[Avis] State of Play du 02.06.2022

Durant la nuit du 2 au 3 Juin 2022 s’est tenu un State of Play de 30 min consacré majoritairement aux jeux tiers, et aussi à quelques grosses cartouches à venir sur PS4, PS5, PSVR et PC. Voici ce que j’en ai retenu à froid. 

Resident Evil 4 Remake (24/03/2023)

Déjà annoncé depuis un temps, on a enfin eu du concret pour le remake de l’incontournable RE4. Le jeu d’origine étant encore assez frais dans ma tête car fait il y a moins de 2 ans sur GameCube. En tout cas il y a l’air d’avoir une sacrée évolution autant visuelle qu’au niveau du gameplay. J’ai l’impression de voir un tout nouveau jeu, au point de presque me donner envie de le refaire sur une PS5 que je n’ai pas encore cherché à acquérir.

Horizon: Call of the Mountain

Mis à part quelques exceptions comme Half Life Alyx (que j’aimerais beaucoup voir débarquer ailleurs que sur PC), les jeux en Réalité Virtuelle ne sont pas réputés pour être des claques graphiques. Mais là, un gap a l’air d’être franchi avec ce spin-off Call of the Mountain à destination du PSVR2. Visuellement, je le trouve au même niveau que le premier Horizon sur PS4 qui mettait déjà la barre très haute en 2017. En revanche pour la date de sortie du titre et du casque VR, il faudra attendra encore un peu.

Stray (19/07/2022)

Il n’en est pas à sa première apparition, mais il m’intrigue toujours autant. Les jeux où l’on y incarne un chat ne sont pas légion, et encore moins dans une atmosphère aussi particulière. Et je salue le bon move de le rendre disponible sans frais supplémentaires aux futurs abonnés au PlayStation Plus Extra et Premium dès sa sortie en Juillet prochain.

The Callisto Protocol (02/12/2022)

En attendant de nouveaux visuels du remake du premier Dead Space (qui arrivera en 2023), sa suite spirituelle faite par les mêmes créateurs se montre à nouveau dans une ambiance horrifique dont eux seuls ont le secret. C’est angoissant, sanglant, oppressant, mais ça fait sacrément envie.

Street Fighter 6 (2023)

Jamais cette licence pionnière des jeux de combats n’aura aussi bien porté son nom. Puisqu’on est littéralement sur du combat de rue si j’en crois la principale nouveauté qu’est le mode Aventure permettant l’exploration de différents districts. Dont parmi eux un simili Times Square. Le style graphique évolue également avec un nouveau look pour les combattants emblématiques que sont Ryu et une Chun-Li très classe pour ne citer qu’eux. En espérant que le modèle économique sera beaucoup plus soft que son prédécesseur. Lui qui était sorti avec un contenu rachitique, et qui croulait par la suite sous les innombrables DLC et micro transactions.

Final Fantasy XVI (Été 2023)

Cela fait bien longtemps qu’un trailer JV ne m’avait pas fait autant d’effet. Avec une bande-son qui s’annonce déjà phénoménale. Un gameplay nerveux à échelle humaine et titanesque face aux Primordiaux. Une ambiance résolument mature. Et une direction artistique somptueuse qui n’a pas à rougir face à un certain Elden Ring. Tout semble bien parti pour faire oublier le FF XV au développement chaotique et qui aura énormément divisé. On en aura le cœur net l’année prochaine sur PS5.

Conclusion

Cet avant-goût d’un Summer Game Fest (imminent à l’heure où cet article est publié) était plutôt intéressant pour une fois. Rythmé et sans temps morts, il y en avait pour tous les goûts et même pour le PC où Sony gagne de plus en plus de terrain. Même si j’aurais aimé voir une présentation plus complète du PSVR2 en plus des jeux qui l’accompagneront. Ça sera certainement pour un autre show plus tard, avec le reste des gros jeux à venir d’ici la fin de l’année et 2023. L’année où je sauterai peut-être le pas pour la PS5.

[Avis] PlayStation Showcase 2021

Le 9 Septembre 2021 à 22h heure française s’est tenu le showcase annuel de Sony qui aura mis en lumière les futures grosses productions vidéoludiques à venir sur PS4 et surtout sur PS5. Voici ce que j’en ai retenu de ces 40 min en bien et en mal.

Project EVE

Annoncé pour la première fois il y a plus de 2 ans, le Beat’em all Coréen a confirmé son arrivée en occident, mais toujours sans date de sortie. En tout cas le jeu impressionne visuellement et me rappelle très fortement les Bayonetta et Devil May Cry par son gameplay, son esthétique, et sa dynamique. Ce qui n’est pas pour me déplaire.

Forspoken (Printemps 2022)

Du nouveau gameplay pour l’ex Project Athia de Square-Enix qui nous a montré ses sublimes environnements, sa modélisation impeccable des visages, et en a profité pour poser son contexte avec une héroïne « moderne » se retrouvant catapultée dans un monde fantastique qui lui a doté de pouvoirs spéciaux.

Alan Wake Remastered (5/10/2021)

Déjà officialisé quelques jours avant le showcase, ce Remaster du jeu de 2010 a montré du gameplay mettant en avant les évolutions visuelles. En ce qui me concerne je n’ai jamais touché à l’opus originel, mais il y a des chances que je le découvre via cette version. Le fait d’avoir fini récemment Control (et ses DLC) qui se passe dans le même univers, a égayé ma curiosité.

