[Fan Made] Des jeux recrées dans Dreams PS4 #1

C’était il y a 5 ans pendant l’E3 2015 que Dreams fut révélé pour la toute première fois. Le dernier projet en date de Media Molecule qui sort cette semaine le 14 Février 2020. Le même studio à qui l’on doit les jeux de plateforme LittleBigPlanet sortis sur les consoles PlayStation. Dreams est un jeu dit « bac à sable » qui comme son nom le suggère, permet de réaliser (littéralement) n’importe quel rêve vidéoludique ou autre. Des modèles de personnages, des décors, de la musique, et ce qui va nous intéresser ici, des jeux totalement originaux ou inspirés de sagas déjà connues du jeu vidéo.

Durant sa période Early Acces (bêta payante) qui touche à sa fin, de nombreux joueurs ont exprimé leur créativité sur Dreams. Et c’est l’objet de ce premier d’une série d’articles qui regroupera ma sélection des créations qui m’ont le plus tapé dans l’œil en attendant sa sortie officielle.

Metal Gear Solid HD RemakeBearly Regal

Final Fantasy VII Dreamakesosetsuken5360

Wildfirej_plusb

Starry NightTheOneironaut

Crash Return to the 10th Dimensionmilbox

P.T Demo Remakelewisc729

Dead Space thingRhodochrome

Space Wars Forcefightergauffreman

LittleBigPlanet A Welcoming BackTheTurtleKing514

The Last of Us Part II – PS1 Edition – Bearly Regal

Des préférences ? 😎

[Galerie] Consoles Fake (1/3) – PlayStation

Vous ne vous êtes jamais imaginé à quoi pourrait ressembler une future génération de consoles ? Que ce soit l’apparence de la machine, le design des manettes, ou même sur la manière de jouer  ?

Et bien sachez que j’ai un début de réponse pour vous. Avec ce premier d’une série de 3 articles qui regroupera ce qui m’a le plus tapé dans l’œil en termes de Consoles Fake imaginés par des fans avant leur sortie officielle. Et on commence par PlayStation et ses multiples déclinaisons de la PS4, PSP et même de la prochaine PS5.

À suivre au prochain, Xbox. Des préférences ? 🎮

[Avis] E3 2018 – Conférence PlayStation

Conférence vue en rediff à cause de l’heure trop tardive pour moi. Pas mauvaise mais loin d’être exceptionnelle. La faute d’abord à un rythme assez inégal surtout au début. Et un nouveau format de présentation à base de “changement de salle” assez déroutant et qui cassait la dynamique.

Le décor style « église » était assez original pour le coup, et j’ai plutôt apprécié les concerts acoustiques en guise d’introduction à la présentation de The Last of Us : Part 2 au tout début, et à celle d’une des plus grosses claques de cet E3 qu’était Ghost of Tsushima.

Ce show ne rendait pas non plus honneur aux exclusivités Sony qui elles, envoyaient du lourd. Même si la plupart des jeux présentés étaient déjà connus au moins de nom. À l’exception de Control. Une nouvelle licence développée par la même équipe derrière Quantum Break (2016) sur Xbox One, et Alan Wake (2010).

Maintenant que c’est dit, il est temps pour moi de pousser une grosse gueulante axée sur 3 points suite à cette conférence.

Death Stranding pour commencer. Alors autant j’ai beaucoup de respect pour Hideo Kojima et sur son travail sur la saga des Metal Gear Solid, autant là il commence sérieusement à m’ennuyer. Ça fait déjà 3 ans que son jeu a été dévoilé, et en 2018 il nous pond un autre trailer (pas mauvais au demeurant et avec de nouvelles têtes à ce casting 5 étoiles) pseudo-conceptuel dont personne comprend le sens à part lui.

C’était intéressant la première fois, ça passe encore à la seconde, mais au bout de la 3ème, ça serait pas mal d’expliquer en quoi consiste réellement le jeu non ? Et ce n’est pas le petit bout de gameplay (depuis le temps qu’on l’attendait) qui nous mettra davantage sur la piste. Et une date de sortie, même hypothétique, ça ne mange pas de pain non plus. Mais ce n’est pas le seul jeu dans ce cas.

