[Rétrospective] 10 ans de Japan Expo

Cette 19ème édition de la Japan Expo qui s’annonce, sera un peu spéciale pour moi. Car elle marquera ma 10ème visite d’affilée à ce qui était à l’époque, la toute première convention où je mettais les pieds. Aventure qui débuta en Juillet 2009, et qui m’aura marqué à tout jamais.

À occasion exceptionnelle, article exceptionnel donc. Voici ma rétrospective de mes moments forts vécus lors de mes multiples venues ces dernières années. Et ceux qui me suivent depuis très longtemps savent que bien avant de lancer ce WordPress, j’écrivais déjà des articles Reportages sur mes précédentes éditions sur mon ancien Skyblog.

Japan Expo 2009

Je m’en souviens comme si c’était hier. Peu avant l’événement, un ami que je n’avais pas revu depuis plusieurs années m’avait proposé de le revoir à cette convention que je ne connaissais que de nom. Bien évidemment j’accepte et me rend donc au Parc des Expositions de Villepinte à 1h de train de chez moi. Et une fois sur les lieux, le déclic..

Une de mes premières impressions fut l’étonnement. Voir autant de personnes de tous âges réunis dans un si grand complexe et partageant les mêmes passions (animes / mangas, jeux vidéos) que moi, je trouvais ça génial. Ce fut la toute première fois que je voyais du Cosplay. Pratique que je n’ai jamais cessé d’admirer à défaut d’en pratiquer. Puis l’ambiance était ultra festive et chaleureuse, avec des produits dérivés sur tout et partout, la découverte des « free hugs » et j’en passe. Je me sentais comme chez moi.

Mon enthousiasme déjà palpable atteindra son apogée au moment où je retrouve d’abord ce fameux ami, puis les 4 restants dans la foulée et non sans difficulté. Faut dire que le Parc des Expos est un grand complexe. Hélas, je n’ai plus aucune photo de cette époque pour en témoigner et je ne peux donc que m’appuyer sur les vagues, mais bons souvenirs que j’en ai gardé.

Par contre une chose que j’aurais préféré oublier, c’était le retour de la convention qui était pour ma part chaotique. Entre ma batterie qui m’avait lâché en sortant du parc, les problèmes de RER, et moi qui me trompe de ligne pour rentrer chez moi, c’était la totale. Et j’étais dans l’impossibilité de prévenir ma famille de l’heure à laquelle je devais rentrer. Au final, j’ai dû mettre au moins 2h pour rentrer chez moi. Ce soir-là, j’ai bien cru que cette première Japan serait la dernière..

 

Japan Expo 2010

Malgré les déboires de l’année passée, j’ai finalement récidivé avec les mêmes acolytes pour l’édition 2010  dont j’ai de très vagues souvenirs, à une (mauvaise) exception près. Sur place j’avais constaté avec tristesse, l’absence de la carte mémoire qui m’aurait  dû permettre d’enregistrer des photos dans mon appareil photo numérique (je n’avais pas encore de Smartphone à l’époque). Je n’ai donc pu prendre aucune photo cette année-là.

Anecdote vestimentaire. C’est à cette édition que j’ai ramené pour la toute première fois, ma sempiternelle veste (celle que je porte dans les photos qui suivront)offerte par ma mère qui l’avait obtenue d’une collègue. Et j’ai appris beaucoup plus tard que ça provenait non pas d’un manga comme j’aurais pu croire, mais d’un jeu vidéo. Le personnage représenté était Seishiro Kuki du jeu Samurai Showdon. Une ancienne série de jeu de combat datant de la première PlayStation. Depuis, je la ramène systématiquement chaque année (voir photos ci-dessous).

 

Japan Expo 2011

3ème round avec des photos cette fois,et à quelques jours des résultats du BAC que j’ai passé à l’époque. Cette édition avait donné lieu à mon tout premier reportage écrit de la convention sur mon ex-Skyblog. D’ailleurs je me suis amusé à relire les articles en question et je me rends compte à quel point ma manière d’écrire à méchamment évolué depuis. Et c’est aussi au même moment que j’avais créé ma page Facebook qui fête cette année ses 7 ans d’existence.

Parmi ce qui m’avait marqué, l’aménagement des stands de la saga The Legend of Zelda à l’occasion des 25 ans de la série, et de SEGA pour les 20 ans du hérisson bleu. Avec une impressionnante sculpture de glace à son effigie.

