[Reportage] Comic Con Paris 2019

Le week-end dernier a eu lieu la 5ème édition de la Comic Con Parisienne toujours au sein de la Grande Halle de la Villette, et que j’ai faite durant l’unique journée du Dimanche 27 Octobre. Et bien que j’étais loin d’avoir tout vu, voici ce que j’ai retenu de ma 3ème visite en ces lieux.

80 ans de Batman et Marvel

La fameuse Batmobile du film Batman (1989) de Tim Burton était exposée à la vue de tous à l’occasion des 80 ans de la saga cette année.

Une statue du Black Panther à 2 pas du photobooth de l’écurie Marvel qui souffle elle aussi sa 80ème bougie. Et une autre d’Iron Man dans la galerie marchande.

J’en ai d’ailleurs profité pour me faire prendre en photo avec un Mjolnir que j’ai préalablement tenté de soulever à quelques allées de là. J’en suis digne désormais 🔨

Une superbe figurine de Thanos et son trône reprenant son design issu des comics, et dont j’ignore le prix. D’ailleurs, le dessinateur Jim Starlin à qui l’on doit l’existence de ce personnage, était présent durant cette Comic Con.

Le décor et la zone photo de la série animé Rick et Morty dont la saison 4 est imminente.

Les canapés avaient la côte avec d’un côté celui de la série Friends (1994-2004), et de l’autre celui de Stranger Things.

Une planche de Han Solo congelé dans de la carbonite tout comme dans le film Star Wars : Épisode V L’Empire contre-attaque (1980), qui était à vendre. Et un décor assez surprenant du stand du Manoir de Paris. Avec une cage ouverte aux visiteurs abritant une cellule capitonnée occupée par un « détraqué » aux risques et périls des visiteurs…

L’habituelle zone Urban Comics où j’aurais acheté celui adapté du jeu Marvel’s Spider Man sorti l’année dernière sur PS4 (et que j’ai fini récemment). Et dont je n’avais même pas eu vent de son existence avant de le prendre. Vous le verrez dans mon pactole final.

Artistes

Comme à son habitude, la Comic Con Paris a fait la part belle à des artistes venus d’un peu partout dans le monde et tous plus talentueux les uns que les autres. En voici une liste non exhaustive parmi ceux qui m’ont interpellé.

Les visiteurs désirant avoir un portrait d’eux-mêmes dans un style « comics » pouvaient le faire sur ce genre de stand. Me concernant, je l’ai déjà fait 3 ans auparavant.

Quelques photos de l’Artist Alley de cette Comic Con avec des artistes plus ou moins connus du milieu. Et des séances de dédicaces bien prisés pour certains.

Un mur érigé par Les Curieuses Expositions, qui regroupait quelques œuvres dédiés aux méchants iconiques de la pop-culture. Avec Maléfique, Hannibal et Chucky pour ne citer qu’eux.

Je n’ai pas le nom de l’artiste mais j’ai beaucoup aimé ses créations à base de bois.

Et mon coup de cœur revient à Juapi ci-dessus qui comme le nom de sa page l’indique, réalise des dessins en se servant du café comme encre.

Cosplays

Mes photos d’une poignée de cosplays parmi les innombrables que comptait le salon. La tendance cette année étant le Joker et en particulier celui de Joaquin Phoenix du dernier film en date.

Un trio de Wonder Woman avec Lisa psychosplay à droite. Le Thor de Endgame. Aquaman par DanCobra-Cosplay et Mera par Viper Cosplay. Les Dalton, Galactus et Dr. Strange dans l’Artist Alley. Suzalia en Joker version Heath Ledger. Et MlleSparrow en Anna de la Reine des Neiges.

