[Reportage] Toulouse Game Show 2022

Du 26 au 27 Novembre 2022 s’est tenue la 14ème édition du Toulouse Game Show, et la seconde d’affilée au sein du MEETT. Voici mon compte-rendu de mon premier salon dans la ville rose.

Un salon flambant neuf et d’une grande envergure

Durant plusieurs années jusqu’en 2019, le TGS (à ne pas confondre avec le salon japonais Tokyo Game Show) prenait place dans l’ancien parc des expositions situé sur l’île du Ramier en plein centre-ville de Toulouse. Un lieu qui d’après les témoignages que j’ai pu recueillir, était de moins en moins adapté à accueillir ce genre d’évènements. Ce parc finira par être détruit en 2020 pour être remplacé par le MEETT (contraction de « Meet Toulouse ») bien plus au nord et inauguré à la rentrée 2021. Soit peu de temps avant la reprise du TGS la même année.

J’ai été agréablement surpris par l’immensité du parc. Près de 70 000 m² en comptant l’aire extérieure dont 40 000 m² de surface couverte au sein d’un bâtiment long de plus de 500 m. Ce qui fait que ce TGS se place parmi les plus grands salons français dédié à la pop-culture que j’ai pu visiter juste derrière Japan Expo Paris et ses 125 000 m². Une taille qui de mon point de vue, a été bien répartie. Il y avait de quoi faire en matière de stands, de scènes, d’animations, d’invités, et de décors. Même si par endroits j’ai trouvé que c’était un peu mélangé mais j’y reviendrais.

Les Halls

Bien que techniquement le bâtiment constitue un hall à lui tout seul, pour le TGS il aura été subdivisé en plusieurs halls / zones constituant chacun un thème et identifiables en levant simplement la tête. Photos à l’appui, je vais décrire ce que j’ai pu y repérer de manière non exhaustive.

Hall 1 – Scène principale 🎤

Pas grand chose à dire sur le premier hall si ce n’est qu’on y trouve la scène principale où se produit de multiples spectacles, shows cosplay, et concerts symphoniques comme celui des Jedi constituant l’Orchestre Opus 31 qui performaient des musiques de la saga Stars Wars.

Hall 2 – Jeux Vidéo 🕹

L’espace « gaming » du salon. Où j’aurais un peu traîné du côté de chez NintendoSunshine qui proposait du jeu libre, et des tournois organisés par  Nintend’Oz.

Et la scène JV étant régulièrement occupée par Dina sur Just Dance 2023 qui venait tout juste de sortir.

Hall 3 – Pop Culture 📺

Le premier hall à l’appellation « pop culture » où on y trouvait entre-autres une petite expo très chouette sur le dessin animé « Il était une fois l’espace ». Dont le long métrage « La revanche des humanoïdes » comprenant les six derniers épisodes de la série, a été remastérisé en 4K.

Le coin retrogaming de Nostalgie Du Geek.

J’ai aussi repéré dans ce hall, le Bibendum Chamallow de SOS Fantômes, ainsi qu’un Pikachu et un Mario gonflable juste en face du hall JV.

Le décor Star Wars de SCIFI Team 34

Et juste à côté, le petit décor Naruto réalisé par les mêmes du dessus et qui est un de mes favoris du hall. Après toutes ces années, Nindo a enfin mis les pieds à Konoha. ⛩

Hall 4 – Pop Culture² 🃏

La scène animation avec ses multiples blind-tests, conférences, et Burger Quizz avec entre-autres Bernard Minet qui s’est joint à la partie le Dimanche. Sauf que les divers couacs sonores de ce jour-là qui m’ont contraint à m’en éloigner de peur de devenir sourd.

Un impressionnant décor d’Alice aux Pays des Merveilles avec le Chat du Cheshire qui ne m’aura pas hypnotisé pour cette fois.

Hall 5 – Pop Culture³ 🎭

Troisième et dernier hall pop-culture que j’appellerais le « hall cosplay ». Car c’est là qu’étaient regroupés les différentes assos comme @Cosplaysharing.fr, et les cosplayeurs de manière générale quand ils n’étaient pas en shooting photo à l’extérieur.

