[Avis] E3 2018 – Conférence EA Play

Déjà plusieurs années qu’Electronic Arts (qui n’a de « Arts » que le nom désormais), tient son propre show à l’E3. Et autant d’années que je n’attends plus rien d’eux. Et pourtant, ils arrivent systématiquement à me décevoir et livrer une prestation indigne de cette grande messe vidéoludique et de la place de cet éditeur dans le média. Surtout que cette année tout comme avant, ce sont eux qui ont ouvert le bal. Ou comment mal démarrer une édition qui elle-même commence mal avec tous ces leaks qui ne cessent de proliférer.

Bref, parmi le peu que j’en ai retenu et qui m’a intéressé durant cette conférence, la mode du Battle Royale initiée par PUBG et Fortnite qui repart de plus belle avec la confirmation de sa présence dans Battlefield V. À l’instar du prochain Call of Duty à venir.

Après Xbox et son Game Pass, c’est au tour de EA de proposer son propre service de Cloud Gaming (ou Netflix du Jeu Vidéo si vous préférez). Le « Origin Acces Premier », permettant de jouer aux gros titres de l’éditeur sur PC, moyennant un abonnement mensuel (15€) ou annuel (100€). Ce n’est pas donné, mais au moins ça évitera d’acheter les jeux séparément.

Une autre illustration du gros problème de chez EA, c’est lorsque sa gamme de jeux indépendants « EA Originals » se révèle autrement plus attrayante et originale que leurs jeux triples A. Comme Unravel Two (déjà disponible), suite du jeu de plateforme qui avait fait sensation à l’E3 2015 et proposant cette fois-ci un mode coop. Et Sea of Solitude (2019), jeu dont j’aime beaucoup le style graphique, développé par un studio allemand et racontant l’histoire d’une jeune femme s’étant transformée en monstre suite à une grosse dépression.

La violence du ratio likes / dislikes…

Une des annonces qui a le plus marqué, mais dans le mauvais sens du terme, fut celle de Command & Conquer: Rivals. Personnellement, je ne connais cette série que de nom, mais j’ai trouvé ça culotté de la part d’EA de présenter une telle licence en tant que jeu mobile, à un E3. Comme le dit ce fameux meme : « Press F to pay respects »..

Je vais finir avec Anthem, prévu pour le 22 Février 2019 et qui m’a beaucoup moins impressionné que lors de sa « World Premiere » l’année dernière. Ok, ça reste impressionnant techniquement, et le jeu à l’air prometteur. Mais j’ai une méchante impression de déjà-vu en matière de TPS. Dedans, je vois à la fois du Destiny, du Halo et  du Gears of War. Rien d’original en somme. Puis paye ta présentation inutilement longue en blabla où ça repasse les mêmes artworks en boucle derrière.

Au moins, on pourra se dire que le pire est passé, du moins j’espère. Mais je pense sincèrement qu’une remise en question est nécessaire chez EA. Soit ils arrêtent définitivement de faire des shows à l’E3, soit ils changent de format. Le style « Threehouse » adopté par Nintendo leur conviendrait bien vu à quel point ils aiment blablater.

À suivre demain, mon avis sur la conférence Microsoft.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.