Concernant mes activités, j’avais pu prendre en main certains jeux sur une Nintendo 3DS que je n’avais pas encore, qu’étaient Ocarina of Time 3D, Super Mario 3D Land et Mario Kart 7. Ainsi que Sonic Generations sur Xbox 360.

 

Japan Expo 2012

L’année 2012 fut marquée par les 10 ans de l’anime Naruto par les Studios Pierrot à l’époque.

Toute une zone fut spécialement aménagée pour l’occasion avec des story-boards et des posters retraçant l’évolution de l’adaptation en anime et en jeux vidéos, ainsi que des goodies tels que des DVD, Films et figurines parfois à taille humaine.

Mon coup de cœur se porta sur un Kyubi / Kurama grandeur nature, enfermé en cage avec la mention « Ne pas rentrer, renard dangereux ! ».

Comme activités, je m’étais d’abord essayé à mon tout premier tournoi qui portait sur Mario Kart 7 mais sans pouvoir accéder jusqu’aux phases finales hélas. Puis j’ai pu tester New Super Mario Bros 2 sur 3DS.

 

Japan Expo 2013

Cette année-là, j’étais accompagné par 7 de mes comparses. Encore aujourd’hui je n’ai pas réussi à faire mieux. Pourtant la journée avait assez mal commencée.

Sans m’en rendre compte, j’avais pris la mauvaise file d’attente et je ne l’ai réalisé qu’à l’entrée principale lorsqu’on m’a conseillé d’aller dans un autre hangar pour refaire une autre queue et enfin payer le billet sur place. Une « double queue » qui m’avait fait perdre 1h dans le salon. Et comme un malheur n’arrive jamais seul, j’avais loupé de peu la doubleuse Japonaise de Naruto, Junko Takeuchi.

Mes jeux Wii U testés furent Donkey Kong Country : Tropical Freeze (ressorti récemment sur Switch et que je recommande chaudement), Super Mario 3D World et Sonic Lost World.

 

Japan Expo 2014

La 1ère Japex que j’ai faite sur au moins 2 jours au lieu d’un seul autrefois. Mais que j’ai été contraint de faire seul le 1er car j’étais dans l’impossibilité de joindre mes amis déjà sur place à cause des problèmes de réseau du salon.  Mais paradoxalement, ce fut l’édition où j’aurais effectué le plus d’activités. Que ce soit pour les tournois auxquels j’ai participé et autres conférences auxquelles j’ai pu assister.

J’avais participé à 3 tournois. D’abord Mario Kart 7 à nouveau où j’avais raté des peu les phases finales malgré une 2ème place à la 1ère manche, une 1ère place à la seconde et la dernière place à la 3ème. Or, seuls les 2 premiers de chaque manche étaient qualifiables.

Le second sur Super Smash Bros. for 3DS qui aurait pu me permettre de jouer à la version Wii U si je n’avais pas lamentablement échoué dès la seconde manche. Oui, le seul moyen de jouer à la version console était de gagner un tournoi sur la version portable

Et le dernier portait sur Mario Kart 8 sur Wii U. Et j’en étais plutôt fier car à défaut d’avoir gagné, j’ai quand même réussi à accéder à l’une des phases finales et décrocher la 4ème place alors que je n’avais ni le jeu, ni la console. Mon expérience sur la série m’a bien aidé.

Les autres jeux auxquels j’ai pu jouer étaient Hyrule Warriors (lui aussi ressorti il y a peu sur Switch), Yoshi’s Woolly World, et Splatoon 2.

J’avais repéré de loin les stars montantes de YouTube à l’époque qu’étaient Antoine Daniel de l’émission What The Cut, François Theurel et Patrick Baud qui tiennent respectivement les (excellentes) chaines du Fossoyeur de Films et Axolot. Et le Joueur du Grenier que je ne pense pas avoir besoin de présenter.

Et enfin le moment fort de cette édition fut la diffusion en avant-première mondiale du 1er épisode la Saison 2 de Sword Art Online. Saison que je n’ai toujours pas regardé 4 ans après..

 

Japan Expo 2015

Pour les 3 éditons qui vont suivre je vais faire plus court car chacune à son article dédié sur ce WordPress. D’ailleurs, c’est l’article de la Japan Expo 2015 qui l’a inauguré il y a maintenant 3 ans de cela.

L’événement majeur de cette année fut la venue de Shigeru Miyamoto le Vendredi (qui devait déjà venir l’année d’avant mais ayant dû annuler pour des raisons personnelles). Hélas, je n’ai pu venir que le Samedi.

