[Avis] Gamescom 2020 – Opening Night Live

Le 27 Août à 20h heure française s’est tenue la cérémonie d’ouverture de l’édition digitale de la Gamescom 2020, présentée par Geoff Keighley et d’autres intervenants. Je ne vais pas revenir sur tous les jeux présentés mais voici ce que j’ai retenu de ces deux (longues) heures de show.

Les jeux qui m’ont fait de l’œil

Unknown 9: Awakening

Le genre de jeu dont je regrette l’absence de gameplay, mais qui m’intéresse par son univers mettant en scène Haroona, une jeune indienne en proie à des visions de sa propre mort, et qui par ce pouvoir peut accéder à la dimension « Revers » et ainsi manipuler la matière. Univers que l’on retrouvera à la fois dans un roman, des podcasts, un comics et des histoires interactives sur le site du jeu.

Crash Bandicoot 4: It’s About Time (2/10/2020)

L’un des dernières exclues PS4 avant la next-gen s’est montrée à nouveau. D’abord à travers une intro humoristique où l’on voit la mascotte masquée (COVID oblige) de Crash se balader dans les rues de Cologne jusqu’à atteindre le Koelnmesse de la Gamescom complètement vide. Puis à travers les niveaux « flashback » inspirés des niveaux bonus des anciens jeux Crash et qui s’annoncent retors.

Surgeon Simulator 2 (27/08/2020)

Autant la présence de ce nouvel opus n’est pas étonnante sachant qu’il sortait le jour même du show. Autant voir le Doc lui-même de Retour vers le Futur introduire le jeu, c’était surprenant. Même si ce n’est pas le premier nom qui me serait venu en tête en pensant à ce jeu. En tout cas cette suite qui cette fois intégrera la coop promet des opérations chirurgicales « mémorables ».

Twelve Minutes

Titre qui m’avait interpelé lors de son annonce à l’E3 2019 par son principe reposant sur une boucle temporelle de 12 minutes où tout peut arriver, il revient pour nous présenter son casting vocal de haute volée. Avec Daisy Ridley, William Dafoe et James McAvoy, rien que ça.

Ratchet & Clank: Rift Apart

Toujours aussi impressionnant visuellement même si c’est quasiment la même séquence de gameplay qu’était montrée durant le show PS5. On apprend aussi qu’il devrait sortir dans une période proche du lancement de ladite machine.

Autres jeux

Pour le reste, je suis étonné qu’on en soit encore à montrer des artworks pour présenter un jeu comme ce fus le cas pour Dragon Age 4. The Walking Dead : Bridge Constructor qui sort de nulle part. L’intégralité des films Star Wars qui sera adaptée dans LEGO Star Wars : The Skywalker Saga. Ou encore la saga Medal of Honor qui met un terme à 8 ans d’absence avec l’opus Above and Beyond, intégralement en Réalité Virtuelle.

Conclusion

C’était long, bien trop long pour ce qu’il y avait à montrer. La faute à un rythme mal géré avec des présentations inutilement longues comme pour WoW : Shadowlands. Des trailers / gameplays entrecoupés de pubs et de séquences avec les streamers / influenceurs dont je remets en doute l’objectivité. Sans parler des sessions de Q&A interminables entre Geoff et les devs.

Pourtant ce ne sont pas les jeux intéressants qui manquaient. Même si globalement ce n’est pas l’originalité qui primait parmi ceux présentés. Pas de quoi me faire pousser à la next-gen pour l’instant. Voilà qui met donc fin à ce Summer Game Fest très inégal dans sa globalité. Vivement le retour des shows à l’ancienne mieux rythmés et des conventions physiques.

Une réflexion sur “[Avis] Gamescom 2020 – Opening Night Live

  1. Pingback: [Actu] Le récap jeux vidéos : semaine 35 (24/08 – 30/08) | Blog de Nindo64

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.