujours su bien garder leurs secrets. Et l’ascenseur émotionnel de l’arrivée payante des jeux N64 et Megadrive me reste en travers de la gorge.

Je m’attendais aussi à voir l’ultime perso de Smash Ultimate, mais ça sera finalement pour le 5 octobre dans un Direct dédié. Hâte de voir de qui il s’agira même si je n’ai toujours pas fait l’acquisition des deux Fighter Pass.

Et pour le reste même si j’en ai pas parlé dans l’article, j’attends toujours autant Metroid Dread même si j’essaie de ne pas trop en voir d’ici sa sortie le 5 Octobre. Le season pass d’Hyrule Warriors : L’Ère du Fléau qui sortira complet le 29 Octobre. Ainsi que Mario Party Superstars le même jour. Tout ça pour dire que la fin d’année s’annonce plutôt intéressante pour Nintendo, et augure une année 2022 de fou furieux.

[Avis] Gamescom 2021 : Xbox et Opening Night Live

Les 24 et 25 Aout 2021 ont eu lieu respectivement le showcase Xbox et la cérémonie d’ouverture nocturne (Opening Night Live) de la Gamescom 2021. Le gros salon du JV allemand qui pour la seconde année consécutive, aura adopté le format 100% numérique. Près d’une semaine après les festivités, voici ce que j’en ai retenu.

Xbox Showcase

Un show d’une heure et demi que j’ai trouvé bien trop long pour ce qu’il avait à montrer. La faute à des présentations de jeux entrecoupées d’interminables sessions de parlote qui cassaient le rythme. À l’avenir, il faudrait sérieusement réadapter ce format de communication.

De plus il était annoncé que cette conférence serait consacrée uniquement aux titres déjà connus à venir sur Xbox et Gamepass. Aucune véritable nouveauté ou d’annonces majeures à signaler. Même si le choix de décaler la présentation de Halo Infinite pour l’Opening Night Live était surprenante. Mais j’y reviendrais.

Dying Light 2 : Stay Human (7/12/2021)

Ayant bien apprécié le premier opus ainsi que son DLC faits en début d’année, j’attends naturellement cette suite qui a l’air d’aller encore plus loin dans les mécaniques de survie et de parkour déjà bien établies dans l’opus précédent. Et contrairement à ce dernier, je compte le faire en coop.

Trébuchet Age of Empires 4 (28/10/2021)

Bien que je n’aie aucun attrait pour les jeux de gestion et stratégie en général, j’ai retenue AoE 4 par le simple fait qu’une bonne partie de la présentation du jeu durant la conférence consistait à expliquer le mécanisme d’un trébuchet. Une arme médiévale servant à balancer des projectiles par-dessus des fortifications adverses. Certes ce fut instructif et en plus de ça l’arme fait partie du jeu, mais pas sûr que ce mini-documentaire ait sa place dans un event dédié aux jeux vidéos.

The Gunk

Déjà présent dans le showcase Xbox de 2020, The Gunk a refait surface à travers un nouveau gameplay et m’attire toujours autant. Néanmoins, on apprendra que la sortie du jeu a été décalée de Septembre à Décembre 2020.

Forza Horizon 5 (9/11/2021)

Une claque ininterrompue de 8 minutes. Voilà comment j’ai vécu la présentation du prochain Forza Horizon qui a mis l’accent à nouveau sur la météo dynamique pouvant changer totalement le cours de la course.

Chose qui m’aura moins ébloui en revanche, la manette du jeu dont je ne suis pas fan du rendu visuel. Mais nul doute qu’elle trouvera sa place entre de nombreuses mains.

Opening Night Live

Ce cher Geoff a une nouvelle fois assuré une ouverture assez solide dans sa globalité. Rythmée et avec quelques petites surprises à la clé. Mais rien de bien transcendant encore une fois.

 

Halo Infinite (8/12/2021)

Bien qu’il ait loupé le lancement de la Xbox Series X, le prochain Halo devrait être à l’heure pour les 20 ans de la franchise. Confirmant son arrivée pour le 8 Décembre prochain. Du moins s’il n’est pas encore repoussé d’ici là. Si j’émets autant de doutes, c’est non seulement parce qu’on n’a rien vu de concret du jeu mis à part cette belle cinématique annonçant la saison 1 du mode multi. Et surtout par l’absence des modes de jeu Coop et Forge à sa sortie. C’est incompréhensible et ça me fait questionner davantage sur les conditions de développement du jeu chez 343 Industries. J’ose même pas imaginer comment il aurait été reçu s’il était sorti en Novembre dernier comme initialement prévu..

Tout comme Forza Horizon 5 plus haut, Xbox se mettra aux couleurs de Halo avec une manette Elite et une Series X collector. Je souhaite bonne chance d’avance à ceux qui tenteront de se les procurer.

DokeV

Toute nouvelle licence et pour moi la plus grosse surprise de cette Gamescom. DokeV un jeu en monde ouvert aux faux airs de Yokai Watch (avec du budget) et que je trouve très beau. Le genre de jeu qui me fait dire qu’on est enfin passé à la nouvelle génération.  En tout cas c’est coloré, ça a l’air fun, mais on ne sait pas quand ça sort ni sur quels supports. Probablement pour courant 2022 voire 2023.

Tales of Arise (10/09/2021)

Je retiendrai de ce JRPG qui sort dans quelques jours, la chouette performance live de l’inarrêtable violoniste Lindsey Stirling durant la présentation du titre.

Sifu (22/02/2022)

On apprenait début Juillet le report du jeu d’arts martiaux Sifu pour l’année prochaine. Date qui est désormais fixée au 22 Février 2022. Pourvu que l’attente de sa sortie ne nous fasse pas vieillir aussi vite que le héros à chacun de ses trépas.

Death Stranding Director’s Cut (24/09/2021)

Et enfin la conférence s’est conclue par ce que j’appellerais la « V2 » de Death Stranding sortant le 24 Septembre. Beaucoup de nouveautés ont été montrés au sein d’une version qui n’a presque rien à voir avec le jeu de base. Tout a été fait pour rendre le jeu plus fun et l’exploration moins fastidieuse. Ce dernier point étant l’un des plus critiqués du jeu à sa sortie.

Pour ma part je n’ai pas encore joué au dernier-né d’Hideo Kojima, mais j’hésite fortement entre cette nouvelle version et le jeu de base qui en plus d’être moins cher, demeura pour toujours comme étant la véritable expérience du jeu et ce qui aura fait sa particularité.

Voilà ce que je retiendrais de cette Gamescom dans la continuité des précédentes. Et même si je l’espérais déjà l’année passée, pourvu qu’on puisse à nouveau profiter d’un évènement physique en 2022.  🤞