Grande scène & Patrick Stewart

Image d’illustration issue du site officiel de la Comic Con Paris

Pour finir avec ce Reportage, ma principale activité fut de me rendre à la nouvelle grande scène aménagée spécialement pour cette édition. Et figurant d’après les dires de l’organisation, parmi les « plus grandes salles de projection en Europe » avec 1300 places assises. C’est peut-être vrai, mais j’en doute beaucoup si l’on compare avec une salle de cinéma classique, voire même le Grand Rex à Paris qui rien qu’au niveau de la capacité d’accueil, fait le double de cette scène-là.

Et petite déception concernant cet aménagement, cela n’a en rien désengorgé l’affluence au sein de la Grande Halle contrairement à ce que l’image d’illustration ci-dessus le laisse suggérer. Puisque la pelouse autour de la grande scène était à ma connaissance, inaccessible.

Le Dimanche vers 16h, c’était le tour de l’un des invités les plus prestigieux de cette édition que l’on aura pu voir après plus d’une heure à patienter dans la file.

Il s’agissait de Sir Patrick Stewart. Acteur quasi octogénaire et mondialement connu pour son rôle du Professeur Xavier dans les films X-Men. Et surtout en tant que Jean-Luc-Picard dans la série Star Trek: The Next Generation (1987-1994). Rôle qu’il endossera à nouveau plus de 30 ans après dans Star Trek : Picard par Alex Kurtzman le 23 Janvier 2020. Et dont on a eu un trailer quasi exclusif durant cette Comic Con.

Lui et une partie du cast de la série, composé par Isa Briones, Santiago Cabrera, Michelle Hurd et Evan Evagora, se sont livrés à une série de questions-réponses avec le public et plutôt drôle par moments.

Pactole

En plus de mon badge accréditation Presse, le pactole de cette année fut relativement léger avec le comics Spider-Man : Ville en guerre par Dennis Hallum dont j’ai parlé plus haut. Et offert avec un petit sac « Secret Empire » et un marque-page recto-verso. Un jeu quizz de la Comic Con. Et des lunettes « thug-life ». Mon seul regret étant de ne pas avoir pu chopper les gros sacs des 80 ans de Marvel offerts aux premiers visiteurs arrivés sur place..

Conclusion

Cette Comic Con Paris fut relativement tranquille en termes d’activités malgré le monde présent le Dimanche. Une visite qui fut essentiellement motivé par mon obtention de mon accréditation Presse pour la 2ème année consécutive. D’ailleurs, je tiens à remercier le staff pour me l’avoir filé à nouveau.

Et c’est une édition dont je m’en souviendrai pour avoir croisé quelques amis et certaines connaissances purement par hasard sans même avoir à les chercher au préalable. Un grand merci à eux qui se reconnaîtront entre ces lignes.

[Reportage] Comic Con Paris 2018

4ème édition de la Comic Con Paris à La Villette. Un des salons majeurs dédié à la pop-culture et les Comics en France. Voici mon compte rendu de ma seconde visite en solo en ces lieux le Vendredi 26 Octobre.

Comeback

La première et dernière fois que j’avais mis les pieds là-bas, c’était lors de l’édition de 2016, qui m’avait pas mal dégouté de la convention en grande partie à cause de l’énorme affluence du Week-End. Au point même que je pensais que cette Comic Con aurait été la dernière. Jusqu’à cette année où j’ai choisi d’y aller l’après-midi en semaine entre 2 journées à la Paris Games Week 2018 afin de voir ce que ça donne.

Et effectivement, j’ai eu beaucoup moins de mal à me déplacer qu’il y a 2 ans. Contrairement à ce que laisse supposer les 2 photos du dessus. Mais des retours que j’ai eu de ceux qui y sont allés le Samedi, c’était encore une fois une marée humaine. Moi qui pensais que le salon avait appris de ses erreurs en gagnant en superficie ou en changeant  carrément d’endroit. On n’en est pas encore là visiblement…

Je n’avais pas d’invités de marque dans le viseur. Même si quelques grands noms des comics et des séries TV ont répondu présent cette année. Que ce soit au sein de l’Artist Alley, en conférences ou même en dédicaces. Parmi ceux que je connais de nom, je citerais l’auteur Frank Miller à qui l’ont doit Sin City, et l’actrice Shannen Doherty qui fut révélée dans la série Charmed. Et qui sort tout juste d’un combat victorieux contre un cancer du sein.

