[Wallpapers] Fournée du 5.01.2020

Goose Hideout by Orioto

Greedfall

Rathalos by Arvalis

SP – Summer End by JoeyJazz

Tokyo Genso

Asterizer by elreviae

Ethereal Universe by Ellysiumn

Forgotten grave by ThemeFinland

His Majesty by arvalis

Lost in reverie by TobiasRoetsch

Oyahou by Orioto

Speed painting  – Valley by ANTIFAN-REAL

Tartaros by TobiasRoetsch

Where Day and Night Meet by JoeyJazz

Quasar Q0714509SS1 by ERA7

Waterfall

Treasure Planet II by ERA7

Mountain trip by Fel-X

Forest

Past present future

Bilan 2019 (3/3) – Récap Réseaux Sociaux et conclusion

 

Partie 1 : Articles Partie 2 : Conventions

Je termine mon bilan annuel avec cette dernière partie consacré au contenu externe à ce WordPress lié au jeu vidéo, cinéma, et divers que j’ai publié sur mes autres réseaux en 2019. Et ma conclusion génerale en fin d’article.

Facebook

Mon premier Top 1 sur Tetris 99 que je me devais d’immortaliser.

Une publication pour fêter les 10 ans d’existence de mon ancien Skyblog.

Un bingo interactif sur quelques films que j’ai vus.

Et un post spécial pour mes 200 « j’aime » récemment atteints sur ma page Facebook.

Twitter

À défaut d’en faire un article à l’image de celui sur les Jeux Vidéos, j’ai fait un thread sur Twitter des 10 films qui m’ont le plus marqués ces dix dernières années.

Je vous laisserai consulter le reste sur la plateforme dédiée. 😉

Instagram

Quelques publications de 2019 issues de mon Instagram qui a déjà 3 ans d’existence.

Ma contribution au « Ten Years Challenge » qui a fait fureur en début d’année.

Quelques photos de Toronto au Canada que j’ai pu brièvement visiter après mon séjour à Los Angeles aux USA pour l’E3 2019.

Une vue du Lac Léman depuis la ville de Nyon en Suisse.

Moi-même tentant de survivre à mon baptême de Canoë Kayak.

Et mon « Bestnine » des 9 publications les plus likés sur mon profil insta en 2019.

SensCritique

On termine avec SensCritique où je suis actif depuis 3 ans déjà. Voici quelques listes que j’ai créé là-bas cette année.

Conclusion

2019 fut une année extrêmement enrichissante. D’abord côté personnel puisque j’ai appris beaucoup sur moi, voyagé comme rarement auparavant, rencontré un tas de nouvelles personnes, et parce que je vois enfin le bout de mes études supérieures qui devraient prendre fin en 2020.

Côté WordPress, j’ai été encore plus productif qu’en 2018. Pas seulement en termes de quantité d’articles mais aussi en termes de qualité et de variété. Mes multiples Reportages écrits étant ceux qui m’ont pris le plus de temps. Je me demande même si j’ai pas passé plus de temps à écrire qu’à jouer au jeux vidéos cette année.

Mais je pense que je vais me calmer un peu de ce côté pour l’année à suivre. L’envie d’écrire est toujours présente, mais je veux passer moins de temps à le faire pour profiter un peu plus de mes autres loisirs à côté. Peut être que ça entrainera des articles plus courts j’en sais encore rien, mais on verra.

En tout cas, un grand merci à ceux qui me lisent que vous soyez de la majorité silencieuse ou non. À toutes et à tous, je vous souhaite l’amour, la santé et la joie pour l’année 2020, où devrais-je dire pour cette nouvelle décennie. À très vite ! 🎆

Bilan 2019 (2/3) – Récap Conventions

Partie 1 : Articles

En termes de voyages, 2019 fut une année complètement folle de mon côté. Qu’il s’agisse de la variété des lieux que j’ai pu visiter, et aussi des 12 conventions (dont 6 en étant accrédité) que j’ai pu faire. Un record personnel incluant des festivals que je connais depuis très longtemps, mais aussi quelques nouvelles découvertes. Et au vu du nombre, ça justifiait au moins un article dédié.

Reportages

Made in Asia 2019

Le Samedi 9 Mars, j’ai été en Belgique avec des proches pour ma première Made in Asia  à Bruxelles. Un salon bien sympathique sans être parfait, dont j’ai retenu la qualité de certains dioramas exposés sur place, et un musée sur One Piece qui m’en avait mis plein les yeux.