Car il faut noter l’absence remarquée et inquiétante du remake de Final Fantasy 7 annoncé lui aussi en 2015, et dont on ne sait rien de plus à part ce que nous avait montré sa vidéo de Gameplay datant du PSX de la même année. Et sur le fait qu’il sera livré sous un format épisodique. Sincèrement je ne sais pas ce qu’ils mijotent avec cette licence et j’ignore leurs raisons, mais je trouve que c’est un manque de respect total envers leurs fans. Je ne serais même pas surpris qu’il sorte sur PlayStation 5 à ce rythme-là.

Et enfin je finirais avec The Last of Us: Part 2. Ayant fait l’objet d’une “double polémique” qui n’a pas lieu d’être. D’abord, on reproche au jeu d’être “trop violent”. Soit, mais dans ce cas, pourquoi le reprocher à lui et pas à la quantité infinitésimale de jeux, de films, livres et autres supports tout aussi violents voire plus ? Forcément quand ça touche aux Jeux Vidéos c’est tout de suite plus médiatisé qu’ailleurs. Hypocrisie quand tu nous tiens..

Certainement la tête que Ellie à dû tirer en lisant les réactions sur le net..

Et deuxièmement, j’ai vu beaucoup trop de monde s’offusquer sur l’orientation sexuelle de Ellie dans cet opus, suite à la scène ayant eu lieu dans le dernier trailer. Le truc c’est que d’une part, l’homosexualité dans les Jeux Vidéos, ça ne date pas d’hier (Life is Strange, Mass Effect, etc..). Et d’autre part, il serait peut-être temps pour ces gens-là d’accepter le fait que dans notre société, cela fasse partie de la réalité d’aujourd’hui. Si c’est le cas dans la vie de tous les jours, qu’est ce qui empêcherait les Jeux Vidéos d’en faire autant ?

Pour ma part, je salue le parti pris de Naughty Dog pour l’avoir fait dans un jeu de cette envergure. Et je suis convaincu que ça donnera bien plus de profondeur à un personnage féminin déjà bien badass.

À suivre, mon dernier avis sur le Digital Event de Nintendo.

[Avis] E3 2017 (6/7) – Sony : Sans pression

Ils nous avaient habitués à mieux, mais cette année Sony n’aura pas autant marqué les esprits que par le passé. La faute d’abord à l’absence remarquée de Shenmue III et Final Fantasy VII Remake, dévoilés pour la toute première fois à l’E3 2015 et déjà absents en 2016, et de The Last Of Us : Part II absent lui aussi cette année. J’imagine qu’ils doivent les garder sous le coude pour leur prochains événements à venir comme le PSX à la fin de l’année pour ne citer que lui.

Et sur la forme, c’était assez classique avec toutefois quelques effets de mise en scène et pyrotechniques. Même si la conférence s’est focalisé exclusivement sur les jeux et gardait un rythme assez soutenu. D’ailleurs les concernant, beaucoup d’entre eux étaient déjà connus comme Days Gone, God of War, Detroit et le Spiderman qui ont l’air très prometteurs. Mais deux ont été de réelles claques pour moi. Le Monster Hunter World et l’inattendu remake de Shadow of the Colossus avec le moteur graphique de The Last Guardian. Soit plus de 6 ans après sa version HD parue sur PS3 en 2011.

Par contre, carton rouge pour Sony concernant l’aspect Crossplay. Alors que la One, le PC et même la Switch peuvent partager leur serveurs pour jouer à Minecraft et Rocket League, Sony lui préfère rester à l’écart alors qu’ils ont justement tout a y gagner et que c’est certainement pas ce qui compromettrait leur place de leader sur cette génération avec leur 60 millions de PS4 vendues depuis sa sortie. Niveau fair-play, on repassera.

À suivre demain, mon ultime avis E3 sur le Nintendo Spotlight.

E3 2016 – Récap du show Playstation en vidéos

CkkY9upUoAAZB4p

14/06 – 3h00

God Of War

The Last Guardian (25 Octobre 2016)

Detroit : Become Human

Days Gone

Spider Man

Horizon Zero Dawn (1er Mars 2017)

Resident Evil 7

Death Stranding

Batman Arkham – VR

Farpoint – VR

Star Wars Battlefront X-Wing VR Mission

Here They Lie – VR

Final Fantasy XV – VR

Call Of Duty: Infinite Warfare (4 Novembre 2016)

Crash Bandicoot

Revoir la conférence Playstation de l’E3 2016