J’ai pu contempler quelques statues représentant des emblèmes de la pop-culture à taille réelle. Autant pour celle de Wonder Woman à l’effigie de Gal Gadot, on devine facilement sa nature. Autant pour l’imposant Chewie et les Stormtroopers, j’ai cru pendant un bref instant que c’était des Cosplays. Comme quoi…

Parmi les nombreux produits dérivés qui ont retenu mon attention, des planches / BD de comics plus ou moins rares, en vente pour certains ou exposés en vitrine pour d’autres.

Un Gant de l’Infinité de Thanos, dont on peut même bouger les membres. En espérant juste qu’il ne « servira » pas pour ceux qui voient de quoi je veux parler

Mais aussi un Vador sculpté en LEGO. Des bijoux haut de gamme forgés à la main par la marque Nous sommes des héros rendant hommage à la pop-culture. À l’image du bandeau de Wonder Woman à 599€ pièce. Et des figurines dont celle de Rambo, du crâne du T-800 de Terminator, et de Catherine du film Basic Instinct, qui tournent toutes autour de 500€ ~ 600€. C’est certes pas donné mais quand on aime est fan, on ne compte pas.

Je me suis amusé à faire 2 photocall. Dont un assez particulier aux côtés du Grinch version 2018. Et rien que pour le décor très « boule à neige », ça en valait la chandelle.

Quizz Canal+

Sur la scène de Canal+, plusieurs quizz avaient eu lieu sur des films, séries et autres. Avec pour récompense des goodies correspondant aux thèmes des questions. J’ai tenté ma chance sur ceux de Jurassic World et Black Panther, mais sans rien remporter hélas. Soit mes réponses n’étaient pas correctes, soit beaucoup de gens sont passés devant moi sur des questions dont je connaissais la réponse. Ce qui est dommage car les questions étaient loin d’être compliquées dans leur globalité.

Cosplay

La Comic Con est réputée pour ses Cosplays de qualité. Hélas j’en ai immortalisé assez peu le Vendredi. Parmi ceux qui m’ont marqués ce jour-là, un Dr Octopus très impressionnant, un Pika-Stormtrooper qui m’a bien fait marrer par Lecherro Cosp, un Superman venu tout droit de Man of Steel et un Aquaman par le (très) grand Robert Valko.

Conclusion

Je ne serais probablement pas venu à cette Comic Con Paris cette année, si le service presse ne m’avait pas filé l’invitation suite à ma demande via leur site. J’en profite d’ailleurs pour les remercier. Et si l’occasion devrait se représenter à l’avenir, ça sera avec plaisir.

En tout cas, même si je n’y ait pas fait énormément d’activités ou vu beaucoup de personnalités contrairement à il y a 2 ans, j’ai apprécié la « tranquillité » de cette journée du Vendredi, et le fait que les Comics, la Pop-Culture et le Cosplay soient toujours aussi bien représentés.

Reportage : Comic Con Paris 2016

img_20161022_115201-copie

Du 21 au 23 Octobre 2016 à eu lieu la 7ème édition de la Comic Con en France, et la 2ème à Paris au Grande Halle de la Villette. Une entité majeure dédiée à la Pop Culture et déclinée dans le monde entier. Paris n’étant qu’une des nombreuses villes l’hébergeant. J’en ai profité pour m’y rendre une nouvelle (et dernière ?) fois le Samedi 22, et ainsi vous conter ma courte journée en solo dans ce salon.