FACTS Spring 2019

Le mois d’après, retour en Belgique mais dans la ville de Gand cette fois-ci pour ma première FACTS Spring que j’ai faite du 6 au 7 Avril avec des amis. Et qui est à ce jour la meilleure Comic Con que j’ai pu faire. J’ai pu voir de loin certains guests comme Mads Mikkelsen pour ne citer que lui, et assister à la sélection Belge du concours cosplay européen de l’ECG.

Geek Faëries 2019

Ma plus grosse surprise festivalière de cette année. Les Geek Faëries que j’ai pu faire pour la toute première fois aussi du 7 au 9 Juin au château de Selles-sur-Cher. Une ode à la création et à l’artisanat, et offrant une proximité inédite avec certains vidéastes dont Seb du Grenier avec qui j’ai pu causer tranquillement. Un festival que j’ai eu la « bonne » idée de faire quelques jours seulement avant le mastodonte qui va suivre…

E3 2019

Partie 1Partie 2Partie 3

Si je devais retenir un seul haut fait de cette année 2019, ça serait sans nul doute ma toute première virée en solo à l’E3 du 11 au 13 Juin à Los Angeles aux USA avec mon badge Média. Un rêve de gosse que j’ai pu concrétiser et que j’espère refaire en 2020 dans les mêmes conditions.

De cette visite, est né un nouveau type d’articles sur mon WordPress. Des Previews de jeux que j’ai pu tester dans les salons que j’ai visités. Pour l’E3 2019, il s’agissait de Luigi’s Mansion 3, Zelda Link’s Awakening, Mario et Sonic aux JO de Tokyo 2020, et Dying Light 2.

Japan Expo 2019

Partie 1Partie 2

Ma 11ème Japan Expo de suite aux Parc des Expositions de Paris Nord Villepinte. Que j’ai faite sur la totalité des 4 jours d’ouverture du 4 au 7 Juillet, et en étant accrédité pour la première fois. J’ai pu assister à pas mal de shows cosplay dont le Greatest Cosplay Show pour le 20ème anniversaire du salon.

Gamescom 2019

Partie 1Partie 2

Ma 3ème visite d’affilée à la Gamescom à Cologne en Allemagne les 20 et 21 Aout. Une nouvelle fois avec le badge Media qui m’aura permis de visiter la partie « Business » du salon habituellement fermée au public. Et surtout de rencontrer Hideo Kojima en personne.

Les jeux que j’aurais vus / testés là bas furent Astérix et Obélix XXL 3, Bob l’Éponge : Bataille pour Bikini Bottom, Marvel’s Avengers et Watch Dogs Legion.

Comic Con Paris 2019

Ma 3ème Comic Con Paris que j’ai visité le Dimanche 27 Octobre au sein de la Grande Halle de la Villette à Paris, et en étant accrédité pour la 2ème année consécutive. Jour où j’ai pu voir Patrick Stewart dans la grande scène afin de parler de la future série Star Trek : Picard le 23 Janvier 2020.

Paris Games Week 2019

Toujours à Paris, toujours accrédité, et dernière convention ayant fait l’objet d’un article Reportage, ma 10ème Paris Games Week faite la soirée du 29 Octobre, le 1er et 2 Novembre au Parc des Expos de Porte de Versailles.

Les jeux testés là-bas dont j’ai parlé étaient Doom Eternal, Biomutant et Marvel’s Iron Man VR.

Photos

Cette année, 8 Conventions auront fait l’objet d’un ou plusieurs articles dédiés. Il en reste donc 4 dont je n’ai pas parlé ici. Voici leurs photos issues de ma page Facebook.

Retro Gaming Play 2019

Mes photos de ma première RetroGaming Play 2019 le 23 Février à Meaux. Un petit salon dédié aux jeux retro.

Harajuku 2019

Une poignée de photos du festival gratuit de la Harajuku 2019 dans le parc de Bercy au 12ème arrondissement de Paris le 15 Septembre.

Paris Manga 2019

Mes photos de la Paris Manga #28 le 5 Octobre où j’ai été accrédité pour la première fois.

Salon Fantastique 2019

Et enfin mes photos de ma première fois au Salon Fantastique à l’Espace Champerret dans le 17ème arrondissement de Paris le 1er Novembre.