Les  costumes réalisés par Occitanie Cosplay avec le trône (pas si vacant) du Roi Thorin.

Et un Batman Steampunk et autres créations par Auklair.

Hall 6 – Japon & Manga 🏯

Un hall dont j’ai particulièrement apprécié l’agencement et le contenu représentant tout ce qui touche de près ou de loin à la culture du pays du Soleil levant (le tout illustré par un beau soleil couchant traversant le hall). Le meilleur exemple étant l’espace Méga Matsuri qui nous plonge dans l’ambiance des fêtes traditionnelles japonaises avec boissons, nourritures et bien plus encore.

Des arts martiaux avec le Goshin Taï Jutsu. Une discipline s’inspirant du Karaté, de l’Aikido et du Judo. Et une boutique de bols par Doki Pottery. 🏺

Des étudiants et étudiantes de l’EIMA (École Internationale du Manga et de l’Animation) en pleine démonstration live de leurs talents. Parmi eux, @pi_too_, @laetisansfin, et @laurent_ben qui dessinaient tous sur une même fresque durant les deux jours. Hélas je n’ai pas pu voir le résultat final.

Un pont japonais me rappelant celui du Jardin Japonais dans Toulouse même.

Et un sublime décor d’un temple de Saint Seiya. 🏛

Hall 7 – Cinéma & SF

Le hall que j’ai préféré. Avec ici un espace MEN IN BLACK France qui exposait la Ford des films.

Une autre Ford mais volante (du moins dans le film) cette fois, la fameuse Anglia bleue du père Weasley vue dans les Harry Potter et exposée par Have you seen this Car?

Décidément il y a eu pas mal de belles voitures d’exposées dans ce hall. Cette fois-ci la Camaro 2010 de Bumblebee Transformers mais qui ne s’est pas métamorphosée sous mes yeux à mon grand regret.

Ce que je considère comme étant la meilleure expo de tout le salon, le musée Stargate par Atlante Props avec comme pièce maîtresse l’animatronique de Thor. Celui d’origine prêté par les studios de production de la saga pour l’occasion. 👽

Hall 7 – Mezzanine Restauration 🍽

La principale zone de catering située dans les hauteurs du hall et donnant une vue imprenable sur la convention. Pour précision, la photo a été prise à l’ouverture car dès midi, c’était noir de monde. Ce qui m’amène à dire qu’en termes de bouffe le choix était très varié à TGS. Qu’il s’agisse de cuisine asiatique, sandwichs, ou autres fast-food, les restaurants étaient très nombreux et répartis un peu partout dedans et dehors.

Je regrette toutefois le peu de poubelles mis à disposition dans le secteur. Ainsi que le manque de bancs obligeant la très grande majorité des visiteurs à s’asseoir par terre, ou d’aller jusqu’à l’amphithéâtre pour avoir des places assises. D’ailleurs parlons-en.

Amphithéâtre

En son sein, j’aurais d’abord assisté à la session de questions / réponses le Samedi avec le duo de rappeurs toulousains Bigflo & Oli. Très intéressante et assez drôle par moments. J’ai même filmé un extrait racontant une anecdote entre eux et Tom Felton. L’acteur ayant incarné Drago Malefoy dans les films Harry Potter pour ne citer que ce rôle. Et qui avait déjà honoré le TGS de sa présence lors d’éditions passées.

Cette conférence aura rameuté pas mal de monde et de fans dans l’assemblée. Mais pas autant que ce qui va suivre.

Le Dimanche midi, ce fut le show cosplay / comédie musicale par Eventshella. Un beau spectacle très chantant et prenant place à l’époque de la révolution Russe.

Ce spectacle s’était déroulé en deux parties. Avant et après un des évènements majeurs du salon qu’était l’E2C – Europa Cosplay Cup. Et justifiant à lui seul le fait que l’amphithéâtre soit comble. Un tout nouveau concours cosplay européen crée par le TGS et l’asso  France Cosplay (organisatrice de la CFC). Qui aura vu défiler 12 cosplayers du continent, et remporté par la française LeelooKris.