C’était ma première venue à la Comic Con depuis son installation à la Villette en 2015. Mais en réalité, j’ai connu ce salon bien plus tôt en 2011. Du temps où il partageait les mêmes locaux que la Japan Expo au Parc des Expositions de Villepinte jusqu’en 2013. Ce n’est qu’en 2015 qu’il reviendra sous la forme qu’on lui connait, mais avec des avis très négatifs selon les retours de l’époque.

Du coup, j’ai voulu tenter cette année sachant que dans le même thème, j’avais déjà exploré la Paris Comics Expo au Parc Floral de Vincennes 6 mois plus tôt (et qui ne reviendra pas avant 2018). Et très sincèrement, j’ai préféré cette dernière. La raison sera justifiée par un coup de gueule en fin d’article.

Super Héros Expo

snapchat-1350197517Une fois passé la laborieuse file d’attente en 3 étapes (fouille du sac, fouille corporelle et validation du billet d’entrée), et qui m’aura coûté ma bouteille d’eau de 75cl, je me glisse enfin à nouveau au cœur de l’univers des Comics. Représenté par les 2 piliers du genre que sont DC Comics, et celui qui m’a semblé être le plus mis en avant ici, Marvel.

img_20161022_144716

Des statues à l’effigie de nos super héros, aux costumes officiels sortis tout droit de leurs séries TV respectives (The Flash, Arrow, Supergirl), il ne manque de rien. Même de nombreux acteurs ont répondu à l’appel. Comme entre-autres l’acteur Mike Colter,  qui incarne Luke Cage dans la série TV éponyme. Ou Benedict Cumberbatch qui joue le rôle principal dans le fraîchement sorti Doctor Strange. Présent lors d’une projection inédite du film, mais au-quelle je n’ai pas assisté.

img_20161022_130625Et afin de se glisser encore plus dans la peau de l’un des leurs, Playstation avait son petit stand prêt à accueillir les visiteurs les plus patients pour tester la réalité virtuelle avec Batman Arkham VR, déjà sorti sur PS4 le 13 Octobre dernier.

Le retour des sorciers

img_20161022_124819A l’occasion de la sortie le 16 Novembre 2016 au cinéma, de la pré-quelle de la saga Harry Potter intitulée Les Animaux fantastiques (« Fantastic Beasts and Where to Find Them » en VO), réalisée par David Yates (qui s’était occupé des 4 derniers films) et scénarisé par l’auteure J. K. Rowling en personne, une petite vitrine était à la disposition des visiteurs afin de contempler quelques uns des véritables objets ayant servis dans les anciens films tout comme celui à venir.

Caricature à prix d’or

À la CC, les visiteurs avaient la possibilité de se faire littéralement refaire le portrait. De nombreux artistes américains étaient présents au stand Fusion Designs afin de réinterpréter à leur manière, le faciès des intéressés. Dans un style « caricatural » très proche des comics bien évidement.

Je me suis moi même laissé tenter par l’expérience. Sachant que le tarif variait (beaucoup) selon la demande. On avait le choix de se faire dessiner soit que la tête, jusqu’au buste, ou le corps entier. Et en plus de cela d’y ajouter de la couleur (brush) ou non. Pour le mien j’ai choisi que le visage (10€), avec le logo de l’expo (5€) et enfin le cylindre en carton pour le rangement (5€). C’est pas donné, mais ça valait franchement le coût/coup au vu du résultat. 👍

img_20161028_175424

Ressemblant non ? 😁

Cosplays

Il est inenvisageable d’avoir une convention dédiée à la pop-culture, aux mangas, aux jeux vidéos et j’en passe, sans leurs éternels Cosplays. Et même si j’en ai pris très peu en photos cette année, je vais tout de même leur rendre hommage avec une galerie rien que pour eux. Dans la mesure du possible, je mettrai un lien menant à leur page Cosplay dans les photos 😉

img_20161022_130123

snapchat-235355781

Mais je ne pouvais pas finir sans mentionner le meilleur Cosplay de tout le salon

Qui n’est autre que…moi même !  😎

Bon ok, je vous ait un peu survendu le truc, mais « force » est de reconnaître que la gestuelle est là, non ? Plus sérieusement, c’est le stand de Planète Star Wars situé dans les hauteurs du salon, qui proposait aux visiteurs de se faire immortaliser en tant qu’apprenti Jedi, et avec la bonne compagnie de BB-8. Et le tout gratuitement, je tiens à le préciser.