2019, l’année de l’accred 😎

À suivre dans la dernière partie demain, mon récap des Réseaux Sociaux et la conclusion

Bilan 2019 (1/3) – Récap Articles

La fin de l’année étant imminente, c’est l’heure de mon récap annuel de 2019 en 3 articles. Avec ce premier qui reviendra sur mes articles publiés cette année. Un second qui sera consacré aux conventions / festivals où j’ai pu me rendre cette année. Et un dernier qui regroupera une poignée de publications de mes comptes Facebook, Twitter, Instagram et SensCritique que j’ai jugé pertinent de partager ici.

Articles

Tests JV

Seulement deux Tests auront été publiés cette année. D’abord celui de Super Smash Bros. Ultimate en Février, et celui de l’extension Torna – the Golden Country de Xenoblade 2 le mois d’après.

Critiques Ciné / Animes

2019 aura été l’année la plus prolifique en termes de Critiques Ciné car j’en aurai publié 5 sur Glass, Avengers – Endgame, Godzilla 2, One Piece Stampede, et Star Wars IX qui fut le dernier article publié avant ce bilan .

Et ça aura aussi été l’année ou j’aurais publié ma première Critique d’Anime sur la saison 3 de l’Attaque des Titans.

Avis JV

Une année encore une fois consacrée à Nintendo en termes d’actu vidéoludique. Le tout premier article que j’aurais publié cette année concernait mon opinion sur l’affaire Metroid Prime 4 qui a été repris par Retro Studios. S’ensuivit le Nintendo Direct du 13 Février qui dévoila quelques uns des plus gros jeux Switch de 2019. Dont Super Mario Maker 2, Tetris 99, Astral Chain et surtout le Remake de Link’s Awakening.

Et mon avis sur l’annonce de la Nintendo Switch Lite.

Conférences / Shows JV

En plus d’avoir été présent physiquement à l’E3 2019, je l’ai couvert de la manière habituelle avec mon avis sur les Conférences, mon Top 10 des jeux marquants de cette édition, et nouveauté cette année, des Previews de jeux dont je reparlerai dans la partie 2 de mon bilan.

Ainsi que mon résumé et avis sur les Games Awards 2019 de ce mois-ci qui auront élu Sekiro jeu de l’année

Art & Galeries

Beaucoup de galeries cette année. Dont une série de 3 sur des Consoles Fake de chez Playstation, Xbox, et Nintendo. Des fanarts sur God of War PS4.

Une galerie photos sur le Model Kit de Siren de Xenoblade 2 que j’ai monté. D’autres fanarts sur Marvel par Ultraraw64. La première série de Wallpapers par Tokyo Genso.

Et mon Unboxing de l’édition collector de la version Switch de Zelda Link’s Awakening.

Tops

Partie 1Partie 2Partie 3Partie 4

Cette année aura été celle des Tops. Avec ma série de 4 articles sur mes 20 circuits favoris de Mario Kart. Et mon tout récent et unique article de mes 10 jeux vidéos de la décennie.

Cosplays

Et pour terminer avec les articles, le retour des galeries Cosplays après 1 an d’absence. Avec ceux que j’ai pris en photo à la Japan Expo 2019, et une sur des cosplays de Naruto.

Statistiques – Articles les plus vus

Reparlons chiffres. Sans compter cet article bilan, j’aurais publié 57 articles en 2019. Et très exactement 281 depuis la création de mon WordPress en Juillet 2015. Ci-dessous et comme l’année passée, voici une capture d’une grosse douzaine d’articles parmi les plus vus cette année.

Mais au-delà des chiffres que je dois en très grande partie aux sites référents tels que Facebook, Twitter et Gamekyo où je reposte / partage mes articles, l’intérêt là-dedans est de voir quel type d’article a le plus de visibilité. Et je trouve ça rassurant car je sais que mes écrits ont une certaine portée et que je ne le fais pas dans le « vent » finalement.

À suivre dans la Partie 2, mon récap des Conventions de 2019

[Cinéma] Critique – Star Wars épisode IX : L’Ascension de Skywalker

Épisode conclusif de la trilogie amorcée en 2015 par Disney, et de surcroît de cette saga vieille d’une quarantaine d’années et centrée sur les Skywalker. Voici mon avis sans spoilers sur cet épisode IX sorti le 18 Décembre dernier. Et que je ne porte pas particulièrement dans mon cœur.