Grand Theft Auto V PS5 (Mars 2022)

Là j’ai beaucoup à dire, et pas en bien. C’est une annonce que je trouve triste dans le sens où la seule chose qui a l’air de motiver le studio Rockstar Games aujourd’hui, ce n’est plus de sortir des nouveaux jeux. Mais de recycler ses anciens jeux encore et encore jusqu’à l’usure. Et là le point de rupture est clairement atteint. J’en veux pour preuve le nombre de « pouces vers le bas » assez conséquent sur ce trailer (50k au moment où cet article est publié). Témoignant du ras le bol général des joueurs.

C’est quand même dingue de se dire qu’en 8 ans, le jeu est sorti 3 fois. D’abord sur PS3 en 2013, puis sur PS4 au bout de 2 ans, et l’année prochaine sur PS5. Pour rappel, sur l’unique génération de la PS2, on a eu 3 jeux GTA tous différents. D’ailleurs selon les récentes rumeurs, il se pourrait que ces derniers ressortent prochainement dans des versions remastérisées. Ça en devient fatiguant à force.

Alors oui ce n’est pas le seul jeu à être ressorti beaucoup de fois. Le record étant toujours détenu par Skyrim qui avec sa prochaine Anniversary Edition, aura lui aussi traversé 3 générations de consoles en 10 ans. Mais chez Bethesda à la différence de Rockstar, ils sortent beaucoup plus de jeux de leur côté. Je suis même certain qu’on verra The Elder Scrolls VI avant GTA VI à ce rythme…

D’autant plus que ce trailer ne montre absolument rien de neuf. Même en termes de visuel je ne ressens aucune évolution notable. Alors qu’à l’époque, le gap entre la version PS3 et PS4 était nettement visible. Et ne parlons même pas des mods PC qui sont déjà bien plus impressionnants que ce qui a été montré hier. C’est presque une régression à ce stade.

Et le plus « drôle » dans tout ça, c’est que cette future version se vendra certainement par camions. Je parierai même qu’il fera partie des meilleures ventes de la PS5 à terme. Faut dire qu’à ce jour, GTA V fait partie des jeux vidéos les plus vendus de l’histoire avec plus de 150 millions d’exemplaires à travers le monde. C’est déjà sidérant, mais ça n’a pas l’air de suffire à Rockstar et sa soif d’argent sans limites.

Marvel’s Wolverine

Alors que le showcase approchait doucement de sa fin, le logo PlayStation Studios s’illuminait pour ensuite laisser apparaître celui du studio Insomniac Games. Là on s’est dit que c’était enfin le moment pour Spider-Man. Sauf qu’à la surprise générale, c’est un jeu Wolverine qui serait dans les tuyaux. Dévoilé durant un teaser en CGI court et efficace, mais qui hélas ne montre rien de concret et sans aucune date de sortie. À mon avis, on ne le verra pas avant fin 2022 voire 2023…

Marvel’s Spider-Man 2 (2023)

Juste après le retour de Logan, Insomniac en rajoute une couche avec cette fois-ci le nouveau jeu de l’Homme Araignée. Suite directe de l’opus PS4 et de l’extension de Miles Morales avec qui Peter Parker partagera l’affiche dans ce second volet. Mais qui ne proposera pas de mode coop contrairement à ce que l’on  pourrait croire. Et malgré le fait qu’il sort dans bien (trop) longtemps, il sera très certainement mien sachant que j’avais beaucoup apprécié le précédent volet. D’autant plus que cet opus accueillera nôtre symbiote favori, j’ai nommé Venom.

Décidément, Insomniac Games portent très bien leur nom. Car ils ne doivent pas beaucoup dormir dans leurs studios quand on voit à quel rythme ils enchainent les grosses productions. Ce sont eux qui portent la PS5 sur leurs épaules actuellement.

God of War Ragnarok (2022)

Et enfin le showcase s’est terminé par l’annonce que tout le monde attendait. Le retour de Kratos dans les terres nordiques. Une suite qui si j’en crois un trailer riche en spoil, m’a l’air d’être dans la plus pure continuité du précédent opus. Par son univers qui intégrera enfin les 9 Royaumes. Ses personnages anciens comme nouveaux, avec notamment ce cher Atreus qui a l’air d’avoir autant grandi dans le jeu que son interprète dans la vraie vie. Sa technique toujours aussi impressionnante. Et son gameplay aussi bien à la hache qu’avec « l’autre arme ». Ayant adoré le 1er volet au point de l’avoir platiné, il ne fait aucun doute que Ragnarök sera mien lui aussi.

Conclusion

Je pense sincèrement que les dernières minutes consacrés aux 3 derniers jeux que je viens de citer ont « sauvé » un showcase assez inégal en termes de rythme. Avec un gros coup de mou au milieu de la présentation, et des jeux qui n’avaient pas forcément nécessité d’être là. Comme Rainbow Six Extraction et Deathloop qui sortent dans quelques jours et dont on a déjà suffisamment entendu parler. Et l’intro avec la pub de la PS5 qui ne sert à rien à part gratter des minutes de présentation.

Ceci dit la plupart des jeux présentés à défaut d’être surprenants, sont alléchants et commencent enfin à raviver mon intérêt pour une PS5 que je ne possède toujours pas à ce jour. Et le fait que la plupart d’entre eux sortiront l’an prochain augure une année 2022 assez folle vidéoludiquement parlant. En revanche, va falloir sérieusement se calmer sur les Remakes et Remasters à l’avenir. Ça commence à faire vraiment beaucoup sur une génération qui n’a même pas encore un an.