[Reportage] Made In Asia 2021

Les 8, 9 et 10 Octobre 2021 s’est déroulé la 12ème Made In Asia à Bruxelles. Un salon qui a été annulé pas moins de 3 fois à cause de la crise sanitaire. D’abord en Mars 2020, puis en Septembre de la même année, et en Mars 2021. Voici mon Reportage de ma seconde venue en ces lieux, étalé cette fois sur les 3 jours.

La MIA post-COVID

L’année 2021 aura vu le retour d’un certain nombre d’évènements à petite et grande échelle. Et cette MIA en faisait partie suite à ses multiples reports qui n’ont pas été sans conséquences. Aussi bien en termes d’organisation que d’affluence. Qu’il s’agisse des invités initialement annoncés, des exposants, ou encore des visiteurs (dont certains ont conservé leur billets pendant un an et demi), beaucoup avaient dû annuler leur venue faute de pouvoir se projeter quant à l’avenir du salon à ce moment précis. Ce qui explique pourquoi il y avait moins de stands qu’à l’accoutumée .

Le changement le plus notable étant la suppression du Palais 3. Réduisant de manière drastique la surface allouée (chaque Palais a une superficie d’environ 10.000m²). Ce Palais faisait autrefois office de cafétéria et de salle de concerts. Cette année, la scène Tsubaki a basculée dans le Palais 6 près de la zone de dédicaces. Et la cafétéria a rejoint la zone gaming dans le Palais 7.

D’ailleurs j’ai été assez déçu de cette zone. Même si ça se comprends au vu des raisons évoqués en amont. Durant cette MIA, le jeu vidéo était moins représenté qu’avant et ne se limitait qu’à une poignée de jeux rétro, des bornes d’arcade, quelques tournois eSports sur LoL, GS:GO et des jeux de combat, ainsi qu’à de la Réalité Virtuelle en multi. Je n’ai vu aucune borne avec des titres récents comme ce fut le cas en 2019.

Concernant l’affluence, la MIA aura accueilli cette année plus de 55k visiteurs durant les 3 jours. Sachant que les billets vendus en ligne étaient presque tous sold-out quelques jours avant l’évènement. À titre de comparaison c’était 70k en Mars 2019 sur la même durée. Un score tout à fait honorable malgré la crise, et qui aurait pu être très proche voire supérieur aux années passées si le salon n’avait pas instauré un système de « jauge » selon les jours. Environ 8000 personnes le Vendredi, et 25k le Samedi.

Et je peux vous dire que même sans connaitre ces chiffres, j’ai clairement senti la différence entre la semaine et le week-end. Le salon étant infiniment plus agréable à parcourir le Vendredi. Malgré le Palais en moins, on avait de l’espace surtout dans le Palais 5 qui par son statut de galerie marchande, demeure la zone la plus densément peuplée du salon par défaut.

Un salon qui aura bien changé afin de s’adapter à cette situation, mais sans pour autant renier ses origines et ce qui en fait sa force. À savoir sa manière de rendre hommage à la culture japonaise par la biais d’expositions. La présence d’artistes talentueux. Et bien évidement le cosplay pour ne citer que ça.

L’Expo des Légendes – Le retour des dioramas

En 2019, un de mes coups de cœur du salon fut l’espace de dioramas érigé par l’asso Les Amis de Ma Déesse et d’autres qui auront récidivé en 2021 pour mon plus grand bonheur au sein du Palais 4.

Côté jeux vidéos, on retrouvait des maquettes de JakssDio avec du Resident Evil, Assassin’s Creed, Final Fantasy, et pas mal de chez Nintendo dont du Splatoon, du Metroid

Et un petit espace dédié à Zelda par JM MAKER avec une sublime statue de Link.

Pour les animes et mangas, d’abord une scène assez impressionnante de Cocodeco by cocoser mettant en scène un Gundam provoquant une explosion aquatique que je trouve très bien rendue. D’ailleurs un timelapse vidéo de ce diorama est disponible sur sa chaine YouTube.

Et enfin un regroupement de mangas par ShaGma avec du One Piece et des plus anciens tels que Ken le Survivant, Gunnm, Goldorak, et Berserk dont je reparlerais plus bas.

Je n’ai pas pu citer tout le monde mais une fois encore, merci à tous ceux qui ont contribué à cette expo incroyable. 👏

Musée Berserk

Non loin de là, le Kroosty Crew et One Piece Passion ont érigé une exposition en hommage à l’œuvre de Kentaro Miura qui nous a quittés cette année. Avec en premier lieu une figurine de Guts prêt à en découdre  au milieu de planches storyboard et de croquis.

Son rival de toujours Griffith, était présent lui-aussi sous la forme d’une très belle figurine coûtant l’équivalent d’un SMIC français. Et la pièce maitresse du stand, l’épée de Guts forgée par Iron Atom et qui avait l’air de faire son poids (35 kg selon ses propres dires).

Place aux artistes

Le Palais 5 n’avait pas que le merchandising comme unique but. De nombreux artistes étaient présents sur les lieux pour exposer leur créations, dont certains que j’avais déjà croisés à d’autres conventions francophones. En voici quelques-uns qui m’ont tapé dans l’œil.

Artiste : Chane

Artiste : Nogi San

Artiste : Zaikwoo Zéro

Artistes : Mister Mango Illustrations  et Migne

Cosplay

Le retour d’une convention ne pouvait pas se faire sans le retour des cosplayeurs qui l’animent. La tendance cette année était Genshin Impact. Chose guère étonnante au vu du succès fulgurant du jeu de miHoYo qui a fêté son premier anniversaire il y a peu. Voici celles et ceux que j’ai pu immortaliser.

Cosplayeuses : Lady Sundae (Samus Aran) et Ellothin Cosplay (Diane)

Cosplayeuses : Aluka Cosplay (Jinx) et Socracboum Cosplay (Cyberpunk 2077)

Cosplayeurs : Edes (Haddock) & Akisa Cosplay (Tintin), et @kridcosplay (Franky).

Et pour finir sur la partie cosplay, j’ai pu assister au concours cosplay solo le Samedi sur la scène Tsubaki du Palais 6. Un show riche en couleurs qui aura vu défiler des cosplayeurs francophones tous plus talentueux les uns que les autres. Voici les gagnants :

Un grand bravo aux participants, au jury, et à Cospop – BulleJapon pour l’organisation.

Conclusion

Cette Made In Asia 2021 bien que moins fournie que l’édition de 2019, fut satisfaisante. J’ai retrouvé tout ce que j’avais aimé dans ce salon, et dans les conventions en général. À savoir l’ambiance festive et chaleureuse des lieux, les expos, les artistes, le cosplay, et surtout retrouver tous ces gens, inconnus d’hier et pour certains amis de demain, avec qui l’on partage ces passions qui nous rassemblent tant.

Et ma foi, qu’est ce que ça fait du bien de revenir en convention après l’année blanche que fut l’année 2020 et une partie de 2021. Pour quelqu’un comme moi qui a l’habitude d’en faire tous les ans, c’est comme si le temps s’était arrêté durant toute cette période pour qu’en un clignement de yeux, tout reprenne comme avant ou presque. On dit souvent qu’on réalise la valeur des choses après les avoir perdues n’est-ce pas ? Cela n’a jamais été aussi vrai qu’en ce moment.

En tout cas je tiens à remercier chaleureusement tous ceux que j’ai croisés ainsi que tous ceux qui font revivre ces évènements à nouveau. Cœur sur vous et à très vite ! ✌

L’intégralité de mes photos de la MIA 2021 sur mon Album FB

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.