Avant-propos

Mais avant d’entrer dans le vif du sujet, il me semble nécessaire d’évoquer mon passif et mon statut envers cette saga. Tout d’abord, ma connaissance actuelle de cet univers se limite exclusivement aux films de la première trilogie de 1977 à 1983, la prélogie de 1999 à 2005, et la postlogie venant tout juste de se terminer. Tout le reste faisant partie de l’univers étendu, comics, jeux vidéo, séries et autres, m’est totalement inconnu à ce jour. Et même si c’est une saga que j’apprécie, je ne me considère pas comme un fan absolu de l’œuvre de Georges Lucas. Qui suis-je pour dire que « tel aspect aurait dû être traité de telle manière » ? Personne. Sauf si cela remet en cause une certaine cohérence que je ne tarderai pas à évoquer.

Et concernant les films de cette dernière trilogie, j’ai plutôt apprécié l’épisode VII dirigé par J. J. Abrams malgré le fait qu’il pompait allégrement le IV sur la forme et le fond.

Puis vint le VIII chapeauté par Rian Johnson cette fois-ci. Que j’avais nettement moins aimé à l’époque, mais qui avec du recul est peut-être l’épisode le plus couillu de la saga. Même s’il partait dans une direction radicalement différente de l’opus précédent en fermant quasiment toutes les portes scénaristiques qui avaient été ouvertes dedans. Ceci faisant qu’il ne restait plus grand chose à raconter après ça.

Je suis donc allé voir le IX sans attentes particulières. Et dont j’ai cru comprendre que la production s’est avérée difficile puisqu’il a été repris en urgence par Abrams alors que ce n’était pas initialement prévu. Et ça se sent. Alors autant être franc avec vous, même si tout ne fut pas à jeter, ce film fut un bordel sans nom qui m’a usé comme peu de films l’ont fait avant lui, et que je ne suis pas prêt de revoir. Désolé pour ceux qui l’ont apprécié et je suis sincèrement content pour vous si c’est le cas. Mais me concernant, c’est au-dessus de mes forces. Ou devrais-je dire de ma Force.

Esthétique

Commençons par l’esthétique globale du film qui fut l’un des rares aspects que j’ai apprécié dans celui-ci. Avec une photographie et des effets spéciaux au top donnant lieu à des plans magnifiques et des séquences stylées aussi bien sur le plancher des vaches que durant les batailles spatiales. Star Wars a toujours été la référence majeure en termes de Space Opera dans le cinéma, et ce n’est pas cet épisode IX qui dérogera à la règle sur ces aspects.  Surtout avec une bande-son composée par le seul et unique John Williams, qui reprenait quelques thèmes cultes de la saga. Et sans qui cette Guerre des Étoiles n’aurait probablement pas eue la même aura.

Par contre, j’ai trouvé les combats au sabre laser en deçà de ce qu’on nous avait habitués jusqu’alors. En termes de chorégraphie, et surtout de rythme avec un en particulier sur les ruines de l’Étoile de la Mort qui m’a paru interminable.

Palpatine, un retour nécessaire ?

Quand j’ai vu qu’ils allaient faire revenir le véritable grand méchant de cette saga de 9 films, j’ai eu très peur. Après visionnage, je me dis que ça aurait pu être pire mais ça ne volait pas haut pour autant.

Pour en arriver là, ils devaient soit être méchamment en manque d’idées au sein de la production, soit ils n’avaient pas d’autres choix vu que Snoke avait été terrassé par Kylo Ren dans le VIII. Même si j’aurais trouvé ça beaucoup plus intéressant et pertinent que ce dernier soit le grand méchant du IX. Mais c’était trop demander visiblement.

Puis Palpatine dans ce film, c’est une caricature de lui-même. Et qui sans trop spoiler,  aurait mieux fait de rester dans l’ombre tout du long avec son immense flotte de Star Destroyers sortant littéralement de nulle part. Et donc chacun des vaisseaux rend la base Starkiller de l’épisode VII ridicule à côté. D’autant plus qu’on sent que son retour a été prévu au dernier moment puisque rien dans les précédents films n’annonçait un éventuel retour. Ce qui m’amène à l’un des principaux défauts de ce film, et de cette trilogie.