J’ai pu rencontrer pour la première fois certains vidéastes dont Mister Flech qui tient l’émission Reset System avec sa mascotte Hermine incarnée par Mercantile de l’asso Orbesonge. Et BibiTM  ex-let’s player de jeux Nintendo accompagné par sa compagne Synea et par d’autres vidéastes du milieu. D’ailleurs à propos de la firme, mes jeux testés étaient Star Fox Zero et Super Mario Maker.

 

Japan Expo 2016

Une des éditions dont je garde le meilleur souvenir, et qui a donné lieu à l’article le plus populaire de l’histoire de mon blog. Peu d’activités mais beaucoup de bonnes rencontres et de retrouvailles.

Une fois encore, je n’ai pu venir que le Samedi. Ce qui m’aura fait louper un des événements majeurs de cette édition qu’était le concert virtuel des Calamazones du 1er Splatoon le Vendredi.

En revanche, et pour rester sur du Nintendo, j’ai pu assister au concours Cosplay sur le thème de la saga Zelda ayant eu lieu sur le stand. Les meilleurs gagnaient un essai en exclusivité du jeu The Legend of Zelda :Breath of the Wild sur Wii U, 8 mois avant sa sortie officielle.

Et c’est dans ce même stand que j’ai retrouvé mes comparses et l’équipe de let’s players Nintendo vus l’année passée. Avec eux, je suis monté non sans trac sur la scène principale afin de faire une partie de Splatoon devant une bonne centaine d’individus. Ça a été le seul jeu auquel j’aurais joué de tout le salon.

Et enfin j’ai fait plus ample connaissance de l’association Orbesonge par l’intermédiaire de Mister Flech et Mercantile. Asso présidée par Capitaine Blue.

 

Japan Expo 2017

La dernière en date. Que j’ai faite sur 2 jours et demi les Vendredi, Samedi et Dimanche (après-midi) et répartie sur 2 articles.

Une de mes seules activités fut ma venue à la Master Class Zelda le Vendredi, et animée par le producteur de la saga Eiji Aonuma, l’illustrateur Yusuke Nakano et le directeur artistique Satoru Takizawa.

Beaucoup de rencontres aussi.  D’abord du côté du Youtube Manga avec Gonzaroo, Neal le Soubeyran, One Piece Passion et Allblue Channel. D’ailleurs le salon a fêté sobrement les 20 ans du manga One Piece avec une fresque retraçant les moments marquants du manga par ordre chronologique.

J’ai revu la team Orbesonge chez qui j’ai pu participer à un quizz Nintendo organisé par Flech. Et où Captinaine Blue m’a dessiné mon portrait onirique.

Et enfin mes jeux testés furent Dissidia Final Fantasy NT, Super Mario OdysseySonic Forces et Mario + The Lapins Crétins Kingdom Battle.

 

Conclusion

Je n’arrive pas à me décider sur ce qui est le plus dingue. Est-ce le fait que j’ai pu me rendre 10 fois d’affilé à l’une des conventions d’anime les plus connues au monde ? Ou le fait que mon intérêt pour cet événement se soit si peu émoussé au fil des ans ? Si on avait dit au gamin que j’étais en 2009 que je vivrais autant de choses à la Japan Expo, jamais je l’aurais cru.

Ça m’a apporté beaucoup sur le plan personnel. J’ai pu y rencontrer un nombre incalculable de personnes qui sont devenus pour certains des amis, et en revoir d’autres que j’avais perdus de vue. Ça m’a permis de m’ouvrir un peu plus à la culture Japonaise et découvrir d’autres mangas. Et côté blog, je me démenais chaque année pour que mes articles sur la Japex racontent au mieux mon expérience du salon. Et les bons retours que j’en ai me poussent à continuer sur cette voie.

J’ignore jusqu’à quand je pourrais m’y rendre, mais aussi souvent que l’occasion se représentera, j’irai. J’ai la chance d’habiter pas très loin, et quoi qu’on puisse en dire de bon ou de mauvais, ça reste un événement incontournable pour tout adepte des mangas, animes et de la pop-culture, à faire au moins une fois dans sa vie.

Sur ce, je vous donne rdv une fois de plus sur le futur Article Reportage sur la Japan Expo 2018 qui paraîtra dans le mois si tout va bien.

Merci de m’avoir lu.

2 réflexions sur “[Rétrospective] 10 ans de Japan Expo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.