SSB. Wii U et 3DS : Résumé de la Présentation finale

SmashFinale

L’ultime Nintendo Direct consacré à Super Smash Bros. for Wii U & 3DS a mis l’accent sur les 3 derniers personnages à rejoindre ce casting déjà prestigieux. Cloud Strife de Final Fantasy VII déjà présenté lors du précédent Nintendo Direct du 12 Novembre. Corrin de Fire Emblem Fates déjà sorti au Japon sur 3DS mais pas encore en Europe. Et enfin la sorcière Bayonetta qui avait fait un retour remarqué sur Wii U avec son 2ème opus.

Corrin

Afin de promouvoir l’opus Fates, il a été décidé d’intégrer le 6ème personnage de la série Fire Emblem (autant que les Pokemon) à rejoindre le rooster. On a affaire à un(e) épéiste assez atypique se distinguant des autres combattants par la grande portée de ses coups d’estoc, sa capacité de littéralement « clouer au sol » ses adversaires, et sa métamorphose plus ou moins partielle en dragon selon le besoin de ses attaques.

2 nouvelles musiques issues de l’opus Fates seront écoutables mais aucun nouveau stage ne l’accompagnera (détail qui fait de ce perso le moins cher des 3). Le tout sera disponible au téléchargement en Février 2016.

Prix : 4,99€ à l’unité et 5,99€ sur Wii U & 3DS

Illustration / Yusuke Kozaki

Cloud Strife

Déjà disponible au téléchargement à l’heure où j’écris ces lignes, Cloud a la particularité d’avoir une aura de « dépassement », qui se remplira soit manuellement, soit au fil des coups portés et reçus. Cela améliorera ses aptitudes en lui procurant une plus grande puissance d’éjection et des attaques plus dévastatrices. Un système qui rappelle un peu la jauge de K.O de Little Mac mais sans le coup de grâce.

Il ramène avec lui le stage de Midgard (et sa musique) avec des Materias dinvocations à la clé, faisant apparaître des divinités modifiant radicalement le comportement du terrain. Ce qui pourra être fatal pour les moins prudents.

Prix : 5,99€ à l’unité et 6,99€ sur Wii U & 3DS

Illustration / Tetsuya Nomura (SQUARE ENIX)

 

Bayonetta

Le bouquet final de cette présentation, et qui par l’occasion ravira les amateurs de combos. Car Bayonetta en est la meilleure représentatrice dans ce jeu tout comme dans l’opus originel, à l’aise au sol comme dans les airs. Combos qu’elle peut aussi finir par une salve de tirs avec ses flingues fétiches.

Ses attaques smash feront appel à des incantations démon sortis tout droit d’une autre dimension, aussi dévastateurs que leur taille est grande. Au déla des combos, elle se différencie des autres protagonistes par sa capacité unique à ralentir le temps d’un ou plusieurs combattants grâce à son sort d’envoûtement.

Son stage dédié est Umbra Clock Tower. Un terrain plat inspiré de la séquence d’intro du premier opus, où quelques créatures célestes seront de passage de temps à autre une fois passé la zone du purgatoire.Les musiques les plus populaires des 2 épisodes seront de la partie.

Elle et Cloud sont issus du vote de popularité des fans visant à désigner le prochain newcomer. Et il se trouve que la sorcière était la #1 aux USA. Tout comme Corrin, Bayonetta sera jouable en Février 2016.

Prix : 5,99€ à l’unité et 6,99€ sur Wii U & 3DS

Illustration / Eiji Funahashi (PlatinumGames)

Costumes

Parmi les derniers accoutrements disponibles pour les Miis, on retrouvera les chapeaux Chocobo (Final Fantasy), Knuckles (Sonic) ou encore la tenue Geno (Super Mario RPG).

Prix : 0,79€ à l’unité et 1,10€ sur Wii U & 3DS

D’autres costumes seront disponibles en Février 2016 dont Ashley (WarioWare), une Armure Bionique, une tenue de Gil (The Tower of Druaga), Tails et Knuckles (Sonic), et Takamaru (Nazo no Murasame-jo).

Amiibos

R.O.B, Roy et Ryu seront en stock dès le 18 Mars 2016. Pour Corrin, Cloud et Bayonetta, ils auront aussi leur propre Amiibo mais aucune date de sortie annoncée à l’heure actuelle.

 

Si on cumule l’intégralité des contenus téléchargeables avec ceux déjà présents dans le jeu, on arrive à un total de 58 combattants, 84 stages pour les 2 versions, 99 tenues et presque autant de couvre-chefs, 743 trophées sur Wii U et 707 sur 3DS, et 507 musiques. Colossal…

Revoir le Smash Bros Direct

Davantage de visuels sur le site officiel

Conclusion

La conférence en elle même était loin d’être exceptionnelle pour ma part. Et ce, malgré le regain d’intérêt avec l’annonce finale de Bayonetta. Le énième perso de Fire Emblem ne m’emballait pas plus que ça et on avait déjà aperçu Cloud le mois dernier. D’autant plus que les tarifs sont toujours aussi abusifs. Désolé mais 5 à 7€ le perso + le stage c’est trop cher. J’ose même pas imaginer le prix du jeu avec tous les DLC, ca doit avoisiner sans effort la centaine d’euros… Autant la politique de DLC de Mario Kart 8 était relativement correcte (16 circuits + persos pour 12€), autant pour Smash Bros on a l’impression de se faire enfiler.

Néanmoins, je salue le travail monstre que Sakurai et son équipe a apporté sur ces persos, leur illustrations, leur stages, et surtout, d’avoir pondu le plus grand crossover vidéoludique de tous les temps. Voir autant d’icônes du média et issus de licences extérieures à Nintendo rassemblées aussi brillamment, je pense qu’aucun autre jeu vidéo ne pourra réitérer un tel exploit à l’avenir, à part peut être un autre Smash Bros qui sait. À Nintendo, Sora, Namco Bandai, Square Enix, Platinium Games et tous ceux qui ont rendu ce rêve de gosse possible, MERCI !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s