[Reportage] E3 2019 (1/3)

Grande Messe du Jeu Vidéo depuis 25 ans, l’Electronic Entertainment Expo est un rendez-vous immanquable pour tous les adeptes du média vidéoludique. Qu’il s’agisse des trailers de jeux ou de hardware, et des conférences des constructeurs.

Deux mois se sont écoulés depuis l’édition 2019. Et il est enfin temps pour moi de vous raconter à travers ce premier des 3 articles, mon tout premier passage en solitaire à ce salon de l’E3 du 11 au 13 Juin au Convention Center à Los Angeles. Let’s go !

Un rêve de gosse

Started from the bottom, now I’m here 😎

La toute première fois que j’ai entendu parler de l’E3 doit remonter aux débuts des années 2000 à travers des reportages sur la chaine Game One. Et c’est en 2009 que j’ai moi-même commencé à en parler via des articles sur mon ancien Skyblog qui venait juste de voir le jour à l’époque.

Depuis tout ce temps, j’ai suivi les annonces et les conférences de ce salon d’un œil lointain en fantasmant sur l’idée d’être sur place un jour. Mais au fond de moi, je ne me faisais pas trop d’illusions. Sans parler du manque de temps et surtout d’argent pour le voyage. Puis les années défilèrent, ma situation personnelle évolua, et j’estimais que mon WordPress s’était suffisamment développé pour que je puisse tenter une demande d’accréditation. Ça avait bien marché en 2018 pour l’autre gros salon du genre qu’est la Gamescom en Allemagne alors pourquoi pas l’E3 ? Et même si la réponse aurait été négative, au moins j’aurais essayé. Puis je reçois ce mailJe n’y croyais pas moi-même, et pourtant si. L’un des plus grands salons de Jeux Vidéos au monde que j’ai toujours rêvé de faire, avait accepté ma demande et m’octroyait un accès en tant que Media. Ça a dû me prendre au moins 5 minutes à réaliser ce qui m’arrivait, et à relire le mail histoire d’être sûr que je n’avais pas lu de travers.

Ma surprise était d’autant plus grande que je ne pensais pas l’avoir à cause de mon « faible » trafic. Qui d’après le formulaire d’accréditation, serait vérifié via SimilarWeb. Un site parmi d’autres pouvant analyser diverses données de sites web, dont le nombre de visites. Autant dire que c’est difficile de tricher là-dessus, sauf que c’est quand même passé pour moi. J’imagine que mon contenu et aussi le fait que je parle de l’E3 tous les ans ont dû jouer en ma faveur. Et ça, vous n’imaginez pas à quel point ça me motive pour l’avenir de mon blog.

Concrètement, ce badge Media me permettait de rentrer et sortir du salon à ma guise sur toute sa durée, et généralement plus tôt que les visiteurs qui en plus de ne pas avoir droit à un sac à dos, ont dû claquer pas moins de 250$ pour y rentrer avec un badge Gamer… J’avais aussi eu droit à certains privilèges comme rencontrer directement des éditeurs et développeurs en privé pour qu’ils me présentent leurs jeux ou produits. Choses dont je parlerai bien entendu.

Une accréditation en or qui bien qu’en n’ayant pas l’apparence, est pour moi mon plus beau trophée. Et qui de toutes celles que j’ai déjà obtenues au fil des conventions jusqu’ici, demeure de très loin la plus prestigieuse. En tout cas je tiens à remercier du fond du cœur l’organisation de l’E3 pour cette reconnaissance accordée. Et de m’avoir donné cette chance inouïe de réaliser un de mes plus grands rêves de gamer.

Plan (L.A Live)

Le plan du quartier

L’E3 se situe au Los Angeles Convention Center depuis plus de 10 ans maintenant. Englobant le fameux Staples Center et non loin du centre-ville (downtown) de L.A. Le tout représente une surface totale de 67.000m² reparti sur plusieurs Halls que je décrierai au fur et à mesure.

D’ailleurs, le quartier s’est vu refaire une beauté pour l’évènement. Avec d’immenses affiches des jeux phares du salon visibles sur certains bâtiments, et même des bus dont la carrosserie a été repeinte pour l’occasion.

