[Cinéma] Critique – Sonic 2, le film

Suite directe d’un des derniers blockbusters avant que la crise sanitaire fasse son effet début 2020, voici mon avis sur le film Sonic 2 sorti le 30 Mars 2022 chez nous.

Un film pour les fans et les plus jeunes

Pour ma part, j’ai passé un bon moment devant ce Sonic 2. Pourtant, je trouve qu’il se situe entre deux chaises. Si on le prend en tant que pur produit Sonic, alors il coche toutes les cases en termes de fanservice, easter-egg (man) et remplit très bien son rôle de divertissement. Mais si on le prend en tant que film en faisant abstraction de tout ce qui touche au hérisson bleu, là c’est très imparfait.

En termes d’effets visuels pour commencer, je l’ai trouvé très inégal. Certains passent plutôt bien comme les scènes de baston entre les deux rivaux, et l’affrontement contre le boss final. D’autres sont carrément datés comme la séquence de l’avalanche, et me font croire que 2 ans avec une crise sanitaire au beau milieu, et un budget plus conséquent, n’ont pas été suffisants. Globalement, j’ai trouvé le premier film plus impressionnant. Sans oublier que c’était dans ce même film que Sonic avait totalement changé d’apparence pour le bien commun.

Autre point qui m’a posé problème, c’est son humour toujours aussi enfantin voire débile. Ça m’avait déjà un peu sorti du premier film et ici c’est pareil ou presque. Là c’est sûr, on est bien face à une série de films autant destinés aux plus jeunes qu’aux fans du hérisson. Certes c’est pertinent si on se place du côté des producteurs pour toucher un public aussi large que possible. Mais le problème, c’est qu’on ne sait plus à qui s’adresse réellement ce film. J’espère quand même que cette version adolescente de Sonic finira par mûrir à un moment ou un autre.

Sonic Heroes

Concernant les « nouveaux venus », le film introduit d’abord Knuckles. Venu tout droit du jeu Sonic 3 sur Megadrive, et qui pour moi est le meilleur personnage du film. Tête brulée mais brave, faisant parler ses poings avant sa tête, j’ai beaucoup apprécié son histoire et les différents échanges plus ou moins musclés face à un Sonic qui a enfin un rival à sa hauteur. D’ailleurs une série centrée sur cet échidné est en chantiers.

L’autre personnage ô combien important dans l’univers de Sonic est Tails. Le meilleur ami du hérisson et son fidèle acolyte depuis le second opus sur Megadrive. Tous deux forment une bonne paire et leur amitié crève l’écran. Lui aussi aura droit à ses propres aventures mais sous la forme d’un film cette fois.

Quant à Sonic lui-même, mis à part ses gamineries évoquées plus haut, ça reste un plaisir de le voir filer à toute allure sous un déluge d’effets spéciaux qui atteint son paroxysme lors d’une certaine transformation finale. Et encore merci à la Paramount d’avoir opté pour un design plus fidèle aux jeux d’origine. Nul doute que si le Sonic humanoïde avait été conservé, non seulement l’accueil aurait été plus hostile, mais surtout ces deux films n’auraient pas été les plus gros succès du box-office pour une adaptation vidéoludique.

Il en reste encore un que je me dois d’évoquer et apparaissant à la toute fin. Pour moi c’est à moitié une surprise dans le sens où ça me paraissait inenvisageable de faire une série de films sur Sonic sans inclure un des personnages les plus populaires de la licence. Reste à voir comment ils vont l’intégrer dans le scénario parce que dans le jeu où il apparait pour la toute première fois, le contexte est très sérieux voire dramatique. Et vu le ton des derniers films, j’ai peur que ça édulcore le tout.

Distribution

Concernant le casting, j’ai trouvé l‘Eggman de Jim Carrey meilleur que dans le film précédent. D’abord par son look plus proche des jeux vidéos avec sa tête d’œuf son crane rasé, sa veste rouge, et sa moustache hors normes si caractéristique. Et aussi par le fait qu’il demeure bien plus menaçant car il n’est plus un danger uniquement pour Sonic, mais pour le monde entier. J’apprécie toujours autant son jeu d’acteur et son sarcasme permanent. On sent qu’il s’éclate dans le rôle et ça fait plaisir à voir.

Ceci dit, l’acteur a annoncé récemment qu’il comptait se retirer prochainement de l’industrie cinématographique. Ce n’est donc par certain qu’on le revoie en tant qu’Eggman dans un prochain film Sonic.

Pour les autres personnages humains, leur présence est loin d’être indispensable. À l’exception de Tom et sa petite amie qui sont un peu plus en retrait. La scène de mariage à part en tant que ressort comique et pour son plot twist, n’a que peu d’intérêt en plus d’être longue pour rien. Dans la même veine, j’inclus aussi la scène en Sibérie qui tente de reproduire en moins bien la séquence du chalet dans le premier film. Sans tout ça, le film aurait gagné 30 min au compteur.

Tout comme le 1er film, je l’ai vu en VO. Ce qui m’aura fait apprécier la bonne performance d’Idris Elba en tant que Knuckles, et retrouver Colleen O’Shaughnessey qui est la voix régulière de Tails depuis 2014 dans les jeux Sonic.

Conclusion

Est-ce une meilleure suite ? Oui et non car tout dépend de quel côté on se place. Si on est fan de la licence ou si on est gosse, tous les ingrédients sont là pour que chacun ait de quoi manger. Avec les très nombreuses références et hommages aux jeux, comics et autres supports. Le plus bel exemple étant l’affiche du film qui reprend trait pour trait celle du jeu Sonic 2. Et cette touche de légèreté et un humour qui ne me parle pas personnellement, mais que les plus petits apprécieront. À date, c’est certainement une des adaptations de JV au cinéma les plus respectueuses du média.

Hélas le film est très loin d’être parfait avec des facilités scénaristiques en veux-tu en voilà. Et un casting « humain » inintéressant à l’exception des proches de Sonic et d’Eggman. Là où le premier film tentait des choses, ici la prise de risques est quasi inexistante. En espérant que le prochain s’élèvera un peu plus.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.