Très honnêtement, même si je ne remets pas en cause le niveau des participants et toute l’organisation que ça aura nécessité en coulisses, ce n’est pas le show cosplay qui m’aura le plus marqué cette année en termes de costumes et prestations. Mais j’ai quand même mes préférences filmées par pierre DreamCosMod.

Norvège 🇳🇴 : Fata Morgana Cosplay – Cléopâtre

Espagne 🇪🇸 (choix du public) : @lunedarkwolf Kerrigan

France 🇫🇷 (1ère place) : LeelooKris – Big Sister

Artistes

Une fois de plus, j’ai pu contempler et acheter certaines créations d’artistes talentueux dans une convention. Même si le cas de TGS est un peu particulier car au lieu d’être tous regroupés dans un même secteur, leurs stands étaient éparpillés un peu partout dans les halls. J’imagine que l’idée était de les regrouper selon les thématiques vues plus haut mais je trouve au contraire que ça ne leur rend pas tant service en termes de visibilité.

Heureusement que le plan du salon était suffisamment clair pour savoir qui trouver et où le trouver. Et pour être tout à fait transparent, ça m’a beaucoup aidé pour la rédaction de ce reportage.

Les peintures de poissons « Koi » sur bois par @artkabe 🐠

Les bougies de L’échoppe de L’imaginaire 🕯

Les dessins de @okuzen_drawing 🖋

Les dessins de Fukira no Pixel 🎨

Les gravures et figurines en bois par PopCut 🗿

De la décoration murale mangas, JV, comics par Lartser 13

Des sabres laser sur mesure par Mon sabre laser

Cosplays

De mon côté, 2022 fut très riche en termes de découvertes et de retrouvailles dans ce domaine. Et je suis content de clore cette année cosplay avec cette belle galerie de celles et ceux que j’ai pu immortaliser au TGS.

Wonder Woman : Lisa Psychos’play & Charlie Morningstar : Keito Cosplay

Monster Hunter : Kisume Cosplay & Triss : FireDaxx

Spartan : Nayoa Création (costume par Archonos Cosplay) – Guts² : @lara_ckraft

Eula (au pluriel) : Kitty Dotsie Cosplay & Cie

Gamora : @hyunagirliciious  – Sirius Black : @goku_cos

Deadpool : @sampool_cosplay_fr & Neytiri : @hyunagirliciious – John Wick : @ayato_cosplay

Deathknight :Dragoon Cos’

Stormtrooper X Naruto : @rasensky_cosplay – Zelda : @tironne_art

Ces chers Télétubbies

Et le meilleur pour la fin, un incroyable rassemblement de cosplays de l’univers Marvel avec le Black Panther @captaininfinity153 en figure de proue. Malheureusement je l’ai raté, mais Patatitphoto a pu en faire un beau cliché.

Pactole

Mon pactole de ce TGS se résume à un poster de Pokémon Épée & Bouclier récupéré dans la zone Nintendo. Une planche de @artkabe. Les figurines de Link, Samus et Sonic de PopCut. Un verre d’Au dragon qui fume – Bar geek. Et mon badge presse fourni par le staff que je remercie au passage.

Conclusion

Le jardin japonais de Toulouse

Je ne pouvais pas mieux finir cette année de conventions que par ce Toulouse Game Show 2022 que j’aurais beaucoup apprécié et bien adapté au MEETT. Peut-être que mon ressenti aurait été différent si je l’avais connu dans son ancien emplacement. Mais en l’état, c’est un très bon salon qui de mon point de vue s’en est bien sorti en termes d’organisation. Et qui m’aura marqué par ses décors, ses expos, ses artistes, ses cosplays, et son ambiance.

Ce fut mon premier, et certainement pas mon dernier passage en ces lieux. Et je garderai un œil sur les autres itérations du TGS à venir en 2023 dont celle à Montpellier en Mars et le Springbreak en Mai. Comme toujours, merci à ceux avec qui j’ai passé du temps et qui se reconnaîtront ! ✌

Vous pourrez retrouver l’intégralité de mes photos sur mon album photo Facebook.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.