Hall Ouest (West Hall)

D’une superficie de 19,572 m², ce fut le tout premier Hall où j’aurais mis les pieds le jour d’ouverture le 11 Juin à 11h heure locale. Quelques minutes seulement après la fin du Nintendo Direct E3 du même jour et clôturant le bal des conférences E3.

Mais avant d’y entrer, j’ai pu contempler sur le chemin les superbes peintures de Blend Cota sur les héros de DC et Marvel pour celles qui étaient exposés sur place.

Nintendo

Occupant la majeure partie du Hall, la firme au plombier avait certainement la plus grande zone allouée de tout l’E3. C’était là que se trouvait l’espace Nintendo Threehouse, situé en hauteur et accessible uniquement aux VIP.

C’était également l’une des zones les plus densément peuplées du salon. Certaines files d’attentes monstrueuses pour tester les jeux phares de chez Big N dont vous avez un infime aperçu ci-dessus pourront en témoigner.

Pour tester certains jeux, il fallait se munir d’un Game Passeport nous permettant de jouer à 5 titres maximum sur les 10 présents sur le pass, et pour une seule session de jeu pour chacun d’entre eux. J’ai pu jouer aux versions Switch de Dauntless et Wolfenstein Young Blood, que je n’ai pas trouvé top visuellement.

Afin d’éviter une file d’attente monstre, j’ai dû me précipiter dès l’entrée dans le Hall pour jouer au jeu qui m’aura le plus conquis durant cet E3. Luigi’s Mansion 3, dispo pour Halloween et dont j’ai déjà rédigé un aperçu.

[Aperçu] E3 2019 : Luigi’s Mansion 3 + Photos Stand E3

Hélas, j’ai eu moins de chance pour Zelda Link’s Awakening dont j’ai aussi écrit mes impressions. Et qui malgré sa présence parmi les jeux du Game Passeport, était impossible à tester par ce moyen. J’ai donc dû faire plus de 3h de queue pour y jouer…

[Aperçu] E3 2019 : Zelda Link’s Awakening + Photos Stand E3

Par chance j’ai pu croiser deux grandes personnalités de la firme. Le président actuel de la branche américaine de Nintendo qu’est Doug Bowser, et Charles Martinet la voix officielle de Mario depuis Super Mario 64. Si je retourne à l’E3 un jour, j’espère pouvoir croiser Eiji Aonuma ou Shigeru Miyamoto pour ne citer qu’eux. 🤞

Pokemon Épée & Bouclier que je n’avais pas testé, avait rassemblé énormément de monde aussi. J’ai trouvé la zone plutôt attrayante au passage.

SEGA / Atlus

Mais la palme de l’originalité revient à la zone de chez SEGA / Atlus. Qui pour coller au thème de son prochain jeu Mario & Sonic aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020, est allé jusqu’à transformer le sol en une piste d’athlétisme, et ériger une tour d’escalade pour les plus téméraires. Davantage de photos dans mon article aperçu du jeu.

[Aperçu] E3 2019 : Mario et Sonic aux JO de Tokyo 2020 + Photos Stand E3

En plus du Sonic, il y avait Judgment de jouable ainsi que la SEGA Megadrive Mini (Genesis Mini aux USA) qui sortira le 19 Septembre prochain avec 40 jeux inclus dedans. Et pour les curieux, cette console Mini était aussi jouable sur une manette Megadrive Géante.

Dans la zone Atlus, j’ai pu faire un Photocall sur le mur de Persona 5 Royal qui m’aura permis d’obtenir un pin’s de Joker.

The Unreal Garden

Expérience de Réalité Virtuelle collective que je n’ai pas pu expérimenter en ces lieux, The Unreal Garden permettait d’évoluer dans un espace (un jardin en l’occurrence) spécialement aménagé pour l’occasion. Mais qui changera du tout au tout à travers un casque de réalité virtuelle. Avec la possibilité de voir et aussi d’interagir avec des éléments inexistants dans le monde réel, mais presque tangibles à travers le casque.

IndieCade

Festival majeur des jeux indépendants dans le monde, IndieCade était présent à cet E3 avec sa zone dédié. Voici ce que j’en ai vu et testé.

Le premier était Sloppy Forgeries par Jonah Warren. Un jeu de peinture où 2 joueurs doivent s’affronter en direct pendant 120 secondes durant lesquelles ils devront reproduire le plus précisément possible, une toile connue de l’histoire de l’art. Le vainqueur étant celui dont la peinture sera la plus fidèle à l’originale. Pour ma part, j’ai pu gagner ma manche avec ma Joconde ayant 60,01% de ressemblance, contre 59,09 % pour mon adversaire. Le fun était présent.

