[Aperçu] E3 2019 : Dying Light 2 + Photos Press Kit

Suite directe de l’opus de 2013 et annoncé pour le Printemps 2020, voici mes impressions sur ce Dying Light 2 que j’ai pu voir tourner à défaut d’avoir pu y jouer, en session de jeu privée (Behind Closed Doors) à l’E3 2019.

J’avais pris rendez-vous avec les Polonais de chez Techland le Mardi 11 Juin à 11h au sein d’une des Meeting Room réservées aux Journalistes / Médias de l’E3. Avec d’abord une présentation du jeu par les développeurs, suivi d’une démo de Gameplay d’une grosse demi-heure. Ça aura été l’occasion de discuter avec l’équipe en charge du projet, dont l’un des rares français présents sur place qu’est Marc Albinet. Un expert du Jeu Vidéo avec 30 ans d’expérience dans le milieu, connu entre-autres pour son rôle de Game Director chez Ubisoft pour Assassin’s Creed Unity. Un grand merci à lui de m’avoir accordé un peu de son temps.

Pour situer le contexte du jeu rapidement, l’histoire se déroule 15 ans après la défaite de l’Humanité face au virus dans le 1er opus. Et évoluant dans un « âge sombre moderne » où la violence est reine. On y incarne Aiden Caldwell, un survivant parmi les infectés qui se démarque des autres par son agilité et ses aptitudes exceptionnelles au combat.

Tout comme le précédent opus, il s’agit majoritairement d’un jeu d’action en open-world. Avec une composante « parkour » qui n’est pas sans rappeler Mirror’s Edge Catalyst, dont il emprunte même le système de grappin. Et donnant lieu à des courses-poursuites acrobatiques et haletantes. Sauf que contrairement au jeu tout juste cité, les possibilités de Gameplay sont bien plus nombreuses et les ambitions bien plus grandes. Ne serait-ce que pour les combats au corps-à-corps qui ne manquent pas de panache. Avec la possibilité d’attaquer à mains nues ou avec notre machette électrique, d’esquiver, et contrer les coups adverses. Et de se servir des zombies en tant que tremplin ou pour se réceptionner au sol par exemple.

Visuellement c’était plutôt beau. Après je n’ai aucune certitude quant à l’authenticité et degré de script de la session de jeu présentée. Mais si on part du principe qu’il sera tel quel à sa sortie, ça serait une belle performance graphique. J’ai pas mal apprécié le souci du détail sur la localisation de dégâts. Selon la zone visée on peut facilement trancher un membre ou même la tête.

Et je vais finir avec le point le plus intéressant du jeu. Les développeurs ont bien insisté sur le fait que ce Dying Light 2 ne nous prendra pas par la main. Ça sera à nous, joueurs, de façonner le destin du monde du jeu par les choix qu’on aura à faire tout au long de l’aventure. Des choix qui auront un impact plus ou moins prononcé, mais sur lesquels on ne pourra pas revenir. Aucune mention n’a été faite sur le nombre total de choix différents, mais je me demande si ils iront aussi loin voire plus que pour Detroit Become Human pour citer un exemple récent et connexe.

Voilà pour ma Preview sur ce Dying Light 2 qui m’a plutôt enthousiasmé. Et qui risque d’envoyer du lourd s’il tient toutes ses promesses. Je vous laisse avec mes photos du press-kit qu’on m’a filé à l’issue de cette présentation. Une figurine d’Aiden de presque 30 cm de haut (base comprise) que je ne serais pas surpris de revoir dans une édition collector.

2 réflexions sur “[Aperçu] E3 2019 : Dying Light 2 + Photos Press Kit

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.