Manque de cohérence

Faudra m’expliquer l’intérêt d’une trilogie si les films le constituant ne sont même pas foutus de se suivre entre eux. Où est le fil conducteur ? Déjà que le VII et le VIII avait très peu de choses en commun, pour le IX c’est encore pire car c’est comme si l’épisode antérieur n’avait servi à rien. Par exemple il y a de quoi tomber de haut quand on voit la manière dont ont été traités individuellement les personnages de Finn et Rose. Eux qui en plus de leur relation naissante dans le VIII, avaient eus droit à quelques moments de bravoure dans ce même épisode.

Le scénario est ultra convenu et prévisible à des années lumières à la ronde. Avec des  facilités scénaristiques (liées à la Force le plus souvent) tellement aberrantes que c’est à se demander s’ils en avaient quelque chose à cirer.

Casting & Fanservice

Autre problème du film, le manque d’enjeux dramatiques. On ne s’inquiète jamais pour personne puisque même les situations qui paraissent critiques sont systématiquement désamorcées juste après. Je n’ai ressenti aucune émotion à part pour le très bavard C3-PO et Chewie à certains moments.

Parlons fanservice. De base, je n’ai rien contre ça tant que c’est bien dosé et qu’il y a un véritable intérêt derrière. Et au vu du statut de cet épisode qui est censé tout conclure, c’était inévitable. Le fait de revoir des têtes connues, clins d’œil ou autres références, est toujours plaisant en soi. Le problème ici, c’est que dans le cas de Lando Calrissian qui a fait son grand retour après la première trilogie (et dont l’acteur a très bien vieilli soit dit en passant), pour moi ça n’a pas apporté pas grand-chose au film.

Que la Force…

Soit avec le scénario. Car concernant celle-ci, je dois avouer que son utilisation m’a beaucoup surpris ici. Notamment durant les « échanges » entre Kylo et Rey, et sa maitrise thérapeutique de la Force (pour ne pas en dire plus) pour cette dernière. Je n’ai pas souvenir d’avoir vu ça dans un autre film de la saga. Peut-être que c’est une utilisation « normale » de la Force vue ailleurs, donc je ne me prononcerais pas davantage à ce sujet.

Ce film a aussi justifié l’origine de la puissance de Rey de la pire des manières. Dans le VII, on nous avait fait comprendre que c’était la Force qui l’avait choisi. Et que n’importe quel individu pouvait en hériter quelque soit son passif. Au final il en n’est rien puisque c’est encore une histoire de gènes pour ne pas en dire davantage. C’est d’ailleurs au moment précis de cette révélation que j’ai définitivement décroché du film. Pour moi, Rey était intéressante justement car c’était selon Kylo, la « fille de personne ».

Et pour rester avec Rey, et également Kylo, j’ai trouvé que l’évolution de leurs personnages respectifs intéressante, et la finalité de la relation entre ces deux-là  logique. Avec une Dyade de la Force (pour reprendre le terme du film) qui prend tout son sens avec du recul. Je le redis mais je suis convaincu que leur confrontation aurait eu beaucoup plus d’impact si Kylo avait été le seul et unique homme à abattre à la place de Palpatine dans cet épisode.

Conclusion

Un gâchis intergalactique. Cette saga ne méritait pas une fin aussi peu audacieuse et de finir sur une note aussi amère. Même si je reconnais que conclure cette épopée en 2h20 de film n’est pas chose aisée. Mais le plus gros problème, ce n’est même pas le film en lui-même, c’est toute cette trilogie qui n’a quasiment aucun liant entre les films le constituant. On parle quand même de Star Wars bon sang comment on a pu en arriver là ?

Un Palpatine qui n’avait pas nécessité d’être là. Des personnages clés dans les anciens opus qui font ici office de figurants. Un scénario ultra convenu et sans surprise. Heureusement que pour rattraper tout ce bazar, il y a l’aspect visuel, la musique et les hommages envers la saga à travers certains personnages et décors.

Mais j’ai quand même envie de faire l’avocat d’Abrams qui a tenté comme il peut de recoller les morceaux qui se sont éparpillés avec le VIII. Même si au final j’aurais préféré que ce soit Johnson qui fasse cet épisode IX ne serait-ce que pour avoir un semblant de continuité.

Je pense que cinématographiquement parlant, il est temps de laisser Star Wars tranquille un moment.