Je me souviendrai de ce shooting comme étant ma toute première tentative dans le Cosplay. Seul l’avenir me dira si je me décide un jour de me lancer dedans ou non.

« La nuit est sombre et pleine de terreurs »

img_20161022_150957Ceux qui ont reconnu cette citation savent surement de qui je vais parler ici. On la doit au personnage de Melisandre. la fameuse sorcière rouge dans la série Game Of Thrones jouée par Carice Van Houten. Et si j’en parle ici, c’est parce que cette actrice et chanteuse d’origine néerlandaise  faisait partie des nombreux invités prestigieux que la Comic Con a accueilli cette année.

J’ai pu la voir de loin le Samedi, donnant de 15h à 16h une conférence assez drôle où elle livrait quelques anecdotes sur sa carrière en tant que comédienne, et dans la série qui l’a fait connaitre avec une séance questions/réponses avec le public. Et le tout sans spoilers 😉

Marée humaine

Et je vais finir sur le point qui m’a le plus posé de problèmes. À ce jour, j’ai fait 8 Japan Expo d’affilés, 7 Paris Games Week d’affilés, et une seule PCE et Paris Manga. Je peux donc légitimement me considérer en tant que vétéran des conventions. Mais aucune d’entre elles ne m’a autant mis sur les nerfs que cette CC 2016. Et pour une raison toute simple…

img_20161022_120919Je pense que la photo du dessus parle d’elle même.  D’expérience, je n’ai jamais, au grand jamais, vu une telle concentration d’individus au m² que pour ce genre d’événement auparavant. Le fait que j’y sois allé en Week-End, qui est par définition une période à très forte affluence, n’a clairement pas arrangé la chose.

img_20161022_113929Mais bon, dans le fond je m’y attendais. Et les multiples files d’attente vertigineuses à l’extérieur qui devaient faire à vu d’œil, 100m de long chacune, annonçaient déjà la couleur. Files qui ont en revanche, duré moins longtemps que je l’imaginais car j’ai pu pénétrer dans l’enceinte du salon au bout de 30-40min (ce qui n’est pas rien).

Sans exagérer, j’ai du passer autant de temps en étant immobile qu’en étant en mouvement. Même pour aller au WC il fallait faire une queue monstrueuse. Mais le plus dur ça devait être quand même pour les Cosplayers. Soit ils crèvent de chaud selon le costume porté, soit ils prennent le risque de se le faire endommager par des visiteurs peu attentifs. Mais la plupart du temps, ils avaient assez d’espace autour d’eux et les gens les laissaient passer.

En tout cas pour la prochaine édition faudra prévoir beaucoup plus d’espace pour que ça devienne respirable. Parce que 26.000m² ça ne suffira plus pour un événement de cet ampleur à l’avenir. Alors soit ils installent une partie des stands à l’extérieur du salon à l’image des bonnes vielles brocantes locales, soit carrément changer d’emplacement.

 Conclusion

Sincèrement, je ne regrette pas d’être venu à cette Comic Con Paris 2016. Mais si ils ne changent rien d’ici l’année prochaine concernant l’affluence monstre, je n’y reviendrai pas. C’est dommage que ça ait gâché mon expérience parce qu’à coté, ils ont quand même mis le paquet. Que ce soit au niveau de l’organisation, des activités, des invités, et des Cosplay. En tout cas je me serais bien amusé, et c’est le plus important. 

Merci de m’avoir lu