Kathryn Hymes de chez Thorny Games m’a expliquée le principe de Dialect qu’elle a co-crée. Un jeu de rôle sur table nous mettant dans la peau d’une communauté isolée, son langage et sur les conséquences de perdre ce dialecte. Il y sera question de construire un langage pièce par pièce à partir des traits fondamentaux de la communauté, des événements clés qui ont défini leur existence, et de la façon dont ils réagissent à un monde changeant.

À gauche, TINY METAL: FULL METAL RUMBLE par AREA 35. Une simulation de guerre tactique arcade sortie le 11 Juillet dernier, et assez proche des Advance Wars sortis sur Game Boy Advance. Et à droite, Wave Break par Funktronic Labs. Qui puise son inspiration dans les jeux de skating ou de snowboarding arcade, mais cette fois sur l’eau et avec des bateaux.

Et pour finir, mon coup de cœur du stand le PiXXL Cube. Crée de toutes pièces par le studio Hongrois Pirategames, c’est un cube dont chacune des 6 faces sont constituées de leds donnant une résolution d’image de 32×32 pixels (1024 leds par face). Leur jeu phare étant le PiXXL Maze. Un labyrinthe de pixels que l’on devait parcourir en inclinant le cube vers la direction voulue grâce à un accéléromètre intégré. Ludique, et surtout ingénieux.

Gamespot / ESPORTS ZONE

Non loin de là se tenait deux scènes. Celle de Gamespot qui a diffusé de manière quotidienne des extraits de gameplay de quelques jeux phares du salon. Et la E3 ESPORTS ZONE pour les sessions de jeu en Free Play ou compétitifs sur NBA 2K, Fortnite et PUBG pour ne citer qu’eux.

BIGBEN

Au sein du stand BIGBEN accessible uniquement à la presse et aux médias, j’ai pu jouer à Bee Simulator. Titre qui avait « piqué » (sans mauvais jeux de mots) ma curiosité depuis les échos que j’en ai eu de la Gamescom 2018. Chapeauté par les Polonais de chez Varsav Game Studios et prévu pour la fin de l’année en cours. Et bien que je n’avais pas le droit de prendre de photos ou de filmer ma session de jeu, voici un rapide aperçu. 🐝

Bee Simulator

Comme son nom le laisse suggérer, ce jeu nous met dans la peau d’une abeille vivant avec ses congénères au sein d’une ruche logée à l’intérieur d’un arbre dans Central Park Honey Park. Arbre qui est menacé de destruction par les humains. Notre but est donc d’assurer la pérennité de sa colonie en récoltant diverses ressources à l’extérieur, et d’affronter de manière occasionnelle les ennemis jurés des butineuses que sont les frelons. Un jeu clairement destiné aux plus jeunes qui y trouveront surement leur compte.

Concourse Hall

Entre le Hall Ouest et Sud (dont je parlerai au prochain article), le Concourse Hall qui était lui aussi réservé à la presse. À la seule différence qu’on y est beaucoup plus tranquille qu’ailleurs puisque le bruit y était quasiment absent en ces lieux.

Turtle Beach / Roccat

J’avais pris un rendez-vous « hardware » chez  Roccat, rachetés par Turtle Beach depuis peu. Afin d’y voir quelques un de leurs futurs produits pour PC et consoles destinés au gamers les plus exigeants. Comme le casque gaming multi-plateforme Recon Spark, des claviers mécaniques Vulcan, et la gamme de souris Kain. Je ne vais pas vous faire une review de chacun ici, mais je peux vous dire qu’on est sur du matos de qualité. Je vous invite à consulter les liens dédiés pour les détails techniques et plus encore.

Salles de Réunion Ouest (West Meeting Rooms)

Et pour finir, un aperçu des salles de réunion Ouest où j’ai eu la possibilité de voir une session de jeu privée du prochain Dying Light 2 chez Techland.

[Aperçu] E3 2019 : Dying Light 2 + Photos Press Kit

À suivre dans le second article, le Hall Sud avec Bethesda, Black Shark, Square Enix, Ubisoft, Capcom et bien plus encore ! 🎮

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.